maison

Lait de pistache maison

S’il est nécessaire ou, tout du moins, bien plus pratique d’utiliser un appareil adapté pour réaliser du lait de soja maison, il n’en va pas de même pour la réalisation d’autres laits végétaux. En effet, certains fruits secs, tels que les amandes, les noix de cajou, les noix de macadamia et bien d’autres, permettent grâce à une méthode très simple de donner un excellent résultat. Cette technique nous l’avions découverte grâce à l’excellent petit livre d’Anne Brunner intitulé « Laits et Yaourts Végétaux Faits Maison ». Il s’agit concrètement de passer les fruits secs préalablement réhydratés au Blender en ajoutant de l’eau. On a déjà vu bien plus compliqué.

C’est tellement ludique que toutes nos copines s’y mettent (si vous ne les connaissez pas encore, allez rendre visite à Famille Vegan, Végéta-LÖu et 100% Végétal). Et voilà ce que c’est que d’avoir des relations complices, on fini par avoir les mêmes idées au même moment. Nous avons voulu apporter une petite touche plus luxueuse en utilisant des pistaches qui apportent un goût d’une grande finesse et sort un peu de l’ordinaire. La petite note de sirop d’agave pourrait paraître optionnelle mais elle ne l’est pas car elle rehausse l’arôme délicat de la pistache et apporte encore plus de gourmandise.

Pour presque 1 litre de liquide

Temps de trempage : 1 nuit
Temps de préparation : 10 minutes

Ingrédients :

  • 120 gr de pistaches non salées bio
  • Eau de source bien froide (ici eau Celtic) ou filtrée
  • Sirop d’agave Bio (+/- 4 cuillères à soupe)

Préparation :

La veille, faire tremper les pistaches dans de l’eau de source.

Le lendemain, dans le Blender, verser les pistaches et couvrir d’eau de source ou filtrée. Ajouter à nouveau la même dose d’eau et mixer en arrêtant toutes les 10 à 15 secondes pour ne pas chauffer les pistaches. Recommencer jusqu’à ce que le lait soit fait.

Pour filtrer le lait de pistaches il existe deux méthodes, celle avec une passoire, pourvu qu’elle soit ultra fine sinon vous risquez d’avoir un lait moins fluide (la pulpe passera quand même au travers) et celle avec un sac à lait ou bien un vieux bas propre (ah bon ?).

Si vous utilisez une passoire, la poser sur un récipient et verser le liquide. La pulpe restante devra être remixée avec un peu d’eau. Vous aurez moins de pulpe dans la passoire car elle passe malgré tout au travers. Le liquide final sera donc moins fluide et légèrement granuleux.

Je vous conseille donc d’utiliser un bas car seul le liquide passe, du coup votre lait n’en sera que meilleur et bien lisse sans pulpe de pistaches. Pour ce faire, poser le bas sur un récipient (type bol du mixeur plongeant ou une bouteille en verre), verser le liquide par dessus et attendre qu’il soit totalement passé (ça peut prendre quelques minutes car la pulpe va bloquer un peu le passage). Presser le bas pour extraire le maximum de liquide. Récupérer la pulpe de pistaches et la re-mixer avec un peu d’eau il ne faut pas que l’eau recouvre la pulpe). Mixer et filtrer une dernière fois.

Note : Soit vous jetez la pulpe de pistaches (quel dommage), soit vous la gardez pour réaliser d’autres recettes. (Exemple : 1 banane + la pulpe + un peu de poudre de cacao ou de caroube, et tout écraser à la fourchette. Vous obtiendrez une espèce de purée qui sera très nourrissante en guise de petit déjeuner).

A ce stade, vous obtiendrez +/- 1 litre de lait aux pistaches.

Conserver dans une bouteille en verre, ajouter le sirop d’agave selon vos goûts et garder au frais.

Note : Cette technique est applicable pour tout les autres oléagineux : Noix de Grenoble, Noix du Brésil, Noisettes, Noix de Cajou, Cacahuètes (non salées bien entendu), Noix de Pécan, Noix de Macadamia, Graines de Tournesol, Amandes, Sésame, Graines de Courge…

Note : Il est impératif de toujours réhydrater les oléagineux que vous utiliserez et de les acheter bio bien entendu.

