Nos livres

PST Ma petite cremerie vegan Aquafaba Ma petite boucherie vegan A la française Je conçois un superbe plateau de fromages vegans Les blogueuses cuisinent vegan Certains l'aiment cru Street food culture Des cupcakes... Pas comme les autres !

Chocolat noir

Le Marie-Antoinette

La pâtisserie fine Française est décidément une discipline dans laquelle on aime se perdre et, s’inspirer de grands classiques est une source inépuisable de plaisir. Bien sûr, on part de très loin puisqu’il faut tout réadapter à la mode vegan, mais c’est là  justement une grande part de défi. Voici donc une très libre interprétation du Trianon. Oui, ce gâteau est constitué d’une base de génoise garnie d’un étage composé de pralin, de quinoa soufflé le tout enfermé dans du chocolat et du praliné. En couverture, c’est une généreuse mousse dense au chocolat noir pleine de saveur.

Comme souvent avec ce genre de pâtisserie, nous ne saurions trop vous inciter à servir des parts de taille raisonnable, quitte à vous resservir par la suite. En effet, la richesse et la puissance des arômes peuvent mener à l’écœurement en cas d’excès. Soyez gourmet et non gourmand, vous n’en profiterez que mieux 😉

Pour 8 Personnes

Temps de préparation : – d’une heure
Temps de pause de la couche croustillante : 1 à 2h00
Temps de pause final : 1 nuit

Ingrédients :

Préparation :

Réaliser la génoise selon la recette, prélever le cercle de génoise et le poser dans le fond du cercle amovible. Ne pas oublier de mettre un ruban de Rhodoïd sur les côtés du moule pour un meilleur démoulage final.

Note : si la génoise est trop épaisse, ne pas hésiter à la couper avec une lyre à génoise, dans son épaisseur.

Faire fondre au bain-marie les 100 gr de chocolat noir et le praliné. (saupoudrer de fève de Tonka à ce moment là)

En parallèle, dans un grand récipient, verser le pralin. Réserver.

Dès que le chocolat et le praliné sont bien homogènes, ajouter le tout sur le pralin et bien mélanger. Verser sur la génoise, bien aplatir et garder au frais durant 1 à 2 heures.

Faire fondre au bain-marie les 330 gr de pépites de chocolat noir.

Pendant ce temps, fouetter la soja du Chef avec le robot. Laisser la crème durant 10 à 15 minutes afin qu’elle soit bien épaisse, mousseuse et presque comme des blancs en neige.

Verser un peu plus de la moitié de cette crème fouettée dans un grand saladier et verser le chocolat fondu par-dessus. Incorporer sans attendre la crème avec le chocolat et bien mélanger afin que la préparation soit homogène et lisse. Ajouter le reste de la crème fouettée et incorporer lentement et toujours dans le même sens (technique pour avoir une belle mousse au chocolat). Vous obtiendrez donc une mousse au chocolat. La verser sur le praliné croquant et laisser reposer toute une nuit.

Saupoudrer de cacao amer et décorez selon vos goûts 😉

Pour le démoulage, retirer le cercle amovible et ensuite le ruban de Rhodoïd (mais délicatement hein ;)). Découper et servir.

-Se garde au frais durant quelques jours sans problème. Vous pouvez faire 8 parts mais 16 parts plus petites sans soucis.

Bonne dégustation.

Spootnik Mousse

Et c’est parti pour la mousse de l’espace ! Oui, voici la recette intersidérale que les petits gris nous envient. Suivant les plans complexes qui nous ont été envoyés par un informateur, qui affirme avoir traduit cette recette sur une épave retrouvée dans la zone 51. Il serait possible d’entrer en communication avec une forme de vie supérieure, mais c’est à la condition expresse de ne pas faire d’erreur durant le montage. En effet, l’orientation des palets de chocolat blanc peut interférer sur les ondes émises par la fraise, c’est une question de millimètre. Ne vous affolez donc pas si rien ne se passe durant votre premier essai, ça demande un certain doigté. 😉
Insistons aussi sur l’équilibre à apporter au corps de l’engin, il est important que les radiations de fraises soient parfaitement emprisonnées par cette épaisse mousse de chocolat protectrice, car toute fuite pourrait être fatale à vos sens ! Le premier symptôme serait d’écrire n’importe quoi, mais cela reste à vérifier !

Pour 2 personnes

Temps de préparation : moins d’une heure
Temps de pause : 2 heures voir plus
Préparation à froid

Ingrédients mousse chocolat/fraises :

Préparation :
Faire fondre le chocolat au bain-marie, dès qu’il est fondu, ajouter l’arôme fraises, bien mélanger afin que l’arôme soit entièrement dissous dans le chocolat et réserver.

Dans un cul-de-poule, verser la crème soja cuisine froide, la monter en crème fouettée à l’aide d’un fouet électrique durant 2 minutes. Vous obtiendrez donc un liquide très mousseux.

Verser ensuite le chocolat/fraise fondu sur la crème et incorporer le tout délicatement mais rapidement et toujours dans le même sens et avec une cuillère à soupe afin d’obtenir une mousse bien homogène.

Poser deux nonnettes rondes (8cm de Ø H45) sur assiette plate, verser la mousse à parts égales à l’intérieur des emporte-pièces et réserver au frais durant 2 heures ou plus si vous avez du temps devant vous.

Ingrédients disques blanc :

Préparation :
Faire fondre tout le chocolat blanc au bain-marie.
Ensuite, poser une feuille de papier sulfurisé sur une planche à découper, verser sur cette feuille le chocolat blanc fondu, recouvrir d’une autre feuille de papier sulfurisé et avec un rouleau à pâtisserie étaler légèrement afin d’avoir une fine couche de chocolat.

Laisser durcir durant moins d’une heure soit au réfrigérateur, soit dehors (s’il fait très froid et que votre réfrigérateur est trop rempli. C’est ce que j’ai fait !).

Ensuite avec une nonnette de 8 cm de Ø former deux disques de chocolat blanc. Avec une nonnette de plus petite taille (5 cm de Ø) former encore 2 disques de chocolat blanc. Décoller délicatement les disques de la feuille de papier sulfurisé et réserver sur une surface bien plate.
Vous obtiendrez donc 4 disques qui serviront pour la décoration.

Il restera du chocolat blanc car malheureusement il est très difficile de mesurer le poids exact pour obtenir une petite quantité de disques. Le reste pourra de toute façon être réutilisé pour d’autres réalisations chocolatées.

Montage final :

Démouler délicatement les nonnettes de la mousse au chocolat/fraises, poser sur les deux cylindres de mousse un disque de chocolat blanc de même taille (8cm de Ø) sans appuyer.

Prendre deux belles fraises, les équeuter, couper les en deux et poser le plus gros morceau de fraise sur le disque. Poser ensuite le petit disque (5cm de Ø) de chocolat blanc sur la fraise et finir par le petit morceau de fraise qui reste.
Pour la décoration, vous pouvez aussi laisser aller votre imagination et faire comme bon vous semble, le choix est large !

Voilà, votre dessert est enfin prêt à être dégusté !