tartare

Tartare de (cœur de) bœuf [Battle Food #10]

tartare-de-(coeur-de)-boeuf

Nous commençons à prendre goût à ce rendez-vous culinaire, que sont les Battle Food, toujours orchestré par Carole de Sunrise Over Sea. Et cette fois, c’est Marine is Cooking qui donne le ton avec pour thème : Le tartare.
Au premier abord, c’est l’antithèse du végétalisme concentré dans un seul plat. Mais qu’à cela ne tienne, nous avons décidé de relever le défi et de la jouer en trompe l’œil. Nous vous garantissons qu’il n’y a ni bœuf, ni œuf cru dans notre recette. Bon d’accord, de près on s’en rend compte, mais faut bien admettre que de loin, cela fait illusion.
C’est une entrée facile à réaliser, qui ne représente aucune difficulté technique, contrairement aux apparences. Cela donne une salade de tomates revisitée avec beaucoup de caractère et des saveurs qui explosent en bouche.
Petit conseil, la tomate cœur de bœuf n’est pas un choix fait uniquement pour le jeu de mot du titre de la recette. Au contraire, c’est une tomate à chair ferme, savoureuse et avec très peu de pulpe, ce qui est parfaitement adapté pour ce type d’entrée. Bien sûr, vous pouvez la remplacer par n’importe quelle tomate, mais c’est au risque de perdre beaucoup de matière ou d’avoir  trop de jus, ce qui gâcherait tout.

Continuer la lecture

Nori Mariné [Bord à Bord]

Le Nori Mariné est un délice surprenant pour beaucoup de personnes, puisque dans notre culture gastronomique occidentale nous n’avons pas l’habitude de cuisiner ce légume marin. Donc, trop souvent, les algues sont simplement associées aux sushis et à la soupe miso des restaurants japonais.

Pourtant il y a tant de possibilités d’utiliser des algues de manière agréable et le tartare en est une. Idéals pour réaliser de petits canapés à l’apéritif ou pour un buffet, les tartares de chez Bord à Bord sont vraiment très bons et n’ont rien à envier à ceux réalisés « maison ».  Pour ceux qui craindraient un goût « poissoneux », rassurez-vous tout de suite, ce n’est pas le cas. On est vraiment sur des notes iodées et marines, mais parfaitement végétales car le Nori n’est pas une algue très forte. Les condiments constituant la recette donnent un caractère gourmand à l’ensemble et achèvent de masquer tout arôme potentiellement douteux.

Bien sûr, c’est assez onéreux pour la quantité proposée, surtout quand on sait faire le tartare d’algues. Mais pour des moments improvisés où l’on est pris par le temps, c’est une bonne solution.

Composition :
Algues Nori 30% (Porphyra sp.), huile d’olive vièrge extra, échalotes, vinaigre de vin, sauce soja (eau, fèves de soja, sel marin).

Prix +/-4€ pour 110 gr (Magasins Bio)

Visiter le site de Bord à Bord

FacebookGoogle+TwitterHelloCotton InstagramiTunes