royal

Seitan Royal

seitan-royal

Décidément, les possibilités offertes par le Seitan sont propices à la créativité. C’est formidable de pouvoir créer si facilement un simili-carné « maison » en y ajoutant sa touche personnelle. Les possibilités semblent infinies. Voici donc révélé pour vous, un des grands classiques de notre table ! Le Seitan Royal repose sur un jeu particulier de texture grâce à l’adjonction de soja texturé et d’oignon rose. Mais il se distingue aussi par ses parfums envoûtants dûs à l’alliance du Lapsong Souchong et du Garam Masala.  Pour ceux qui l’ignoreraient, le Lapsong Souchong est un thé chinois issu de la province de Fujian et qui est fumé au bois de cyprès. Le Garam Masala est un mélange d’épices indiennes utilisé traditionnellement pour les grandes occasions et qui est composé de cannelle, cardamome, clous de girofle, coriandre, cumin, laurier, muscade et poivre.

La forme cylindrique que nous lui donnons, permet de découper de belles tranches, façon rôti ou encore pour se confectionner un burger savoureux. Bien sûr, rien ne vous empêche de lui donner une autre forme. Ca ne tient qu’à vous !

Cette recette a été présentée en démonstration culinaire, lors du Paris Vegan Day 2009

Pour 2 Personnes

Temps de préparation : 15/20 minutes
Temps de cuisson : 50 minutes
Coût total : +/- 2.50€

Ingrédients :

  • 100 gr de gluten (Markal)
  • 5 gr d’ail en poudre
  • 5 gr de garam masala
  • 20 gr de soja texturé fin
  • 10 gr d’oignon rose séché
  • 10 gr de levure maltée
  • 5 cl de sauce shoyu
  • 25 cl de thé fumé Lapsong Souchong

Mesure pour deux personnes, à multiplier selon la quantité désirée.

Préparation :

Avant de commencer à réaliser la recette proprement dite, il faut auparavant préparer un ingrédient important : le thé fumé. En effet, il devra être froid pour être utilisé.
Faire bouillir 1,3 litre d’eau et la verser sur 6 grammes de Lapsong Souchong. Laisser infuser durant 3 minutes et passer le thé.  Laisser complètement refroidir.
Dans un saladier, mélanger ensemble tous les ingrédients secs : gluten, soja texturé, oignons roses, levure maltée, ail et garam masala.
Afin de gagner du temps, l’utilisation d’un robot culinaire à cuve avec un crochet à pétrir est recommandée, bien qu’il soit parfaitement possible de faire sans celui-ci.

Dans une cuve verser un mélange de 25 cl de thé et 5 cl de sauce shoyu. Ensuite nous allons intégrer comme suit le mélange sec au liquide : verser en pluie 1/10ème du mélange, pétrir avec le liquide jusqu’à parfaite réhydratation, puis recommencer cette opération jusqu’à ce que tout le mélange sec soit incorporé. On obtient alors un pâton un peu spongieux qu’il va falloir bien essorer et tasser. Former deux boules et les contraindre dans des cercles métalliques de 7,5cm Ø.

Faire bouillir 2 litres d’eau et le reste de thé fumé, avec une bonne pincée de gros sel. Une fois à ébullition, plonger le seitan cerclé et laisser cuire ainsi durant 50 minutes.

Sortir le seitan, le décercler et laisser refroidir, mais ne pas jeter le bouillon qui va servir de marinade. Une fois tiède ou froid, découper le seitan en tranches d’un centimètre d’épaisseur.

Dans une boîte hermétique, déposer les tranches et les recouvrir avec le bouillon de cuisson rehaussé d’un trait de shoyu. Vous pourrez ainsi conserver le seitan durant environ 4/5 jours.
Le moment venu, sortir les tranches, les essorer au maximum de l’excédent de liquide. Faire revenir ensuite les tranches dans une poêle avec un filet d’huile d’olive, à feu moyen durant 4/5 minutes par face et servir !

FacebookTwitterHelloCotton Instagram