vinaigre de riz

Tartinade de potiron au Wasabi

Le potiron est traditionnellement un légume associé à la période d’automne/hiver, mais l’on en trouve encore en ce début de printemps. Mais nos envies changent, elles aussi, au gré des saisons et la soupe n’en fait pas partie. C’est pourquoi, nous avons tenté d’accommoder avec fraîcheur cette délicieuse cucurbitacée. L’assaisonnement d’inspiration nippone ajoute une dimension relevée aux notes rondes et douces du potiron.

À tartiner sur des toasts ou encore sur des galettes de riz. Ce mélange est aussi très agréable à utiliser façon « dip ». On y plongera à loisir des légumes crus ou des chips de maïs.

Pour +/- 650 gr de tartinade

Temps de préparation : 5 à 10 minutes
Temps de cuisson du potiron :10 minutes

Ingrédients :

  • 600 gr de chair de potiron
  • 10 gr de gingembre frais
  • 1 cuillère à café d’huile de sésame
  • 2 gr de poudre de Wasabi
  • 5 gr de sésame noir
  • 10 gr de ciboulette
  • 15 ml de vinaigre de riz (Celnat)
  • 10 ml de tamari (Lima)
  • Préparation :

    Faire cuire le potiron à l’auto-cuiseur durant 10 minutes, à compter des premiers sifflements.
    Une fois le potiron cuit, dans un récipient de taille adaptée, l’écraser à l’aide d’une fourchette et le laisser refroidir totalement avant de l’assaisonner.
    Ensuite, délayer le Wasabi avec le vinaigre de riz et le tamari. Verser ce liquide sur le potiron et mélanger. Réserver.
    Découper le gingembre en petits morceaux et le faire rissoler dans une casserole avec l’huile de sésame (durant 3 minutes). Ajouter le gingembre sans l’huile au potiron, mélanger et ajouter le reste des ingrédients restants (ciboulette et sésame noir). Mélanger une dernière fois et garder au frais.

    Makiro

    Pur moment d’hérésie que voilà ! Des Sushis Makis sans riz ? Et bien oui… Quelle idée étrange au premier abord, mais imaginez un instant que vous receviez des amis mangeant cru, un mode d’alimentation très en vogue. Comment allez-vous faire pour vous en sortir sans sombrer dans l’écueil de la salade et des crudités ? Voici donc une petite idée de plat simple mais savoureux et amusant à réaliser.

    Ce concept nous a été inspiré par une vidéo trouvée au hasard du net. L’idée est simplement de remplacer le riz traditionnel par un légume blanc haché finement. Bien sûr, si le résultat visuel est tout à fait convainquant, la première bouchée déroute franchement. La texture du panais haché ne peut bien évidement pas être comparable à un riz, ni en texture, ni en goût. Mais rassurez-vous, cela reste très bon, frais et parfumé. Et contrairement aux apparences, c’est très nourrissant.

    Comptez huit pièces de Makis par personne ou plus si vous êtes face à de gros mangeurs.

    Pour 2 personnes

    Temps de préparation : +/- 30 minutes
    Coût total : +/- 3€

    Ingrédients :

  • 400 gr de panais bio
  • 50 gr de cajou crue bio
  • 3 cuillère à soupe de vinaigre de riz (Celnat)
  • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame bio
  • 2 cuillères à café de tamari (Lima)
  • 1/4 de concombre bio
  • 1/2 poivron rouge bio
  • 1/2 carotte bio
  • 1/2 avocat bio
  • 4 feuilles de de nori bio
  • 4 cuillères à soupe de Tamari (Lima)
  • 1 cuillère à café de wasabi
  • 1/2 cuillère à café d’eau
  • Préparation :

    Laver les panais, couper les extrémités et retirer la peau à l’aide d’un économe. Détailler les panais en morceaux et les râper le plus finement possible. (J’ai utilisé la râpe du robot, ça va plus vite). Réserver dans un récipient.

    Mixer les noix de cajou et ajouter la poudre obtenue avec les panais râpés. Ajouter le vinaigre de riz, l’huile de sésame et le tamari, bien mélanger et réserver le temps de préparer la suite.

    -Détailler les légumes en fines lamelles et réserver.

    Ensuite pour la confection des makis, le plus simple est de regarder une démo.

    Mélanger la poudre de Wasabi avec l’eau et passer le tout 1 minute à la vapeur.

    Servir sur assiette et déguster en trempant les makis dans la sauce Tamari au Wasabi.

    FacebookTwitterHelloCotton Instagram