Hobbes

hobbes-restaurant

ATTENTION CE RESTAURANT A FERME SES PORTES !

Voilà enfin un restaurant qui fait vraiment plaisir ! Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas été surpris et séduits par une cuisine aussi savoureuse qu’astucieuse. Julie Bavan, la chef de ce petit coin de paradis, est une ancienne de chez Alain Passard, le chef trois étoiles bien connu pour sa spécialisation dans la gastronomie légumière. Nous ne saurions dire si l’influence est palpable mais, elle a assurément été à bonne école et cela se sent dans l’assiette.C’est donc avec grand plaisir que nous allons de ce pas vous présenter Hobbes, un jeune restaurant végétarien situé aux Buttes Chaumont qui mérite toute votre attention.

Si le lieu s’annonce clairement végétarien et bio, ne vous inquiétez pas, les propositions végétaliennes sont aussi de la partie. Il est même possible de manger sans gluten pour ceux que ça intéresse. De toute façon, la cuisine est fraîche, réellement « maison » et réalisée sur place, avec des professionnels derrière les fourneaux. Donc, ils sont à même de pouvoir s’adapter à vos besoins si nécessaire. L’accueil y est agréable, courtois et peu envahissant. Que des qualités en somme…

Le midi on est sur une ambiance « cantine bio » où une clientèle de quartier et les employés des bureaux viennent déjeuner. On voit bien que les gens sont là pour manger, pas pour flâner. Le service est d’ailleurs assez rapide, mais l’atmosphère reste sereine, sans stress inutile, aux antipodes du tumulte d’une brasserie parisienne en plein coup de feu.
Le cadre est clair, immaculé avec des touches subtiles de design sans jamais aller dans le tape à l’oeil. Les formules du midi sont à 15€ pour le plat du jour, plus un jus ou un dessert. Pour les gourmands, il y a aussi pour 18€ la totale : jus, plat du jour et dessert.

Quant au soir, on passe en mode plus feutré avec un éclairage diffus et reposant, des petites bougies sur table, et une playlist musicale appropriée. S’y rendre en tête à tête pour un dîner en amoureux est donc une option envisageable pour une fois. Il n’y règne pas pour autant un silence monacal, cela reste un lieu plein de vie. Une formule unique, entrée, plat, dessert à 22€ est proposée et varie au gré de l’inspiration et des saisons. Ne vous attendez donc pas à retrouver le même menu d’une semaine à l’autre. Pour le moment, le restaurant n’ouvre ses portes en soirée que du jeudi au samedi et réserver semble plus que sage !

Mais passons à table, voulez-vous ? Voici un exemple de bonnes choses que nous avons eu l’occasion de déguster. Le Grand Mix est une assiette avec diverses petites choses façon mezze revisité. On pense déjà tout savoir de ce plat avant d’y goûter, tant ce type de préparation nous est familière. Mais, c’est là que la magie opère car,des saveurs inattendues viennent faire travailler nos papilles là où on s’y attend le moins. Nous n’allons pas tout vous révéler mais, si l’on dit simplement que la crème de betterave est rehaussée à l’huile de noisettes grillées ou que le houmous offre de subtiles notes anisées, vous aurez compris qu’il ne faut pas se fier aux apparences et ouvrir ses sens.On va de bonne surprise en bonne surprise, un fait trop rare pour ne pas être souligné.
Autre plat emblématique, le Green Burger. Ici le bun est fait maison, tout comme le steak aux champignons, le bacon de tempeh, la sauce, les légumes. Et c’est vraiment une réussite ! Il est fort probable que cela soit, à ce jour, le burger végétalien le plus abouti de la Capitale. Le travail et la créativité se ressentent dans tous les éléments du burger. Même la coleslaw, qui vient en garniture, joue tout en finesse et en légèreté. On est bien loin de la bête salade de choux qui baigne dans de la mayonnaise. C’est une belle réussite indéniablement !

Côté desserts, nous n’avons pas été déçus, bien au contraire. La pâtisserie phare ici porte le nom du restaurant, rien de moins ! Le Hobbes est une sorte de cheese-cake cru réalisé à partir de noix de cajou, sur un lit de fruits secs concassés. C’est riche, mais ô combien délicieux ! Il fond en bouche tout seul, et on ne se fait pas prier pour le finir avec avidité.
Autre douceur, un granola au yaourt de soja. Certes annoncé comme ça, cela n’envoie pas du rêve mais, ce serait oublier où nous sommes. Là encore l’originalité et la fraîcheur sont au rendez-vous. Des fruits frais, des fruits secs, des graines de courges, des céréales. L’équilibre est là et le plaisir bien présent.

Nous avons eu l’occasion de goûter d’autres préparations telles que des falafels avec une crème de sésame au persil & citron jaune, un mijoté de légumes & tofu au lait de coco & tomates ou encore une crème au sésame noir et gelée de kaki aux zestes d’orange. Il n’y a que des saveurs élégantes, que du positif a tous les niveaux. Nous n’avons qu’une hâte, c’est de pouvoir y retourner pour poursuivre cette exploration gourmande.

Vous aurez bien compris, nous ne sommes plus à convaincre des qualités multiples de ce restaurant. Aller chez Hobbes c’est manger une cuisine qui a une véritable personnalité, de l’audace et du savoir-faire. Nous adorons et espérons qu’il en sera de même pour vous.

Cliquez sur les vignettes pour les afficher

assaisonnement hobbes Eau de table carte-hobbes carte-extérieure-hobbes inside-hobbes terasse-hobbes

green-burger-et-grand-mix-hobbes green-burger-hobbes hobbes-grand-mix gateau-cru-hobbes granola-hobbes

 

  • Adresse : Hobbes : 31, rue Simon Bolivar – 75019 [Voir le plan]
    ATTENTION CE RESTAURANT A FERME SES PORTES !

5 réponses à Hobbes

Laisser un commentaire

FacebookTwitterHelloCotton Instagram