Nos livres

PST Ma petite cremerie vegan Aquafaba Ma petite boucherie vegan A la française Je conçois un superbe plateau de fromages vegans Les blogueuses cuisinent vegan Certains l'aiment cru Street food culture Des cupcakes... Pas comme les autres !

cacao

Sol Semilla

Situé à deux pas du canal Saint-Martin, Sol Semilla est un lieu aussi surprenant que délicieux. Originellement il s’agit d’une boutique dédiée aux produits bio venus des Amériques, tels que le guarana, l’acérola, la stévia, le maca et autres plantes plus ou moins connues par chez nous mais qui, dans tous les cas, méritent notre attention sur leurs qualités et vertus. Mais le mieux avant de partir vers l’inconnu, c’est encore de goûter, non ?

Et cela tombe plutôt bien, puisque Sol Semilla a récemment ouvert un espace restauration, maintenant accessible tous les jours sur place ou encore à emporter. Ici le menu est strictement bio végétalien et s’adapte au gré des saisons, mais aussi de la créativité en cuisine… Une touche d’expérimental oui, mais avec des produits naturels et ancestraux. Des notes sucrées/salées, épicées, des arômes inconnus, des associations de produits inattendus. C’est l’antithèse de la banalité et du conventionnel.  Attendez-vous à du « bizarre » à l’énoncé des compositions, mais n’ayez pas peur ! Ca va bien se passer…

Le week-end c’est le brunch, mais en semaine c’est le grand tableau noir accroché au mur qui délivre les secrets du jour. Nous avons opté pour la formule complète à 22€, qui porte bien son nom puisqu’elle comprend entrée, plat, dessert, boisson. Parfait pour une découverte.

Nous avons donc entamé notre voyage avec l’Assiette Voy, qui n’est autre que le classique de la maison. Pour une entrée en matière, le ton est donné : des rondelles de banane avec des graines germées, saupoudrées de cannelle, d’acérola, mais aussi de beurre de cacao râpé et pépites de cacao cru, le tout arrosé de sirop de yacon. Ah oui, on vous avait prévenus qu’on ne resterait pas dans les sentiers battus ! Et le meilleur dans l’histoire, c’est que c’est très bon. Cette composition joue avec les papilles d’une manière assez bluffante, passant de la fraîche verdeur de graines germées d’alfafa à la rondeur de la banane, tout en titillant le palais avec les épices et les éclats de cacao. Follement énergisant et ça se sent !

C’est donc en toute confiance que nous avons abordé notre plat du jour, constitué de plein de petites  choses à l’aspect gourmand. Mais détaillons donc tout ça : un moelleux blini de maïs mauve couvert de graines d’alfafa, de tahin et d’un trait de sirop de yacon. Juste à côté, une simple salade verte bien fraîche parsemée de graines germées de lentilles et de blé, juste assaisonnée comme il faut et jonchée de quelques dés de tofu blanc marinés aux herbes ou bien un tartare d’algues tout ce qu’il y a de plus délectable. Ensuite, nous avions un dôme de riz pilaf aux fèves de cacao, avec une portion de haricots rouges en sauce et enfin, un excellent sauté de légumes à la caroube façon curry. Ce dernier ayant été pimenté sur mesure pour chaque personne. Là encore les saveurs ce sont bousculées sur nos papilles de manière festive et jouissive.

Côté dessert, ce fut une ganache de cacao cru au piment. Cette douceur entièrement crue vaut le détour. On y découvre, là encore, des ingrédients peu usités comme le cacao cru bien sûr, mais aussi la noix d’Amazonie, le beurre de coco, la poudre de lucuma ou de caroube. Tant un régal qu’une surprise gustative.

Enfin, n’oublions pas les boissons qui ont accompagné notre déjeuner, car elles valent le détour ! Le Purple Power est un cocktail de maïs mauve, jus de pommes et gingembre. Un nectar qui ce boit tout seul et laisse une douce chaleur poivrée en bouche. Derrière le Bleu comme toi, se cache un mélange plus déroutant, très rafraîchissant et vitaminé. Il est composé de cardamome, stévia et klamath (une micro-algue aux riches propriétés). Pour finir, l’immanquable Xocolatl qui n’est autre que l’ancêtre du chocolat chaud, mais à la mode aztèque avec de la fève de cacao et du piment entre autres choses.

Au final, cette nouvelle expérience culinaire nous a grandement convaincus et tout nous a ravis de bout en bout. Le lieu est simple mais avec charme et caractère, l’équipe est adorable, attentionnée et une véritable mine d’informations sur ces produits venus d’ailleurs. Bref, Sol Semilla est un nouvel établissement incontournable de la Capitale et nous espérons qu’ils saura vous séduire comme pour nous.

