Le Dernier bar avant la fin du monde

Dernier bar avant la fin du monde

Il est assez rare que nous vous présentions des restaurants qui ne soient pas au minimum entièrement végétariens mais, cela ne veut pas dire pour autant que nous sommes fermés à ce qui se fait hors de cette micro sphère végétale. Et c’est heureux, car nous passerions à côté de certaines perles comme peut l’être le Dernier bar avant la fin du monde. Rien que le nom du lieu suffit à attirer l’attention et vouloir en savoir plus, n’est-il pas ?

Forcément, il ne s’agit nullement d’un restaurant comme les autres… Ici, les cultures de l’imaginaire sont à l’honneur, et ce, de multiples façon. Tout est imprégné par la Science-Fiction et le Fantastique. De la décoration Steampunk de la grande salle, en passant par les noms des plats et cocktails de la carte, sans oublier les musiques de film en ambiance sonore ou les démos de jeux vidéo sur les écrans… L’esprit ludique de l’endroit est totalement assumé, avec une belle collection de jeux de société à disposition des clients, afin de faire une petite partie entre amis, ou encore les soirées thématiques où le côté jeux de rôle costumé règne en maître. Alors, est-ce juste un bar pour geek boutonneux en mal de socialisation ? Non ! Ce cliché est bien trop limitatif pour refléter l’éclectisme de la clientèle et la liberté de style du Dernier bar avant la fin du monde. Si vous avez gardé en vous une part d’imaginaire galopant, c’est exactement le restaurant qu’il vous faut !

Menu

Alors, c’est bien joli d’avoir une ambiance réussie et un concept fort, mais qu’en est-il du sujet qui nous intéresse le plus ici, à savoir la cuisine ? Eh bien c’est là que la surprise est de taille car, il n’y à pas juste une pauvre option genre salade de crudités avec trois bouts de tofu et une assiette de frites. Oh que non, rien d’aussi banal ! Au Dernier bar (oui, on raccourci le nom de manière un peu familière, mais maintenant que nous sommes des habitués, nous prenons des libertés), plaisir, convivialité et générosité sont les maîtres mots, donc oubliez tout de suite les plats détox, sans sel, sans sucre, sans gras, sans goût. La carte s’enrichit régulièrement de nouveautés et évolue au rythme des saisons, voici donc un aperçu de ce que l’on a la joie de pouvoir manger en ce moment. Tous les plats végétariens et végétaliens sont indiqués sur la carte grâce à un logo représentant un glorieux Poireau. Quand le plat est strictement végétalien, cela est clairement marqué. S’il vous subsiste le moindre doute, les serveurs sont parfaitement à même de vous éclairer.

gremlins

Commençons avec un classique incontournable de la maison, un gigantesque hotdog nommé le 42 Vegan. C’est assez indécent, car si le nombre 42 est une référence au Guide du Routard intergalactique, il n’en demeure pas moins que le pain mesure environ 42cm, soit une demi-baguette. Celui-ci est garni de deux saucisses, d’un ketchup maison, d’oignon rouge, un trait de moutarde forte et une très généreuse dose de fromage végétal… Il est servi avec quelques feuilles de salade symbolique, histoire de se donner bonne conscience et prétendre avoir mangé des légumes. C’est délicieux, totalement obscène et si vous avez encore faim après ça, c’est que vous n’êtes peut-être pas si humain. Pour les petits joueurs en mal de hotdog, il y a aussi le Zuul Vegan, moitié moins grand que le 42, sans les oignons ni le fromage végétal. Une alternative comparativement « light », mais quand même bien plaisante.

42vegan

42CM

Autre plat particulièrement savoureux, la Bruschetta Toad ! Les fans de Super Mario 3D World seront certainement un peu déçus de constater l’absence de champignons arc-en-ciel dans la recette, mais ça ne changera rien au fait que c’est déjà très bon. Sur un lit de pain spécial, s’étale une tapenade courgette, des rondelles de tomates fraîches, du jambon végétal et des morceaux de mozzarella végétalienne, le tout recouvert de salade verte et d’une sauce au basilic. Frais, plein de saveurs et gourmand, c’est un plat équilibré qui se suffit à lui même, mais qui laisse juste la place nécessaire pour prendre un dessert. À noter que pour un petit supplément, il est possible de choisir l’option pain sans gluten. N’est-elle pas belle la vie ?

bruscette

Bruscette-sans-gluten

Passons ensuite à une autre spécialité de la maison, le burrito El Mariachi. Cette fois, on part vers la cuisine Tex-Mex réconfortante et roborative. Il s’agit d’une grande galette de blé roulé, contenant
du riz, un mélange de légumes, une sauce chili et du cheddar. Pour le fromage, précisez simplement que vous le voulez en version vegan et le tour est joué. La sauce chili n’est pas trop épicée afin de plaire au plus grand nombre, mais nous aurions apprécié plus de puissance et que le piment s’exprime librement. C’est là juste une affaire goût, pas un défaut d’assaisonnement.