Conservation : 2 jours (pas plus)

Muffins Anglais

Après les Pancakes, les Scones et les Cupcakes, continuons dans la lignée de la petite pâtisserie anglo-saxonne avec les Muffins. Ces derniers ne sont pas à confondre avec leurs homonymes Américains. Il s’agit là d’une recette de petits pains anglais qui se cuit à la poêle.

Bien sûr, on en trouve très facilement dans le commerce, qui semblent parfaitement consommables par les végétaliens dans la plupart des cas. L’inconvénient est que ces derniers contiennent généralement de l’huile de palme, notre nouvelle ennemie. Et nous n’avons jamais trouvé de muffins anglais en magasins bio. La tentative du « fait maison » s’imposait donc.

Au final, nous avons obtenu exactement ce que nous désirions : un muffin bio, sans additifs, ni produits douteux, pour une qualité gustative équivalente à ceux du commerce et pour un prix largement inférieur. Que demande le peuple ?! Des Crumpets ? Oui oui c’est pour bientôt.

Pour 6 Muffins Anglais

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de la première pousse : 1 h00
Temps de la deuxième pousse : 1h00
Temps de cuisson : +/- 10 minutes

Ingrédients :

  • 300 gr de farine T65 bio
  • 90 ml de lait de soja nature bio
  • 90 ml de lait d’épeautre ou de riz bio
  • 20 gr de margarine végétale bio (ici Soma)
  • 10 gr de sucre de canne en poudre bio
  • 4 gr de levure fraîche du Boulanger bio (Rapunzel)
  • 1 cuillère à café ras de sel fin non raffiné bio
  • Semoule de Maïs fine bio
  • Huile de Colza bio

Préparation :

Dans un ramequin, dissoudre la levure dans le lait d’épeautre tiédi.

Laisser reposer un peu pour que la levure se dissolve et ensuite, mélanger.

Chauffer le lait de soja au micro ondes durant quelques minutes, verser le sucre et mélanger.

Dans un grand saladier, mélanger le lait de soja sucré avec la levure diluée, la margarine légèrement fondue, la moitié de la farine et le sel.

Lorsque le mélange est bien homogène, ajouter le reste de la farine et pétrir afin d’obtenir une belle pâte bien souple.

Couvrir le saladier d’un torchon propre et laisser pousser dans un endroit tiède, pendant 1 heure. (Le four préchauffé…comme d’habitude est votre ami)

Une heure plus tard, la pâte aura doublé de volume.

Disposer la pâte sur un plan de travail bien fariné, l’étaler à l’aide d’un rouleau à pâtisserie sur une épaisseur de 3 cm.

A l’aide d’un découpoir rond de 9.5 cm de diamètre, former des cercles de pâte. (10 cm fera tout aussi bien l’affaire hein ;))

Sur une plaque de cuisson, poser un tapis de type « silpat » ou une feuille de papier sulfurisé, parsemer généreusement de semoule fine de maïs et déposer les cercles de muffins.
Bien espacer afin qu’ils ne se touchent pas lors de la dernière pousse.
Saupoudrer le dessus des cercles (de pâte) avec de la semoule fine de maïs.

Laisser pousser durant 1h00 dans une pièce tiède. (Le four légèrement préchauffé durant quelques minutes, c’est parfait).

Ensuite, quand le temps de pousse est enfin terminé…Dans une poêle bien chaude, graisser très légèrement avec de l’huile de Colza.

Poser 3 à 4 muffins (selon la taille de votre poêle) à l’aide d’une spatule.

Chauffer chaque face à feu doux durant +/- 5 minutes.

Les muffins doivent être dorés.

Découper en deux, dans le sens de la largeur et déguster avec une marmelade (home made for example), confiture diverse ou encore garnir d’un gourmand Veggie Burger.

Une fois bien refroidis, les Muffins Anglais se conservent dans une boîte hermétique. Lorsque vous les re-dégusterez, faites-les dorer au grille pain quelques minutes, sans oublier de les trancher auparavant.

FacebookGoogle+TwitterHelloCotton InstagramiTunes