défi

The Evil CheeseCake

La pâtisserie Anglo-Saxonne n’est pas réputée pour sa grande finesse, mais plutôt pour son aspect gourmand. C’est l’une des pâtisserie très en vogue en ce moment dans tous les lieux un peu branchés Parisiens, bien que fondamentalement cela reste un gâteau simpliste et peu subtil. Bien sûr, nous parlons de cela dans sa version traditionnelle non végétalienne. La version Vegan ne se trouve pas en France mais nous avons eu l’occasion d’en goûter de différentes factures lors de nos séjours à Londres. Cela nous avait donc donné envie d’en réaliser un à notre manière à l’occasion… Une occasion qui ne se présentait pas jusqu’à ce que nous décidions de nous lancer dans une nouvelle petite joute culinaire avec cette chère LÖu.

Le voici donc, ce cheesecake à la mode VG-Zone avec son caractère de chocolat extrême et sa petite note d’amande cyanurée. Sa texture est ferme et fondante à la fois et s’accommode fort bien d’une petite crème anglaise.

Cette première version nous a convaincus que les possibilités de créations autour du Cheesecake végétal méritait que l’on s’y penche plus avant et attendez-vous, Ô lecteurs à voir d’autres variantes fleurir sur VG-Zone.

Pour 6 à 10 Personnes

Temps de préparation du fond de tarte : 5 minutes
Temps de préparation du CheeseCake : 20 minutes
Temps de cuisson du CheeseCake : 1h20

Ingrédients pour le fond de tarte :

  • 70 gr de farine T65 (Bio)
  • 100 gr de *mélange de flocons (bio vrac) (avoine, blé, orge, riz, seigle)
  • 55 gr de poudre d’amandes
  • 3 gr de cannelle en poudre
  • 3 gr de sel non raffiné (bio)
  • 60 ml d’huile de Colza (Bio)
  • 60 ml de sucre liquide (j’ai utilisé du sirop de candi, mais du sirop d’érable sera parfait aussi)
  • 5 ml d’extrait de vanille liquide
  • Préparation :

    *Vous pouvez également utiliser des flocons d’avoine, ou d’épeautre…

    Préchauffer le four à 180°

    -Dans un grand récipient, mélanger les ingrédients secs ensemble.
    -Dans un petit récipient, mélanger les ingrédients liquides ensemble !
    -Combiner les deux préparations et mélanger avec les mains. Vous obtiendrez une boule de pâte homogène.

    Sur une plaque de cuisson munie d’une feuille de papier sulfurisé, poser un cercle à pâtisserie de 22 cm de diamètre et de 6 cm de hauteur. Etaler la pâte au fond en pressant fermement et en remontant un peu sur les bords.

    Note : Si vous n’avez pas de cercle de ce type, pas de panique, un moule à charnière sera parfait aussi (voire peut être mieux pour les néophytes du démoulage).

    Piquer la pâte et réserver le temps de préparer la suite du CheeseCake.

    Ingrédients pour le CheeseCake :

  • 450 gr de Tofu blanc bio (Tossolia)
  • 250 ml d’eau
  • 125 ml de lait d’épeautre bio (noisettes, riz ou amandes)
  • 375 ml de *sucre liquide (au choix) (agave, érable, riz, faux miel…)
  • Quelques gouttes d’arôme amande amère
  • 110 gr de noix de cajou crues (bio)
  • 80 gr de cacao amer en poudre (bio)
  • 30 gr d’arrow root (Celnat)
  • 6 gr de sel non raffiné (bio)
  • Préparation :

    *Pour le sucre liquide, n’ayant plus de sirop d’agave, j’ai fait un mélange à base de sirop de riz, faux miel et sirop de candy.

    -Dans le bol du blender ajouter : l’eau, le lait d’épeautre, le sucre liquide, l’arôme amande, les noix de cajou, le cacao en poudre, l’arrow root et le sel.
    -Mixer le tout afin d’obtenir un liquide bien lisse et sans grumeaux.
    -Ecraser grossièrement le tofu avec les mains pour le réduire en haché.
    -Ajouter petit à petit le tofu brouillé dans le blender et mixer entre chaque ajout. Il faut que la préparation soit bien lisse et soyeuse.

    Astuce : Si vous avez trop de grumeaux, verser la préparation dans un grand récipient et mixer le tout avec un mixeur plongeant.

    Verser donc cette préparation dans le moule, sur le fond et enfourner durant 1h20.

    Une fois le temps écoulé, sortir le CheeseCake et laisser refroidir avant de retirer le cercle. Si vous utilisez un moule à charnière, attendez quelques heures avant de démouler.

    Garder au frais avant de découper en 6 ou 8 parts.

    Se déguste avec une crème anglaise maison.