Si vous êtes plus en mode apéritif entre amis, il y a aussi des assiettes à partager, dont une entièrement végétalienne, intitulée Dagon’s feast. Un mix Lovecraftien entre le mezze et les tapas, où chacun pourra piocher en discutant ou en jouant. Il n’y aura pas l’ombre d’un tentacule dans l’assiette, rassurez-vous, mais une touche des profondeurs marines est tout de même présente, avec un très bon Tartare d’algue. On y trouve aussi un houmous de coriandre, une tapenade de courgette au pesto et des patatas bravas. Le tout est bien sûr servi avec du pain. Et si vous n’avez pas d’amis, eh bien osez prendre cette assiette en guise de plat, tout simplement. C’est très agréable quand il fait chaud.

bouffie-bouffon

Nous finirons en apothéose, sur un vrai dessert décadent… Non pas avec une compote de pommes ou une salade de fruits, mais bien avec un incroyable petit gâteau végétalien et sans gluten ! Le Bouffi Bouffon est un succulent fondant au chocolat, généreusement recouvert de chantilly végétale. C’est juste magique et il faut le goûter pour le croire. N’ayons pas peur de le dire, c’est sans doute le meilleur dessert végétalien que nous avons mangé à ce jour, à Paris. Rien que ça ! Texture parfaite, coeur fondant, sucré comme il faut, avec des notes pralinées, juste en équilibre avec le chocolat noir. Bref, même après un 42 Vegan, c’est très difficile de résister à l’appel du Bouffi Bouffon, par pure gourmandise. Ce truc est un piège, un « boumjtattrape » digne des Goonies à n’en pas douter. Et comme le Dernier Bar est ouvert toute la journée, rien ne vous interdit d’y aller l’après-midi pour prendre un Bouffi Bouffon avec un thé ou encore un Cappuccino au lait de soja… Toutes les excuses sont bonnes pour sombrer dans le vice, n’est-il pas ?

Forts de plus d’une vingtaine de visites à notre actif, nous n’avons jamais été déçus par la cuisine du Dernier bar avant la fin du monde, ni par le service effectué par une équipe sympathique et dynamique. C’est un lieu où nous aimons aller déjeuner avec des collègues, des amis ou bien même juste à deux. En revanche nous vous recommandons d’éviter d’y aller le soir. C’est souvent bondé de monde dès 18:30, et comme il n’est malheureusement pas possible de réserver, difficile de trouver une table. L’ambiance y est aussi survoltée, bruyante et certainement un peu trop vivante quand on apprécie de dîner au calme, avec une conversation posée. C’est bien la seule chose négative que nous aurions à dire… Le reste du temps, c’est au top ! Quant aux prix, ils sont particulièrement abordables. Par exemple le 42 Vegan est à 12€, la bruschetta Toad à 9,50€ et le Bouffi Bouffon à seulement 5€… Bref, ce n’est pas la ruine quand on voit la qualité et le lieu. Foncez-y, vous ne le regretterez pas.

  • Adresse : Dernier bar avant la fin du monde : 19, avenue Victoria – 75001 [Voir le plan]
  • Métro : Châtelet
  • Téléphone : 01.53.00.98.95.
  • Ouverture : Lundi au Dimanche de 10h00 à 01h00.
  • Site : www.dernierbar.com
  • Facebook : www.facebook.com

7 réponses à Le Dernier bar avant la fin du monde

  • Sen dit :

    Je ne me serais pas attendue à cette gamme de prix, vu les tarifs des boissons les rares fois où j’y suis allée. Si le hot-dog vegan est si bon que ça, je sens que je vais redonner une chance à ce bar.

  • Julie dit :

    Ca a l’air trop beau pour être vrai ! vous êtes sûr que c’est bien vegan ? ^^

  • Aurélie dit :

    Merci pour cette découverte 😀 ! L’ambiance me parle complètement alors si en plus il y a de bons plats (et surtout dessert) végétaliens, que demander de plus ? J’irai très rapidement pour tester !

  • helenou dit :

    Très belle découverte !!! merci! petit bemol sur le dessert au chocolat aaarrrchiiiiii sucré beaucoup trop 🙁

    • Laura VGP dit :

      Trop sucré ? Oh bah tu dois être très très sensible au sucre car moi même qui n’aime pas quand c’est très sucré, j’ai trouvé qu’il était dosé comme il faut 🙂

Laisser un commentaire

FacebookTwitterHelloCotton Instagram