42 Degrés

Resto 42 degrés

Si l’offre parisienne s’étoffe en matière de restauration, on a quand même un peu l’impression de tourner en rond face au manque d’originalité ou de concept fort. Pourtant, nous sommes très loin d’avoir fait le tour des possibilités concernant les thèmes imaginables. Et c’est peut-être là que le restaurant 42 Degrés a su imposer son empreinte sur la Capitale. Car 42 Degrés allie savamment créativité, justesse et plaisir des sens avec sa cuisine 100% crue.

Situé à deux pas du métro Poissonnière, l’endroit regorge de charme avec ses murs en pierre brute, son carrelage à l’ancienne et son comptoir signé par Førtifem. Sur le mur, un grand 42 en végétation domine la salle avec élégance, faisant face à une superbe exposition de photographies. L’espace n’est pas bien grand, mais suffisant pour accueillir 26 couverts, sans pour autant manger sur la table des voisins, ce qui est très appréciable. Mobilier noir de bistrot contemporain, banquette rouge, pas de chichis, pas d’extravagance, la beauté des choses va se dévoiler dans les assiettes. Du coin de l’oeil, on peut apercevoir les cuisines aux murs carrelés d’un noir brillant et l’on comprend vite que rien n’a été laissé au hasard.

Qui dit cuisine crue, dit obligatoirement produits frais et Bio. Donc pas de sous-vide, de conserves ou de surgelés. Il est donc logique que la carte soit succincte et ne nous propose pas une multitude de choix. 4 entrées, 4 plats, 4 desserts et une assiette de fromages. Celle-ci évolue naturellement au gré des saisons et le plat du jour change vraiment tous les jours. Il serait donc difficile de se lasser. Les prix quant à eux se situent dans la fourchette haute, ce qui n’étonnera nullement les habitués de la Rawfood, vu les ingrédients utilisés. Le soir et le week-end, le menu complet vous coutera 32€. Mais, en semaine, les formules du midi, plat du jour sont à 15€ entrée/plat ou plat/dessert et 19€ entrée/plat/dessert, ce qui est honnête. Qui plus est, depuis quelques temps 42 Degrés propose un brunch les dimanches midi pour 32€ et à volonté !

Lors de notre dernière visite nous avons opté pour des plats à la carte car très alléchants. A savoir, un Burger de portobello & chips de kale et un Pad Thaï sauce cajou à la citronnelle et coriandre fraîche. Ce choix s’est révélé judicieux et plein de surprises.

Vegan Raw Burger

Chips de Kale

D’abord avec le burger car, en fait, les champignons remplacent le bun alors que nous pensions qu’ils auraient la place du steak. Bonne idée ! Ceux-ci sont marinés à coeur et parsemés de graines de sésame. Le steak central surprend aussi puisqu’il est déshydraté. Du coup, on se retrouve avec une ingénieuse inversion de textures et un festival de saveurs en bouche. Le petit ketchup de tomates séchées est a tomber par terre et les chips de kale absolument remarquables de gourmandise.

Pad Thaï

Le Pad Tad thaï, à l’inverse, nous a un peu déçus à la première approche visuelle. Car on pourrait penser à une grande salade de carottes râpées de prime abord. Mais c’était sans compter sur la magie créée par la sauce aux cajous et citronnelle. C’est à cela que l’on reconnait un bon chef en cuisine, à la justesse de ses assaisonnements qui, à eux seuls, peuvent créer un univers et élever de simples légumes au rang de grand plat. C’est la cas ici et c’est vraiment très bon.

Desserts

En dessert, nous avons voulu goûter la Forêt Noire ainsi que la Tarte aux fruits. Impossible de ne pas avoir envie de finir sur des douceurs de ce genre quand nous les avons vu passer en salle. Les yeux ont parlés, le ventre réclame ! Cette Forêt Noire a été une expérience renversante à tous niveaux. Difficile même de la décrire tant le plaisir l’a emporté sur l’analyse, transportés par chaque coup de cuillère. On aurait du mal à dire que c’était cru pour tout dire. Nous avons adoré.

Raw Black Forest

Tarte aux fruits

La Tarte a été, elle aussi, à la hauteur, avec sa croûte de fruits secs concassés parfumés à la cannelle, ces tranches de pommes couvertes d’une crème aux fruits rouges, le tout fini avec des mûres blanches séchées. Une alliance savoureuse de parfums, suffisante pour donner beaucoup de personnalité à cette tarte pas comme les autres.

Tchai Latte

Nous avons fini ce délicieux repas avec une tasse de Chaï au lait d’amande. Même là, nous avons eu une petite claque tant cette boisson chaude était bonne, puissante et bien faite, puisque entièrement « Maison ». Que du bonheur.
Beaucoup d’entre vous se poserons légitimement la question. Après un tel repas, complétement cru, sans pain, sans céréales, sans l’ombre d’une base de protéines tels que le tofu ou le seitan, est-on rassasié ou court-on directement au Franprix du coin pour engloutir un paquet de Speculoos ?
La réponse est claire, nous sommes ressortis de chez 42 Degrés repus et heureux. Nous n’avons pas non plus eu faim dans le quart d’heure qui a suivi notre départ. Tout va bien, laissez vos craintes de côté.