    Lovelly Vegan Tiramisu [Daring Kitchen]

    Le défi de Février 2010 des Daring Bakers nous a été proposé par Aparna de « My Diverse Kitchen » et de Deeba de « Passionate About Baking ». Elles ont choisi un Tiramisu. Les recettes sont basée du « The Washington Post » (Tiramisu), Du « Cordon Bleu » (Biscuits Savoyards) et de « Baking Obsession » (Mascarpone).

    The February 2010 Daring Bakers’ challenge was hosted by Aparna of My Diverse Kitchen and Deeba of Passionate About Baking. They chose Tiramisu as the challenge for the month. Their challenge recipe is based on recipes from The Washington Post, Cordon Bleu at Home and Baking Obsession.

    Ayant déjà réalisé un tiramisu sur VG-Zone, le défi du mois des Daring Baker m’a paru, au premier abord, être un jeu d’enfant ! Oui mais…Nous sommes bien là pour réaliser un défi, c’est donc l’occasion d’essayer d’autres techniques et bien sûr une autre présentation.

    La première difficulté dans un tiramisu digne de ce nom, c’est le mascarpone. Ce fromage italien a une texture crémeuse particulière et il est bien évident qu’une simple crème de soja ne peut en aucun cas le remplacer même une fois épaissie. Les anglo-saxons utilisent énormément de noix de cajou pour reconstituer différentes spécialités laitières, façon végétale. Et c’est donc dans cette voie que j’ai voulu aller. Le hasard faisant bien les choses, il se trouve que notre chère petite Löu a justement expérimenté une recette qui semblait très convaincante. Après l’avoir testée, il a bien fallu se rendre à l’évidence qu’il était totalement inutile de chercher mieux !

    La suite était tout de même plus simple puisqu’il n’y a aucune difficulté à réaliser une génoise et de la parfumer au café.

    Le résultat a dépassé nos espoirs et s’est montré plus que satisfaisant.

    Recette pour la génoise :

    http://vg-zone.net/2008/07/07/genoise-vegan/

    Note : Réalisez la génoise un, voir deux jours avant la confection du Tiramisu, car la génoise sera moins molle et se coupera bien plus facilement. Elle est même meilleure comme ça.

    Découper la génoise de la forme de vos moules. Pour cette recette, j’ai choisi des nonnettes carrées de 8cm/8cm.

    Découper les formes de génoise dans l’épaisseur afin d’obtenir 2 morceaux. Pour mon tiramisu, j’ai choisi de mettre 2 couches de génoise, mais vous pouvez très bien en mettre plus.

    Ingrédients pour le mascarpone vegan by Löu :

  • 460 ml de lait de soja vanille
  • 110 gr de noix de cajou nature
  • 50 ml de jus de citron
  • 60 ml d’huile Végétale
  • 30 ml d’extrait de vanille
  • 35 gr de fécule de pomme de terre ou Arrow-root ou encore Farine de Tapioca
  • 25 gr de sucre en poudre
  • 1.5 gr de sel
  • 3 tasses de café fort + arôme amande amère
  • Déco :

  • Cacao amer
  • Préparation :

    Note : Vous pouvez réaliser ce mascarpone 1 jour avant la confection finale du tiramisu, ça laissera le temps au mascarpone de bien reposer et d’exhaler toutes ses saveurs.

    Mixer les Noix de Cajou jusqu’à ce qu’elles soient réduites en poudre, ajouter le Lait de soja et mixer pour obtenir un mélange homogène. Ajouter le reste des ingrédients à savoir : le Jus de Citron, la Fécule, le sucre, l’Huile et le Sel et mixer à nouveau.

    Verser la préparation dans une casserole, faire chauffer à feu moyen et mélanger sans cesse. Laisser le mélange s’épaissir, verser dans un bol et laisser refroidir hors du réfrigérateur.

    Ensuite, laisser poser toute une nuit au frais et avant de réaliser votre montage du tiramisu, mixer le mascarpone afin de le rendre un peu plus fluide.

    Préparer 3 cafés et les verser dans un récipient pas trop haut et plutôt large (mais pas trop). Ajouter l’arôme amande et laisser refroidir un peu.

    Note : La recette de Löu est faite pour réaliser un mascarpone plutôt fluide, parfait pour une verrine, sauf que j’ai laissé un peu plus épaissir afin qu’il ai une bonne tenue lors du démoulage.

    Montage du tiramisu :

    Avant de commencer, j’ai protégé l’intérieur des nonettes de petits morceaux de Rhodoïd afin d’avoir plus facile à démouler le tiramisu.

    Plonger un carré de génoise dans le café, presser légèrement pour retirer le surplus de liquide et déposer au fond de la nonette (posée sur une assiette elle aussi protégée d’une feuille de Rhodoïd).

    Couvrir de mascarpone, ensuite replonger un carré de génoise dans le café et poser sur le mascarpone. Couvrir à nouveau de mascarpone et finir par saupoudrer de cacao amer. Laisser reposer quelques heures avant de démouler et servir.

    Enjoy régalez-vous.

    FacebookGoogle+TwitterHelloCotton InstagramiTunes