Nos livres

PST Ma petite cremerie vegan Aquafaba Ma petite boucherie vegan A la française Je conçois un superbe plateau de fromages vegans Les blogueuses cuisinent vegan Certains l'aiment cru Street food culture Des cupcakes... Pas comme les autres !

loving hut

Loving Hut

loving-hut

Loving Hut… C’est une chaine de restaurants internationale principalement implantés en Asie et aux Etats-Unis, et qui propose une cuisine 100% végétale, avec l’idée de rendre la cuisine vegan accessible à tous, tant dans l’assiette que dans l’éthique qui va avec. Cette nouvelle adresse Parisienne est donc un premier pas en Europe. Nous ne saurions nous plaindre d’accueillir dans notre capitale un nouvel établissement végétalien, d’autant plus que certaines qualités non négligeables sont au rendez-vous ! Côté prix, c’est loin d’être abusif les entrées sont entre 3,50€ et 7€, pour les plats il faut compter de 4,50€ à 13€ et pour les desserts entre 5 et 6,50€. Ce n’est pas la ruine.

Ici, on tente de vous démontrer grâce à de bons petits plats que l’on peut très bien se régaler, tout en faisant du bien à la Planète, à nous même et sans faire de mal aux animaux. Le message est clair, mais c’est certainement pour éviter que les esprits étroits prennent la fuite, que les mots végétarien ou Vegan se font discrets. Il est aussi amusant de constater sur la carte que le vocabulaire habituel est absent au profit d’une certaine abstraction. Tofu, Seitan, protéine de soja texturé ou autres dénominations de simili-carnés laissent place à des noms simples comme « Pépite dorée » ou encore « Joyeux croustillant »… Là encore, tout est fait pour ne pas effaroucher le néophyte qui pense que le « tofu, ce n’est pas bon » juste en lisant le mot. Cela dit l’équipe très sympathique de Loving Hut n’est pas avare en explications, il suffit de demander pour avoir en détail toute la composition de chaque plat.

Le cadre est sobre et propre avec une petite note de design moderne et épurée. Une lumière douce et apaisante règne dans la salle, et ceux qui désirent déjeuner avec davantage de lumière naturelle pourrons prendre place sur l’avance vitrée et couverte du restaurant, côté rue. On regrettera juste ce petit côté « Self » donné par le grand panneau lumineux où sont affichés les plats. Une impression qui perdure quelque peu puisque l’on doit commander et payer au comptoir pour être servis ensuite à table, mais sur un plateau style cantine d’entreprise dans une vaisselle en mélanine… Mais peu importe, car de tous les plats que nous avons goûtés, il n’y a pas eu une seule fausse note !

Tout est frais, bien présenté, cuisiné avec une finesse aromatique maîtrisée. Oh bien sûr, ne vous attendez pas à de la grande gastronomie ultra créative, mais plutôt à une cuisine simple et savoureuse d’inspiration asiatique (sans pour autant faire doublon avec Tien Hiang ou Green Garden). Petit tour des assiettes : En entrées, nous avons testé des Samossas aux légumes avec une pâte croustillante à l’extérieur et un cœur fondant délicieusement épicé, des Rouleaux printaniers qui se révélèrent d’une grande fraîcheur composés de salade verte, vermicelles, petits légumes, soja texturé mariné et menthe. Et enfin une salade Aulacienne plus classique, mais franchement bonne avec son mélange de choux blanc, pousses de soja, carottes, parsemée de menthe ciselée et de cacahuètes concassées… Cette entrée en matière laissait présager une bonne surprise pour la suite, et nous ne fûmes pas déçus !
En plat de résistance, nous avons tenté de plonger dans l’inconnu, sauf pour les Brochettes Délices où nous savions à peu près de quoi il en retournerait. Ces dernières étaient composées d’une alternance de poivrons, tofu mariné, tomates et de simili-carné style « poulet végétal », servies avec une petite salade et des vermicelles. Pour ma part, je me suis laissé tenter par les Joyeux Croustillants qui ne sont autres qu’une base de soja texturé cuisinée façon escalope panée. Pour compléter, j’ai craqué sur des frites pour une fois. Et Madame testa les Pépites dorées. Derrière cette appellation se cache des boulettes de simili-carné enveloppées d’une pâte à beignets absolument pas grasse, accompagnées d’une petite sauce surprenante, relevée mais légèrement sucrée. Là encore, tout était vraiment bon, avec ce petit plus en prime, qui fait que le palais se laisse surprendre à chaque bouchée.
Et vint le moment redoutable des desserts… Avouons humblement que nous avons pris une claque ! Rien d’extravagant, mais en revanche une grande maîtrise de pâtisserie façon « grand-mère ». J’entends par là qu’une seule cuillère du gâteau aux Poires vous ramène directement en enfance, tout comme le Gâteau aux 4 Fruits. La palme revenant au Gâteau au Chocolat, une merveille comparable à ce que nous avons goûté de mieux en Angleterre. Un grand moment de gourmandise !

Nous sommes ressortis de table le sourire aux lèvres avec déjà l’envie d’y revenir afin de découvrir le reste de la carte. Nous vous recommandons donc chaleureusement cette adresse, qui espérons-le, saura se faire une place dans le cœur des Parisiens !

A noté aussi, que Loving Hut développe doucement mais surement, un coin Epicerie vegan, où l’on peut trouver des produits importés comme le chocolat au lait ou la mayonnaise sans œuf anglaise de chez  Plamil, les fromages et charcuteries suisse Vegusto, des simili-carnés surgelés asiatiques et les fromages écossais Sheeze que l’on connait mieux. Un bonne initiative !

(Possibilité de Vente à Emporter)

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

Salade Aulacienne Samosas aux légumes

Champignons du chef Joyeux Croustillant brochettes Délices

Pépites Dorées Quiche aux légumes des frites avec du ketchup...

Gateau aux poires Gateau au Chocolat

Crumble aux fruits rouges

La salle La comptoire

  • Adresse : Loving Hut : 92, boulevard Beaumarchais – 75011 [Voir le plan]
    Métro : Saint Sébastien Froissart
    Téléphone : 01.48.06.43.84.
    Site : www.lovinghut.fr
    Ouverture : Du lundi au samedi de 11h30 à 15h00 et de 19h00 à 22h30.

Commentaires récents