soya

Soya

Non, Soya n’est pas un nouveau restaurant… En fait, cette cantine Bio, est déjà établie dans la Capitale depuis 3 ans ! Mais la belle nouveauté, c’est que Soya est désormais 100% végétarien ! Et même moitié végétalien. Dès lors, nous ne pouvions pas passer à côté sans vous en parler.

A quelques pas du métro Goncourt, ce restaurant a des airs d’ancien atelier réhabilité dans un esprit loft, avec ses parties de béton patiné, de métal dépoli et ses tables en bois clair. Peinture noire encadrant l’espace, vitrine en verrière lumineuse, moteurs à poulie au plafond, le cadre est dans une tendance chic urbain décontracté et donne envie de s’attarder afin de s’offrir un moment gourmand. Très accueillant, le premier abord un peu bobo laisse très vite place à une ambiance amicale. Ce n’est pas un lieu branché à l’esprit superficiel mais bien une de ces pépites à la touche purement parisienne qui offre une cuisine bio et travaillée avec le sens du détail.

Nous avons entamé notre déjeuner avec deux smoothies l’un Gingembre & Fruits rouges, l’autre Orange & Banane. Un bon équilibre entres les fruits, mais qui manquait peut-être un peu de fraîcheur en cette chaude journée. Qu’importe, nous avons tiré sur nos pailles sans nous faire prier car ces smoothies étaient fort bons !

Nous avons ensuite appliqué le test de l’Houmous… Eh oui, ce grand classique des entrées de restos végétariens. C’est en goûtant simplement un Houmous que l’on peut avoir un condensé du savoir faire des cuisiniers, de leur maîtrise et de leur originalité. Et ici c’est un sans faute, quasiment une redécouverte. Une texture fine, crémeuse sans le moindre morceau qui viendrait heurter les papilles, un mélange d’épices savamment dosées. L’ensemble est servi avec un carpaccio de pommes fondantes, des amandes et noisettes entières et grillées, parsemé de coriandre fraîchement ciselée.  Le bouquet aromatique est d’une grande finesse, mêlant surprise et tradition. Servi avec une panière de pain aux céréales encore tiède, cela  ne pouvait qu’être un grand moment de plaisir.

En plat, nous avions une grande assiette de mezze et un couscous végétalien. Des portions plutôt copieuses qui nous ont presque fait regretter d’avoir pris une entrée. Surtout par la redondance de l’houmous qui occupait une belle place dans le mezze. En même temps, il est si bon, que l’on ne s’en lasse pas.  A ses côtés se trouvaient un tartare de betteraves crues, un caviar d’aubergines fondant, une marinade de poivrons grillés, une tapenade d’olives vertes crémeuse, une tranche de potimarron rôti, des lamelles de fenouil marinées, du chou rouge émincé et quelques feuilles de salade verte croquantes. Rien à redire, tout était savoureux, agréable, avec des assaisonnements parfaitement complémentaires à chacun des légumes. Une assiette estivale parfaite en somme. Attention délicate, ce plat est sans gluten comme beaucoup d’autres à la carte, et l’on vous apporte alors non pas du pain, mais des crackers soufflés au bon goût de sarrasin. Cela s’accordait très bien aux mezzes.

Dans un tout autre genre, le couscous est servi dans différents bols et coupelles. D’un côté, la semoule avec des amandes grillées recouverte de deux pavés de tofu marinés aux épices absolument délicieux, avec une tranche de potimarron rôti à la fois ferme et fondant. De l’autre côté, un classique mélange de légumes : carottes, courgettes, navets, potimarron, pois-chiches, dans un bouillon parfumé, avec une parfaite cuisson de chacun d’entre-eux. Dans les coupelles, une délicieuse petite sauce à base de harissa, curieusement douce mais très aromatique, et aussi des raisins secs cuisinés aux oignons caramélisés et aux graines de coriandre.  Le mariage des ces différents composants fut des plus satisfaisant. Pas si simple de faire un couscous qui ne sombre pas dans une lourdeur banale et pourtant, le pari est largement gagné.

Après tout cela nous n’avions pas de place pour un dessert…  Ce qui en soi était heureux, puisque, en ce jour, aucun n’était végétalien. Mais on nous a assurés que si nous prévenions à la réservation de notre table, cela ne poserait pas de problème… Ce qui n’est pas si mal déjà.

Au final, nous avons très bien mangé chez Soya, et ce, avec un plaisir qui aurait pu être total si nous n’avions pas subi un volume sonore particulièrement pénible à cause d’enfants indisciplinés. Mis à part ce point auquel l’établissement ne peut rien, nous risquons bien d’y retourner régulièrement tant les mets servis nous on convaincus. Côté prix, des formules sont proposées le midi en semaine allant de 14€ à 20€, le soir et le samedi, c’est à la carte uniquement  et la moyenne de prix des plats est a 15€. A noter aussi le samedi, un brunch à volonté est servi pour 28€.

Cliquer sur les images pour les agrandir

  • Adresse : Soya : 20, rue de la Pierre levée – 75010 [Voir le plan]
    Métro : Goncourt, Parmentier, République, Oberkampf
    Téléphone : 01.48.06.33.02.
    Site : www.soya75.fr
    Ouverture : Du lundi au dimanche de 12h00 à 15h30 et de 19h00 à 23h00.
FacebookTwitterHelloCotton Instagram