sushi

Sushi Caterpillar [Daring Kitchen]

sushi-caterpillar

kitchen_w200x180 Le défi de Novembre 2009 des Daring Cook nous a été proposé par Audax Artifex du site « Audax Artifex » et Rose du site « The Bite Me Kitchen ». Elles ont choisi comme recette du challenge, des Sushis.

Un défi relativement simple quand on sait faire ce genre de mets. J’en avais déjà réalisé mais, ce qui me semblait plutôt difficile, c’était la fabrication de ce fameux sushi Caterpillar. Après plusieurs visionnages sur la manière de procéder, je me suis lancée comme une grande !

Seulement, ce qui m’inquiétait aussi c’était la texture de l’avocat. A noter qu’il ne faut pas un avocat trop mur ni trop dur, le juste milieu pour qu’il épouse parfaitement le riz lorsque vous allez compresser le tout. Une fois que vous avez tous les ingrédients, le tour est joué, il suffit simplement d’un peu de doigté.

Je précise également qu’il sera préférable d’avoir un riz rond japonais plutôt qu’un riz de base, car ce dernier a plus de mal à coller.

Ingrédients pour le sushi Caterpillar :

  • 1 avocat
  • 1 carotte
  • 1 concombre
  • 1 saucisse Viennoise (Taifun) (coupée en 6)
  • Vinaigre de riz blanc
  • Riz rond japonais
  • 1 feuille de nori
  • 1 natte à sushi (ici en Silicone)
  • 1 cuiseur à riz
  • Wasabi, sauce tamari, graines de sésame noir
  • Cuisson du riz :

    Pour la cuisson du riz, si vous n’avez pas de RiceCooker, pas de panique, voici l’explication pour une cuisson optimale avec une simple casserole.

    Rincer à fond le riz à l’eau froide pour enlever l’amidon.

    L’égoutter et le faire cuire dans le double d’eau que sa quantité (2 tasses d’eau pour une tasse de riz) une vingtaine de minutes.

    Vérifier en cours de cuisson qu’il ne manque pas d’eau.

    Quand la cuisson est terminée, mettre la casserole hors du feu et recouvrir afin que le riz finisse d’absorber l’eau restante.

    Mettre le riz dans un grand bol non métallique, faire un puits au milieu pour y verser le vinaigre de riz. Mélanger doucement, laisser reposer jusqu’à ce que le riz soit tiède (pour pouvoir travailler sans vous brûler).

    Attention, ce riz ne se conserve pas plus de 24h au réfrigérateur, après il sèche.

    Réalisation :

    Voir la Vidéo pour la confection d’un Sushi Caterpillar

    sushi-caterpillar1

    Koto

    Ce restaurant est fermé.

    Vous ne le savez peut-être pas, mais les restaurants japonais sont généralement de bons points de chute pour nous-autres, végétariens de tout poil… En effet au-delà du sushi au thon et de la mini brochette de poulet, il est parfaitement possible de bien y manger en mode strictement végétal. D’ailleurs, la majorité des restaurants nippons en France, ont intégré à leur carte un menu végétarien.

    Alors pourquoi vous parler de ce restaurant en particulier, plutôt que d’un autre ? Simplement parce que, chez Koto, il n’ est pas proposé un menu, mais deux ! L’un très classique, est constitué d’une salade de choux, d’une soupe de miso avec des dés de tofu et un assortiment de 24 pièces de sushi maki : concombre, radis mariné et avocat… A tremper délicatement dans de la sauce de soja, rehaussée de wasabi, c’est un régal.  Frais, savoureux et à seulement 12€ ! Le second menu est plus original puisqu’il s’agit de yakitori ! Encore une fois, on commence par la salade de choux, plus la soupe de miso puis on enchaîne sur quatre brochettes de simili-carné marinés, accompagnées d’un bol de riz blanc.  Les yakitoris « Poulet » ont un goût assez fumé et ce petit côté un peu sucré si typique dû à la marinade. Il y a aussi les brochettes arôme  « saumon ». Là, le parfum est plus marin grâce aux feuilles d’algues utilisées en guise de « peau » et la note est clairement plus iodée, c’est très réussi  mais rassurez-vous ça ne ressemble pas pour autant à un morceau de poisson. Il faudra compter 10€ pour ce menu.

    Nous sommes devenus des clients réguliers de cet établissement situé au centre de Paris car, non seulement on y mange bien pour un prix très raisonnable, mais en plus l’accueil y est toujours bon, le sourire franc et les petites attentions comme offrir des nougats chinois à la fin du repas, ça fait la différence !  Donc, pour les amateurs ou pour ceux qui ne connaissent toujours pas la cuisine japonaise, nous vous recommandons chaudement cette adresse.

    • Adresse : Koto : 35, rue Saint Honoré – 75001 [Voir le plan]
    • Métro : Châtelet / Les Halles / Pont-Neuf
    • Téléphone : 01.40.13.91.41.
    • Ouverture : Du lundi au samedi de 12h00 à 14h30 et de19h00 à 22h30.
    FacebookTwitterHelloCotton Instagram