cacahuète

Camden Cheesecake

La finesse en bouche, la délicatesse des arômes, c’est bien ! Mais parfois, on a envie de plaisir plus basique, moins sophistiqué et simplement gourmand. Un cheesecake paraît donc parfaitement adapté à ce genre de désir. Chocolat et cacahuètes  sont des saveurs puissantes et qui cohabitent très bien ensemble. C’est d’ailleurs au marché de Camden de Londres que nous avions goûté un tel mélange sur un cheesecake, mais en version crue. Un très bon souvenir qui nous a inspirés.

Cette recette est très facile à réaliser, la seule difficulté c’est d’être patient. En effet, la cuisson est un peu longue mais il faut y ajouter un temps de refroidissement encore plus important. L’idéal est donc de le préparer le matin pour le déguster le soir (ou inversément, il n’y a pas d’heure pour en manger). Attention également à la taille des parts car c’est assez roboratif.

Pour un moule de 20 cm de diamètre

Temps de préparation du fond de tarte : 10 minutes
Temps de pause du fond de tarte : 1h00
Temps de préparation du cheesecake : 15/20 minutes
Temps de cuisson totale : 50 minutes à 1h00 (selon les fours (gaz ou chaleur tournante))

Ingrédients :

  • 180 gr de *biscuits réduits en miettes (ici sans gluten)
  • 45 gr de margarine végétale bio (Vitaquell ou Soma)
  • 260 gr de sojami à cuisiner (Le Sojami)
  • 380 gr de tofu blanc ferme (surtout pas de soyeux) bio (Tossolia)
  • 220 gr de sucre de canne blond non raffiné bio
  • 12 cl de lait de soja bio (Nature ou Vanille)
  • 30 ml de jus de citron bio
  • 1 cuillère à soupe de vanille liquide
  • 40 gr de fécule (arrow-root ou maïs ou pomme de terre)
  • 115 gr de purée de cacahuètes bio (Jean Hervé)
  • 115 gr de chocolat noir à 60%
  • 25 gr de cacao amer en poudre
  • Préparation :

    *Pour les biscuits, j’ai utilisé des spéculoos et des biscuits à l’amarante. Mais si vous n’êtes pas intolérants au gluten, les spéculoos Lotus, les biscuits à la farine de châtaigne du Moulin des Moines ou encore les P’tit Nature de Bjorg feront très bien l’affaire.

    Sur une plaque de cuisson munie d’une toile de cuisson, ajouter un morceau de papier sulfurisé et poser le cercle amovible (réglé sur 20 cm de diamètre) par-dessus.

    Dans un grand récipient, verser la poudre de biscuits et ajouter la margarine. Malaxer le tout avec les mains afin d’obtenir un genre de crumble de biscuits.
    Verser le tout à l’intérieur du moule et tasser au maximum en remontant légèrement sur les bords. Garder 1h00 au frais pour durcir le fond biscuité.

    Préchauffer le four à 180°

    Dans le bol du Blender, verser la crème sojami à cuisiner, le tofu blanc grossièrement émietté, le sucre, le lait de soja, la vanille liquide, le jus de citron et mixer pour homogénéiser le tout.
    Ajouter ensuite la fécule et mixer à nouveau. Réserver.

    Faire fondre le chocolat au bain-marie. Une fois qu’il a bien fondu, ajouter le cacao amer et mélanger pour dissoudre la poudre. Verser la moitié de l’appareil par-dessus. Verser petit à petit en mélangeant au fouet sans cesse pour obtenir une crème lisse et homogène. Réserver.

    Mettre la purée de cacahuètes dans un récipient et verser par-dessus, petit à petit le reste de l’appareil. Mélanger sans cesse pour tout incorporer et obtenir une crème lisse et homogène. Réserver.

    Verser la crème au chocolat sur le fond biscuité, puis la crème à la purée de cacahuète. Bien lisser le dessus si besoin et cuire durant 50 à 60 minutes.

    Note : Le centre du cheesecake sera tremblotant, pas de panique c’est normal.

    Dès le temps de cuisson terminé, sortir le cheesecake du four et bien le laisser refroidir totalement avant de démouler. Ensuite garder 2 à 3h au frais.

    Note : Démouler délicatement en passant une lame de couteau sur le pourtour du cercle amovible.

    Topping final :

    3 cuillères à soupe de chocolat fondu avec une cuillère à soupe de crème de soja plus une cuillère à café de purée de cacahuète. Tout mélanger et ajouter sur le dessus du cheesecake.
    Concasser quelques cacahuètes non salées (bio) et ajouter sur le topping. Garder au frais jusqu’au moment de servir.

    Note : Se garde quelques jours sans problème, filmé au réfrigérateur.

    Bonne dégustation.

    FacebookGoogle+TwitterHelloCotton InstagramiTunes