Chocolat noir

Le Marie-Antoinette

La pâtisserie fine Française est décidément une discipline dans laquelle on aime se perdre et, s’inspirer de grands classiques est une source inépuisable de plaisir. Bien sûr, on part de très loin puisqu’il faut tout réadapter à la mode vegan, mais c’est là  justement une grande part de défi. Voici donc une très libre interprétation du Trianon. Oui, ce gâteau est constitué d’une base de génoise garnie d’un étage composé de pralin, de quinoa soufflé le tout enfermé dans du chocolat et du praliné. En couverture, c’est une généreuse mousse dense au chocolat noir pleine de saveur.

Comme souvent avec ce genre de pâtisserie, nous ne saurions trop vous inciter à servir des parts de taille raisonnable, quitte à vous resservir par la suite. En effet, la richesse et la puissance des arômes peuvent mener à l’écœurement en cas d’excès. Soyez gourmet et non gourmand, vous n’en profiterez que mieux 😉

Pour 8 Personnes

Temps de préparation : – d’une heure
Temps de pause de la couche croustillante : 1 à 2h00
Temps de pause final : 1 nuit

Ingrédients :

Préparation :

Réaliser la génoise selon la recette, prélever le cercle de génoise et le poser dans le fond du cercle amovible. Ne pas oublier de mettre un ruban de Rhodoïd sur les côtés du moule pour un meilleur démoulage final.

Note : si la génoise est trop épaisse, ne pas hésiter à la couper avec une lyre à génoise, dans son épaisseur.

Faire fondre au bain-marie les 100 gr de chocolat noir et le praliné. (saupoudrer de fève de Tonka à ce moment là)

En parallèle, dans un grand récipient, verser le pralin. Réserver.

Dès que le chocolat et le praliné sont bien homogènes, ajouter le tout sur le pralin et bien mélanger. Verser sur la génoise, bien aplatir et garder au frais durant 1 à 2 heures.

Faire fondre au bain-marie les 330 gr de pépites de chocolat noir.

Pendant ce temps, fouetter la soja du Chef avec le robot. Laisser la crème durant 10 à 15 minutes afin qu’elle soit bien épaisse, mousseuse et presque comme des blancs en neige.

Verser un peu plus de la moitié de cette crème fouettée dans un grand saladier et verser le chocolat fondu par-dessus. Incorporer sans attendre la crème avec le chocolat et bien mélanger afin que la préparation soit homogène et lisse. Ajouter le reste de la crème fouettée et incorporer lentement et toujours dans le même sens (technique pour avoir une belle mousse au chocolat). Vous obtiendrez donc une mousse au chocolat. La verser sur le praliné croquant et laisser reposer toute une nuit.

Saupoudrer de cacao amer et décorez selon vos goûts 😉

Pour le démoulage, retirer le cercle amovible et ensuite le ruban de Rhodoïd (mais délicatement hein ;)). Découper et servir.

-Se garde au frais durant quelques jours sans problème. Vous pouvez faire 8 parts mais 16 parts plus petites sans soucis.

Bonne dégustation.

Chocolat Noir Epices & Fleurs [Zaabär]

chocolat-noir-zaabar

Sur VG-Zone, ce n’est un secret pour personne, nous adorons les produits raffinés, un brin luxueux et surtout de haute qualité. Et ces chocolats couvrent tous ces critères ! Dès le premier regard sur le packaging, nous avons été séduits par ce sens du détail qui laissait présager d’excellentes choses à l’intérieur. Nous ne sommes pourtant pas du genre à nous laisser berner par le marketing et nous n’aurions certainement pas acheté ces chocolats aveuglément sans une petite dégustation au préalable. Car si l’excellence est de mise, son prix lui est à la même hauteur…élevé !

Nous avons fait cette découverte à l’Epicerie de Bruno qui, justement proposait de goûter à une sélection de la gamme. La première impression s’est donc confirmée, les chocolats Zaabär sont fabuleux. Nous nous sommes laissés tenter par deux saveurs originales, l’une à la lavande d’Andalousie et l’autre au poivre du Sishuan. Autant dire que ce ne sont pas des arômes très communs. Ce qui est intéressant avec ce chocolat noir à 55.9% de cacao, c’est qu’il offre une sacrée force de caractère, c’est donc une très bonne base pour accueillir les différentes plantes. On est d’ailleurs surpris de tomber sur les petits morceaux de fleurs séchées ou d’épices concassées, révélant encore plus de parfum et transformant ce petit moment de gourmandise en un instant magique.
 
Cette gamme surprenante est assez large et nous n’avons malheureusement pas pu tous les goûter. Voyez plutôt : Anis étoilé de Chine, Baies roses de Bahia, Cacahuètes de Virginie, Cannelle de Ceylan, Cardamome de Malabar, Citronnelle du Sri Lanka, Coriandre du Laos, Fenouil de Pistoia, Fève de Tonka, Gingembre de Goa, Girofle de Zanzibar, Macadamia de Carpentarie, Macis de Grenade, Menthe poivrée du Mékong, Noix de pécan de Taos, Piment de Jamaïque, Pistache de Cappadoce, Réglisse de Galéria,  Sauge de Barberino, Thym du Lavandou. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a du choix et de quoi surprendre.

Mais revenons un instant sur le packaging. L’étui est présenté en deux parties, enfermant deux petites plaques de 35 grammes chacune, dans des emballages individuels sous vide afin de préserver toute la teneur des arômes. Il est clair que nous ne sommes pas face à un chocolat à déguster en toute circonstance mais, bel et bien sur ces petits plaisirs rares que l’on aime savourer dans des occasions particulières. Cet écrin est donc parfaitement à propos.

Composition chocolat noir poivre du Sishuan :
Pâte de cacao, sucre, beurre de cacao, poivre de sishuan, émulsifiant : lécithine de soja, vanille naturelle.
(Cacao : 55.9%).

Composition chocolat noir lavande d’andalousie :
Pâte de cacao, sucre, beurre de cacao, lavande, émulsifiant : lécithine de soja, vanille naturelle.
(Cacao : 55.9%).

Prix 4€ par paquet de 2 x 35 gr (L’Epicerie de Bruno)

Visiter le site de Zaabär

FacebookTwitterHelloCotton Instagram