Nos livres

PST Ma petite cremerie vegan Aquafaba Ma petite boucherie vegan A la française Je conçois un superbe plateau de fromages vegans Les blogueuses cuisinent vegan Certains l'aiment cru Street food culture Des cupcakes... Pas comme les autres !

fromage

Soupe à l’oignon

Si il est un plat de réconfort par excellence dans ces périodes de rafraîchissement climatique, c’est bien la soupe à l’oignon. Le problème c’est qu’à la base, la véritable soupe à l’oignon traditionnelle contient des ingrédients d’origine animale tels que du fond de veau. C’est d’ailleurs celui-ci qui confère cette couleur un peu brune au liquide. Et le miso brun est un parfait remplaçant, tant par l’aspect que par le goût.

Très rapide à préparer (à condition d’avoir les ingrédients en stock bien sûr), cette soupe est parfumée, roborative et conforme à ce que l’on peut attendre d’elle. Bien sûr, l’aspect gratiné a été mis de côté, mais l’ajout de petit dés de fromage végétal, bien qu’optionnel, apporte une dimension fort agréable. Nous vous recommandons plutôt un Vegusto, mais pour ceux qui n’en auraient pas à portée de main, n’hésitez pas à tester avec une autre marque.

Pour 2 Personnes

Temps de préparation : 20 minutes

Ingrédients :

  • 400 gr d’oignons blanc bio
  • 5 gr d’ail
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive bio
  • 3 pincées de clou de girofle en poudre
  • Poivre du moulin
  • 50 gr de pâte de miso brun bio
  • 1 cuillère à café de cassonade ou sucre de canne complet bio
  • 10 cl de vin blanc bio (vegan)
  • 1/2 litre d’eau
  • 5 gr de fécule de maïs bio
  • 40 gr de pain pita bio ou du pan carré de Schär (pour les intolérants au gluten)
  • huile d’olive bio
  • 1 cuillère à café de sapori (Lebe Gesund)
  • 1 trait de vin blanc bio (vegan)
  • 60 gr de fromage melty (Vegusto) (en bonus)
  • Préparation :

    Faire chauffer l’huile d’olive dans un fait-tout et y faire revenir l’ail et les oignons. Ajouter la poudre de clou de girofle et le poivre, bien mélanger et laisser cuire jusqu’à ce que les oignons commencent à prendre une couleur dorée. Déglacer au vin blanc (10 cl) et ajouter le sucre en poudre. Laisser réduire.

    Diluer la pâte de miso brun dans de l’eau bouillante (1/2 litre) et verser sur les oignons. Mélanger et laisser mijoter à feu moyen.

    Diluer la fécule avec un peu d’eau et ajouter ce mélange à la soupe, mélanger et couvrir.

    Découper les pains pita en lamelles et les faire revenir dans un fond d’huile d’olive, saupoudrer de Sapori et déglacer avec un trait de vin blanc. Laisser sécher dans la poêle avant de garnir la soupe.

    Verser la soupe dans deux bols, ajouter les croûtons de pita et finir par quelques morceaux de fromage melty Vegusto.

    Bonne dégustation 😉

    Moussaka

    Ce haché végétal Sojasun est décidément une grande source d’inspiration ! Ou plutôt, c’est un excellent produit permettant de veganiser des recettes traditionnelles carnées. Ayant justement au frais de belles aubergines, c’était l’occasion de réaliser une Moussaka.

    Il existe différentes versions de ce plat qui n’est pas, contrairement aux idées reçues, uniquement Grec. En effet, la Moussaka se retrouve dans de nombreux pays du Moyen Orient et surtout les Balkans. Nous avons choisi de réaliser une des variantes à base de pommes de terre, ce qui présente l’avantage de rendre le plat plus consistant. Rassurez-vous, l’ensemble n’est pas lourd pour autant, ni gras.

    La chaleur caniculaire n’est peut être pas la température la plus adaptée à la dégustation d’une bonne moussaka, mais ces ingrédients sont de saison  et il y aura bien quelques soirées de redoux où se mets sera apprécié.

    Pour 2 personnes

    Temps de préparation : 30 minutes
    Temps de cuisson : 20 minutes
    Coût total : +/- 3.50€

    Ingrédients :

  • 200 gr de pommes de terre Amandine bio (épluchées)
  • 200 gr d’haché 100% végétal (Sojasun)
  • 170 gr d’aubergines bio
  • 200 gr de sauce tomate bien parfumée en épices (Home Made)
  • Sel, poivre du moulin
  • Huile de tournesol bio
  • Huile d’olive bio
  • Fromage végétal (Vegusto)
  • Ingrédients pour la Béchamel :

  • 25 cl de lait de soja nature bio
  • 10 gr d’arrow-root (fécule)
  • 5 gr de levure maltée (facultatif pour les intolérants)
  • 1/3 de noix de muscade râpée
  • 3 pincées de clou de girofle en poudre
  • 2.5 cl d’huile d’olive
  • Sel, poivre du moulin
  • Préparation N°1 :

    -Dans un premier temps, découper les pommes de terre en tranches d’une épaisseur de 3 mm (+/-) (Dans l’idéal avec une mandoline, sinon avec un couteau bien aiguisé ou en céramique).
    -Dans un fait-tout, avec une cuillère à soupe d’huile de tournesol, cuire les rondelles de pommes de terre avec du sel. Couvrir et les retourner régulièrement jusqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées et cuites à coeur. Réserver.

    -Ensuite,découper les aubergines en rondelles d’un demi centimètre.
    -Dans un fond d’huile d’olive, cuire durant +/- 3 minutes par face, saler et poivrer. Réserver.

    -Mélanger le haché cru avec la sauce tomate et réserver.

    Préparation de la béchamel :

    Faire chauffer le lait de soja avec le sel et toutes les épices (muscade, clou de girofle, poivre).
    Délayer la fécule avec un peu d’eau et l’ajouter dès que le lait commence à frémir.
    Ajouter l’huile d’olive et mélanger au fouet afin de rendre l’ensemble homogène.
    Laisser épaissir tout en remuant et une fois la consistance atteinte, ajouter la levure maltée, mélanger encore quelques secondes et couper le feu.
    Réserver jusqu’au moment de monter la moussaka.

    Montage final :

    Dans un plat à gratin ou dans des emportes-pièces (8 cm de diamètre), mettre une première couche de pommes de terre rissolées.
    Ensuite, étaler uniformément une couche du mélange haché/sauce tomate.
    Couvrir avec les rondelles d’aubergines puis verser un peu de béchamel.

    -Répéter l’opération jusqu’à ce qu’il ne reste plus d’ingrédients.

    Garnir le dessus de la moussaka avec du fromage végétal (ici : Mozzarella de Vegusto) et un trait d’huile d’olive.

    Cuire durant 20 minutes à 180° (four préchauffé de préférence).

    Bon appétit 🙂