semoule

Transcouscous Goa

Dans les années 90 a déferlé un nouveau type de musique électronique et psychédélique appelée Trance-Goa. C’est à la même période que j’ai commencé à expérimenter des variations improbables autour du couscous. Certains de ces concepts sont à bannir de nos mémoires et prêtent plus à rire qu’autre chose. Mais il en est un qui a su tirer son épingle du jeu, certainement bien inspiré par la musique qui passait alors. Cette recette a été affinée pour être servie à la regrettée Victoire Suprême du Cœur où nous lui avions trouvé son nom. La voici aujourd’hui livrée à tous dans une présentation différente, plus adaptée à être servie en entrée.

Cette recette est parue dans le magasine VegMag N°38 (Mai / Juin 2011).

Pour 4 Personnes
Temps de préparation : 20 minutes

Ingrédients pour le tofu :

  • 200 gr de tofu blanc bio
  • 2 cuillères à café de poudre de tandoori
  • 5 cl d’eau
  • 1 cuillère à café de Shoyu
  • 1 cuillère à café de jus de citron
  • 3 cl d’huile d’olive
  • 3 gr de gingembre haché
  • Préparation :

    Découper le tofu en petits dés. Dans un récipient, délayer la poudre de tandoori avec l’eau et ajouter le jus de citron, l’huile d’olive, le gingembre et la sauce Shoyu. Bien mélanger et ajouter le tofu. Mélanger une dernière fois afin que les morceaux soient enrobés du liquide. Laisser mariner le temps de préparer la suite.

    Ingrédients pour les légumes :

  • 200 gr de julienne de légumes (carottes, courgettes, céleri rave)
  • 30 gr de lait de coco bio
  • 1 cuillère à café de curcuma en poudre
  • 1 cuillère à café de curry fort
  • 1 cuillère à café de graines de cumin
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • Préparation :

    Dans un wok, faire revenir les épices (curcuma, curry et graines de cumin) dans l’huile d’olive durant 30 secondes. Ajouter la julienne de légumes et bien mélanger. Saler et laisser mijoter 5 minutes avant d’ajouter le lait de coco. Réserver.

    Ingrédients pour la semoule :

  • 100 gr de semoule de blé bio
  • 4 graines de cardamome
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 pincée de sel
  • Préparation :

    Dans un fait-tout, faire revenir les graines de cardamome dans l’huile d’olive. Ajouter la semoule de blé encore sèche et mélanger jusqu’à ce que les grains soient imprégnés de l’huile parfumée. Saler et couvrir d’eau. Couper le feu et laisser gonfler 10 minutes. Puis, à feu vif faire cuire la semoule durant 5 minutes sans jamais cesser de mélanger.

    Montage final :

    Dans 4 verrines, répartir à hauteur égale les préparations dans l’ordre suivant :
    Semoule au fond, tofu au milieu et légumes au-dessus. Saupoudrer de coriandre fraîche hachée et servir.

    Note : Peut se manger tiède.

    Semoule au Soja Chocolat [Le Petit Basque]

    Vous êtes las des yaourts et crèmes dessert au soja. Vous avez envie de découvrir autre chose et sortir un peu de la routine ? Hé bien nous aussi ! C’est pourquoi la surprise fut grande à la découverte inattendue de ces desserts réalisés par « Le Petit Basque ».

    L’idée de faire cette crème chocolatée à la semoule est excellente, il est juste regrettable que le produit ne le soit pas ! Et oui, il ne suffit pas de proposer une douceur végétalienne originale, faut-il encore que la qualité suive. Entendons-nous bien, cette semoule n’est pas infecte, ce n’est pas un produit répugnant, mais nous avons simplement été extrêmement déçus par la médiocrité gustative contenue dans ces petits pots aux dehors si alléchants ! Pour résumer : pas assez de semoule au centimètre carré, un cacao plus que discret, un manque de sucre flagrant et un arrière goût de lait de soja brut trop prononcé.

    Ce n’est donc pas un dessert de caractère mais il pourra plaire à ceux qui recherchent la simplicité. Les amateurs de raffinement quant à eux devront passer leur chemin.

    Composition :
    Tonyu 78% (eau, graine de soja), sucre, chocolat noir 5.2% (pâte de cacao, sucre, émulsifiant : lécithine de soja, arôme : vanilline), semoule de blé dur 5.2%, poudre de cacao 1%.

    Prix 1.86€ pour 2 x 140 gr (Intermarché)

    Site : Le Petit Basque

    FacebookGoogle+TwitterHelloCotton InstagramiTunes