En conclusion, vous l’aurez bien sûr compris, nous avons été conquis par 42 Degrés à tous niveaux. Pourtant, le cru, ça nous connaît, nous avons pratiqué, dégusté des merveilles à Londres, créé des recettes et même écrit un livre de cuisine sur le sujet. Donc, bien que toute expérience culinaire soit subjective, il est difficile de nous impressionner. Pourtant, 42 Degrés fait très fort et nous ne pouvons que nous incliner et vous recommander de vous y rendre.

Inside 42 MENU 42 degrés Water (cliquez sur les vignettes pour les afficher)

  • Adresse : 42 Degrés : 109, rue du faubourg Poissonnière – 75009 [Voir le plan]
  • Métro : Poissonnière
  • Téléphone : 09.73.65.77.88
  • Ouverture : Lundi au Samedi de 12h00 à 14h30 et de 19h00 22h30. Dimanche de 12h00 à 16h00.
  • Site : www.42degres.com
  • Facebook : www.facebook.com

16 réponses à 42 Degrés

  • Je n’y suis allé que 2 fois et j’ai toujours étais très agréablement surpris .. comme quoi la raw food quand elle est bien faite peux vous en mètre plein la vue … ^^

  • Julie dit :

    Il faut ABSOLUMENT que j’aille gouter ça! Merci pour ce super article!

  • Ralala, que c’est triste d’être en province quand on lit vos articles…

  • Ingrid dit :

    J’ai eu le plaisir de goûter au burger de portobello et j’a vraiment adoré, en dessert, il y avait une tartelette aux fraises absolument délicieuse. Je partage le même avis concernant ce restaurant, délicieux, original, produits de qualité!
    J’ai hâte d’y retourner pour tester le brunch.

  • Maica dit :

    J’y vais à chaque fois que je suis sur Paris et je ne peux que confirmer vos commentaires.

  • Délia dit :

    Et beh! Moi qui avais envie d’essayer ce restaurant, je crois que vous avez fini de me convaincre! Ce sera ma première fois de cru, mais je ne pense pas être déçue, ça a l’air succulent.

  • Antigone XXI dit :

    Bon, il faut décidément que j’y retourne parce que j’ai été très déçue (ainsi que les autres personnes avec qui je déjeunais) de ce que j’y ai mangé. La prochaine fois, ce qui est sûr, je prendrai à la carte ! (pas envie de louper cette forêt noire, moi ! 😉 )

    • Laura VGP dit :

      Pour tout te dire, la première fois qu’on avait été (au début), nous avions été un peu déçu par les quantités, non pas par la qualité et les goûts. On était un peu refroidi mais lorsque nous y sommes retourné pour faire notre article, grand changement et avec un plat chacun et un dessert, on était repu pour la journée.

  • Marie dit :

    Voilà qui donne très envie d’essayer ! Merci pour nous avoir fait découvrir cette adresse.

  • Aurélie dit :

    Merci de cette nouveauté. Je suis très fan des restos raw. Ils proposent souvent des menus difficiles à réaliser tous les jours dans sa cuisine contrairement au bistrot.

  • Virtuelle dit :

    J’ai eu l’occasion de tester un menu, il y a un moment déjà et j’ai tout trouvé délicieux, riche en saveurs, très fin. Bien sûr pour des personnes habituées à des assiettes généreuses, les quantités pouvaient en effet paraître un peu justes à leurs débuts. Apparemment cela a changé de ce côté là aussi. Il fallait sans doute un temps d’adaptation à cet agréable établissement où, en tout cas, l’accueil et le service ont été à la hauteur. Ce n’est pas toujours le cas dans les restaurants vegan de la capitale car, même si la nourriture y est bonne, le service, quant à lui, manque de professionnalisme bien souvent.

  • Jérôme dit :

    Je ne sais pas si vous l’avez goûtée, mais leur assiette de fromages est folle !

  • Green Expat dit :

    Une nouvelle adresse à tester : j’en salive déjà 🙂

  • Sen dit :

    J’attendais avec impatience votre article. J’ai testé leur menu (le grand) de la St Sylvestre à emporter, il a été plus que suffisant pour deux et ma mère a un bon coup de fourchette 🙂

  • Aurélie dit :

    Mon retour est supra positif. L’accueil était agréable et le lieu plus simple que je ne l’aurais imaginé. Le choix est sobre mais de bon goût. Pas trop chargé en épices, c’est fin et l’on peut apprécier tous les ingrédients sur la longueur. Le chef apportait des desserts différents au fil du repas, ce qui a rendu mes voisins de table comme moi plus gourmets que jamais. Mon top serait le smoothie ananas-kale-gingembre, la salade de fenouil, la mousse-crème cajou-curcuma, les tartines au tournesol et lin, le gâteau aux carottes avec la salade verte plutôt qu’en dessert, les portobellos façon burgers aux amandes, les fruits rouges en infusion au thym,et les gâteaux à la cerise. Un régal.

Laisser un commentaire

FacebookTwitterHelloCotton Instagram