aubergine

Pizza Verdura

Nous ne vous ferons pas l’affront de vous expliquer combien il est jouissif de dévorer une bonne pizza. Ce plaisir est d’autant plus grand depuis que Vegusto a créé une sorte de Mozzarella 100% végétale qui trouve naturellement sa place sur une pizza vegan.

Voici donc un exemple de pizza facile à réaliser mais avec une petite touche très tendance de verdure crue ajoutée après la cuisson. La roquette légèrement huilée viendra à merveille compléter les tomates séchées et les aubergines grillées.

Il fallait bien marquer le coup à l’occasion du Pizza Vegan Day qui a eu lieu de 29 janvier dernier.

Pour une pizza de +/- 25 cm de diamètre

Temps de préparation total : 30 minutes
Temps de pause de la pâte : 1 nuit
Temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients pour la pâte à pizza :

  • 145 gr de farine de petit épeautre bio
  • 3 gr de sel non raffiné
  • 3 gr de levure fraîche bio (Rapunzel)
  • 15 ml d’huile d’olive
  • 10 cl d’eau
  • Préparation de la pâte à pizza :

    Diluer la levure dans un peu d’eau chaude et laisser reposer 5 à 10 minutes, jusqu’à ce que la levure soit parfaitement diluée.

    Dans le bol du robot, mettre tous les ingrédients (farine, sel, huile et eau) et le mélange eau/levure. Avec le crochet, sur la vitesse moyenne, pétrir durant quelques minutes.

    Note : Attention la pâte est très collante et molle, c’est normal. Il faut obtenir une masse lisse mais collante.

    Sur un plan de travail généreusement fariné, verser la pâte à pizza sur la farine. Ajouter un peu de farine sur le dessus.
    Dans un bol huilé généreusement, poser la boule de pâte et la rouler dans le bol pour qu’elle soit entièrement huilée. Filmer et garder au frais toute une nuit.

    Préchauffer le four à 220°.

    Sur une plaque de cuisson ou un plat à pizza, poser une feuille de papier sulfurisé et verser la boule de pâte. Mettre un peu de farine et l’étaler avec les mains pour obtenir un diamètre de +/- 25 cm.

    Ingrédients pour la garniture :

  • 125 gr de tomates concassées (ici, Tomates à l’italienne de chez Picard)
  • 1 poignée d’oignons blancs bio émincés
  • ½ échalote bio hachée
  • 1 cuillère à café de gingembre frais haché
  • 2 cuillères à soupe de basilic frais haché
  • Sel, poivre
  • 2 cuillères à soupe de vegan Worcester (UMV) (facultatif)
  • Quelques tranches d’aubergines grillées (Picard)
  • Quelques tomates séchées bio
  • ½ Paquet de Vegusto « Mozzarella »
  • 1 poignée de roquette
  • Huile d’olive
  • Préparation de la sauce tomate :

    Dans un fait-tout, faire chauffer un peu d’huile d’olive et y faire revenir l’oignon, l’échalote et le gingembre. Ajouter les tomates concassées, saler et poivrer. Ajouter ensuite le basilic et la sauce anglaise. Laisser mijoter durant 5 à 10 minutes.

    Entre-temps, faire revenir les aubergines quelques minutes dans un poêle chauffée et réserver.

    Quand votre sauce tomate est prête, l’étaler sur la pizza, parsemer de tomates séchées, couper les tranches d’aubergines et les ajouter. Couper le fromage en rondelles puis en morceaux et en parsemer également la pizza.

    Cuire durant 30 minutes.

    Dès la sortie du four, ajouter la roquette (préalablement mélangée avec de l’huile au basilic et un vinaigre balsamique blanc (ici vinaigre balsamique blanc à l’origan)).

    Bonne dégustation.

    Ravioli frais aux aubergines [Coquelicot Provence]

    Trouver des pâtes fraîches qui ne contiennent pas d’œufs et dont la farce ne contient ni produits laitiers, ni viande, relève de la rareté. A tel point qu’au bout d’un moment, c’est le type de produit dont on ne regarde plus les étiquettes tant on s’attend à y trouver, logiquement, un ingrédient honni. Et pourtant, nos yeux se sont portés sur ces raviolis frais aux aubergines de la marque Coquelicot Provence. Une belle trouvaille donc, mais qui au final s’est révélée plus que décevante.

    La cuisson se passe sans encombres et la pâte présente une certaine tenue. Mais, une fois mis en bouche, l’absence de saveur choque immédiatement les papilles par une neutralité gustative surprenante. La texture est agréable, avec un contraste marqué entre la pâte et la farce mais, dans les deux cas, c’est un vide aromatique désolant. Pourtant, la composition laissait présager un moment gourmand, certes simple, mais pas aussi fade. Précisons à toutes fins utiles que la cuisson a été effectuée dans une eau agrémentée d’un bouillon de légumes et gros sel. Ces raviolis sont restés étanches à toutes attaques aromatiques extérieures.

    Loin de pouvoir vous contenter d’un simple filet d’huile d’olive, nous vous recommandons d’agrémenter ces raviolis d’une généreuse sauce qui pourra, elle au moins, justifier la présence de papilles sur votre langue.

    Composition :
    Pâte 60% : semoule de blé dur de qualité supérieur, eau.
    Farce 40% : aubergines 35%, chapelure (farine de blé type 0, levure de bière, sel), eau, semoule de blé dur, oignons, tomates, huile de tournesol désodorisée, sel de Camargue, sucre de cannes roux, huile d’olive vierge, ail, poivre gris, épices et aromates (piment fort, thym, laurier, basilic, marjolaine).

    Prix 4.10€ pour 250 gr (Magasins bio : Bio C’Bon, Biocoop)

    Visiter le site de Coquelicot Provence

    FacebookTwitterHelloCotton Instagram