Hachis de fête

haché-de-noel

Voici parfaitement le genre de plat qui illustre Ô combien il est possible de bien manger à l’occasion des fêtes, et ce, grâce à des ingrédients simples. C’est d’ailleurs une recette que vous pouvez moduler facilement selon vos goûts ou les produits qui sont disponibles dans les magasins les plus proches. On peut remplacer les pleurotes par des bolets, des trompettes de la mort ou des girolles. Le seitan quant à lui pourrait être substitué par du tofu fumé ou encore du tempeh. Pour un côté graphique, pourquoi pas échanger la pomme de terre Bintje par de la vitelotte et sa couleur violette typique.
Vous l’aurez compris, c’est surtout le mode de préparation et les proportions qui seront importantes à respecter pour obtenir un plat délicieux et équilibré.
Une grande part de la magie est due à la présence de l’huile à la truffe qui apporte toute la dimension festive et luxueuse sans pour autant se ruiner.

Cette recette est parue dans le magazine Alternatives Végétariennes N°118.

Pour 4 personnes
Temps de préparation : 40 minutes
Niveau facile

Ingrédients :

  • 1 kg de pommes de terre Bintje
  • 25 ml d’huile à la truffe
  • 250 gr de seitan
  • 60 gr de noix de Grenoble
  • 1 grosse échalote
  • 150 gr de pleurotes
  • 2 gousses d’ail
  • 4 branches de romarin
  • Poivre noir
  • Sel fin
  • 1 trait de Cognac
  • Huile d’olive

Préparation :

Faire cuire les pommes de terre à la vapeur durant 15 minutes à l’autocuiseur avec une pincée de gros sel. Une fois cuites, les éplucher et les écraser à la fourchette. Saler et poivrer, puis ajouter l’huile à la truffe. Bien mélanger avec la fourchette. Réserver.

A l’aide d’un mixeur, hacher les morceaux de seitan avec les noix et les échalotes, jusqu’à obtenir une texture de farce grossière. Faire revenir à la poêle dans un peu d’huile durant 5 minutes environ. Réserver.

Nettoyer les pleurotes et bien les essuyer. Eplucher les gousses d’ail et les fendre en deux.
Chauffer l’huile d’olive dans une poêle et faire revenir les gousses d’ail avec les branches de romarin. Dès que l’ail devient translucide, ajouter les pleurotes.
Une fois les champignons colorés, saler, poivrer et finir avec un trait de Cognac. Laisser cuire jusqu’à évaporation du liquide. Réserver.

A l’aide d’un emporte-pièce circulaire, former un disque avec l’écrasé de pommes de terre. Par dessus, former un autre disque avec le haché de seitan. Recouvrir avec deux pleurotes, 1/2 gousse d’ail et une branche de romarin.

Pour la sauce :

  • 10 cl de crème de soja
  • 5 cl de ketchup
  • 1 c-à-c de pâte de miso
  • 1 c-à-s de Cognac
  • 1 c-à-s de Porto
  • Poivre noir

Préparation :

Mélanger tout ensemble et faire chauffer doucement jusqu’à ce que la crème soit frémissante.

Servir autour du hachis de fête.

3 réponses à Hachis de fête

  • mamapasta dit :

    seitan/ noix/ échalote…un mélange qui me plait bien …surtout avec la pleurote dessus

  • Charlotte dit :

    Je voulais vous laisser un petit mot pour vous remercier : on a fait ce hachis pour noël, et tout le monde a envié notre plat. C’était très beau, ça sentait drôlement bon, et on a promis a la famille de leur préparer ce plat un jour. Big win pour les vegans 😉 Bonnes fêtes à vous !

Laisser un commentaire

FacebookTwitterHelloCotton Instagram