  • Adresse : Sol Semilla : 23, rue des vinaigriers – 75010 [voir le plan]
    Métro : Jacques Bonsergent.
    Téléphone : 01.42.01.03.44.
    Site : http://www.sol-semilla.fr
    Facebook : www.facebook.com/solsemilla
    Ouverture : Mardi et Mercredi de 12:00 à 16:00, du jeudi au Samedi de 12:00 à 16:00 et de 19h00 à 22h00, Dimanche de 12h00 à 16h00

(Cliquer sur les images pour les afficher en grand)

Lovelly Vegan Tiramisu [Daring Kitchen]

Le défi de Février 2010 des Daring Bakers nous a été proposé par Aparna de « My Diverse Kitchen » et de Deeba de « Passionate About Baking ». Elles ont choisi un Tiramisu. Les recettes sont basée du « The Washington Post » (Tiramisu), Du « Cordon Bleu » (Biscuits Savoyards) et de « Baking Obsession » (Mascarpone).

The February 2010 Daring Bakers’ challenge was hosted by Aparna of My Diverse Kitchen and Deeba of Passionate About Baking. They chose Tiramisu as the challenge for the month. Their challenge recipe is based on recipes from The Washington Post, Cordon Bleu at Home and Baking Obsession.

Ayant déjà réalisé un tiramisu sur VG-Zone, le défi du mois des Daring Baker m’a paru, au premier abord, être un jeu d’enfant ! Oui mais…Nous sommes bien là pour réaliser un défi, c’est donc l’occasion d’essayer d’autres techniques et bien sûr une autre présentation.

La première difficulté dans un tiramisu digne de ce nom, c’est le mascarpone. Ce fromage italien a une texture crémeuse particulière et il est bien évident qu’une simple crème de soja ne peut en aucun cas le remplacer même une fois épaissie. Les anglo-saxons utilisent énormément de noix de cajou pour reconstituer différentes spécialités laitières, façon végétale. Et c’est donc dans cette voie que j’ai voulu aller. Le hasard faisant bien les choses, il se trouve que notre chère petite Löu a justement expérimenté une recette qui semblait très convaincante. Après l’avoir testée, il a bien fallu se rendre à l’évidence qu’il était totalement inutile de chercher mieux !

La suite était tout de même plus simple puisqu’il n’y a aucune difficulté à réaliser une génoise et de la parfumer au café.

Le résultat a dépassé nos espoirs et s’est montré plus que satisfaisant.

Recette pour la génoise :

http://vg-zone.net/2008/07/07/genoise-vegan/

Note : Réalisez la génoise un, voir deux jours avant la confection du Tiramisu, car la génoise sera moins molle et se coupera bien plus facilement. Elle est même meilleure comme ça.

Découper la génoise de la forme de vos moules. Pour cette recette, j’ai choisi des nonnettes carrées de 8cm/8cm.

Découper les formes de génoise dans l’épaisseur afin d’obtenir 2 morceaux. Pour mon tiramisu, j’ai choisi de mettre 2 couches de génoise, mais vous pouvez très bien en mettre plus.

Ingrédients pour le mascarpone vegan by Löu :

  • 460 ml de lait de soja vanille
  • 110 gr de noix de cajou nature
  • 50 ml de jus de citron
  • 60 ml d’huile Végétale
  • 30 ml d’extrait de vanille
  • 35 gr de fécule de pomme de terre ou Arrow-root ou encore Farine de Tapioca
  • 25 gr de sucre en poudre
  • 1.5 gr de sel
  • 3 tasses de café fort + arôme amande amère
  • Déco :

  • Cacao amer
  • Préparation :

    Note : Vous pouvez réaliser ce mascarpone 1 jour avant la confection finale du tiramisu, ça laissera le temps au mascarpone de bien reposer et d’exhaler toutes ses saveurs.

    Mixer les Noix de Cajou jusqu’à ce qu’elles soient réduites en poudre, ajouter le Lait de soja et mixer pour obtenir un mélange homogène. Ajouter le reste des ingrédients à savoir : le Jus de Citron, la Fécule, le sucre, l’Huile et le Sel et mixer à nouveau.

    Verser la préparation dans une casserole, faire chauffer à feu moyen et mélanger sans cesse. Laisser le mélange s’épaissir, verser dans un bol et laisser refroidir hors du réfrigérateur.

    Ensuite, laisser poser toute une nuit au frais et avant de réaliser votre montage du tiramisu, mixer le mascarpone afin de le rendre un peu plus fluide.

    Préparer 3 cafés et les verser dans un récipient pas trop haut et plutôt large (mais pas trop). Ajouter l’arôme amande et laisser refroidir un peu.

    Note : La recette de Löu est faite pour réaliser un mascarpone plutôt fluide, parfait pour une verrine, sauf que j’ai laissé un peu plus épaissir afin qu’il ai une bonne tenue lors du démoulage.

    Montage du tiramisu :

    Avant de commencer, j’ai protégé l’intérieur des nonettes de petits morceaux de Rhodoïd afin d’avoir plus facile à démouler le tiramisu.

    Plonger un carré de génoise dans le café, presser légèrement pour retirer le surplus de liquide et déposer au fond de la nonette (posée sur une assiette elle aussi protégée d’une feuille de Rhodoïd).

    Couvrir de mascarpone, ensuite replonger un carré de génoise dans le café et poser sur le mascarpone. Couvrir à nouveau de mascarpone et finir par saupoudrer de cacao amer. Laisser reposer quelques heures avant de démouler et servir.

    Enjoy régalez-vous.