Tempeh [Soy]

tempeh-soy

Vous le savez sûrement, le Tempeh est une spécialité indonésienne faite à base de soja fermenté. Il est très dommage qu’il ne soit pas plus connu en France, car, quand on sait le cuisiner, c’est un délice.
Ceux qui connaissent déjà ce produit, sont habitués à le croiser au détour des rayons bio sous la forme de gros boudin depuis des années. Cette forme unique ne permettait alors que de le travailler en rondelles voire en bâtonnets. Mais, c’était sans compter l’arrivée de ce nouveau Tempeh signé Soy qui se présente sous l’aspect de deux carrés épais. Celui-ci est assez ferme et tient particulièrement bien à la cuisson sans s’effriter. On peut donc le tailler en cubes pour un plat mijoté, le couper en deux dans l’épaisseur pour obtenir deux tranches plus fines ou simplement grillé tel quel.

Le goût de ce Tempeh ne diffère pas particulièrement de ce qu’on connaît déjà, il est doux et se prête agréablement aux marinades afin de personnaliser son arôme naturel.
Chaque morceau de Tempeh fait 100 grammes, ils sont emballés sous vide et individuellement. C’est bien pratique pour le portionner dans des recettes ainsi que pour sa conservation.

Enfin même si, à Paris, le Tempeh se trouve depuis longtemps très facilement, n’oublions pas qu’il n’en est pas du tout de même sur l’ensemble du territoire et que l’arrivée de Soy sur ce marché est peut être une bonne occasion d’en trouver enfin partout en France vu la force de placement de la marque. Et pour ceux qui se poseraient la question, sachez que, comme toujours, le soja utilisé par Soy est cultivé dans le sud Ouest de la France, toujours garanti bio et sans OGM.

Ingrédients :
Soja décortiqué précuit 99,3% (graines de soja décortiquées, eau), vinaigre de cidre, ferment.

Prix 3,49€ pour 200 gr (magasins bio)

Visiter le site de Soy

23 réponses à Tempeh [Soy]

  • mamapasta dit :

    comme tu le dis si bien « ’il n’en est pas du tout de même sur l’ensemble du territoire » donc si j’en vois….je testerai…

  • Stefan dit :

    Découvert récemment dans mon Biocoop, il est plutôt pratique. Par contre, à côté de ça même le boudin devient difficile à trouver dans les magasins Bio de ma région, dommage.

  • roger dit :

    Bonne nouvelle. Mais la saucisse n’est pas mal du tout pour se faire un hot- dog végétarien par exemple ou pour faire un cassoulet végétarien.

  • Le tempeh j’accroche pas, rien à faire. Goût, texture, il me donne des haut-le-coeur. Pourtant, soja sous toutes les autres formes, même natto, pas de problème…

    • roger dit :

      Je suis assez d’accord avec toi car moi-même j’utilise le soya systématiquement comme substitut. De la viande ou du lait! C’est la seule façon pour moi de l’avaler.

    • Sophie Thereau dit :

      Même fumé ?

      • Oui, même fumé. C’est vraiment une question de texture de l’aliment et d’arrière-goût.
        J’ai déjà essayé mixé avec autre chose, rien à faire.
        Des fois on aime pas un aliment, ça arrive. Les gens adorent les petits pois en général, j’ai jamais aimé. Pareil avec le tempeh. Heureusement pour le reste je suis pas difficle, ça me laisse du choix ^_^

    • kyttiara dit :

      Même chose, il m’écœure, je pense que les ferments ne me conviennent pas, bien qu’ils soient réputés très bons pour la santé… Bien cuisiné, je peux en apprécier le goût mais les heures qui s’en suivent sont un calvaire pour mon pauvre estomac. Quel dommage!

  • J’en ai acheté il y a peu. Je déteste le goût, j’ai essayé avec plusieurs sauces et plusieurs légumes différents mais rien à faire, je n’aime pas du tout 🙁

    • roger dit :

      Il faut mélanger et re-mélanger encore le soja qui a le mauvais gout des choses qui n’en ont aucun! Le Soja ne doit servir qu’à donner une substance de base

    • Marie dit :

      Dans les recettes américaines, il est souvent conseillé de faire cuire le tempeh à la vapeur (soit dans un panier vapeur, soit dans une poêle avec un fond d’eau et un couvercle) pendant 15 min afin de diminuer son amertume et de lui faire absorber plus de marinade ou de sauce ensuite. Je n’aime pas particulièrement le goût du tempeh seul, mais dans un plat indien, ou thai, ou sous forme de « bacon », c’est pas mal du tout.

    • Je compatis.
      Il y a des aliments, on a beau les cuisiner sous tous les formes, rien à faire, on peut pas.
      Ca arrive ! Faut pas se mettre martel en tête ! On a tous des préférences alimentaires.
      C’est vrai ça, est-ce que j’harcèle les gens qui n’aiment pas les champignons alors que j’adore ça et que je peine à comprendre pourquoi ils n’aiment pas ? Ben non, qd je les invite, je pense à ne pas en mettre et c’est tout.
      Après faut juste être ouvert et retesté, comme tu as fait (et même aussi), mais des fois qd ça passe pas, ça passe pas !

  • l'elfe dit :

    j’en ai trouvé à montpellier, j’ai hâte de tester

  • Keiko dit :

    Idem que plusieurs ici, le tempeh, rien à faire… On a détesté mon homme et moi, et je n’ai pas osé le faire goûter aux enfants lol !!

  • Impossible pour moi aussi le tempeh. J’ai fais mariner, j’ai fait griller, j’ai fait sauter, j’ai noyer dans une sauce. Je peux pas. J’ai réussi à le finir seulement en apnée… Je sais pas pourquoi mais j’aimerai aimer ça…c’est bête hein! Bon bref, VGzone t’as pas un truc dans ton sac ? 🙂

  • Bon, comme je suis une téméraire de l’assiette (oui, oui!) je me relance la semaine prochaine. Je l’ai toujours pris nature… peut être qu’un teste avec un « fumé » me sauvera la mise!

  • flo dit :

    Alors, j’ai testé le tempeh et suis ravie. J’ai adapté une recette d’un site américain. Le tempeh est coupé en petits dés et cuit dans un mélange sauce soja tamari + mirin +huile de sésame grillé + sirop d’agave + vinaigre de riz + ail + gingembre râpé… mijoté ainsi 10/15 minutes jusqu’à une bonne réduction/absorption de la sauce. On obtient des sortes de boulettes brunes savoureuses, avec une texture bien plus intéressante je trouve que le tofu. Et niveau goût, ça avait le goût de la marinade, c’est à dire délicieux. Servi avec du riz et une sauce cacahuète-sauce soja-gingembre-citron. Je referai!

  • Sofi dit :

    Si cela peut aider les pas très copains/ines avec le tempeh. Dans son pays d’origine, l’Indonésie, il est souvent présent dans les repas mais en faible quantité, il constitue une part de l’apport en protéines et non pas son entier. Généralement il est frit ou grillé et toujours consommé avec des mets très épicés, avec un curry par exemple comme on grignoterait deux ou trois chips ou le plus souvent incorporé au sambal (sauce à base de piments) qui accompagne les assiettes de riz et légumes. Son goût originel est donc toujours dissimulé sous celui des épices.
    Pour les plus motivés à l’apprivoiser vous pouvez taper « resep tempe » ( petite précision; sans la lettre « h » à la fin du mot tempe car sa juste orthographe dans la langue indonésienne n’en contient pas) sur votre moteur de recherche en mode image vous trouverez une multitude de photos de plats qui je l’espère vous mettrons comme moi l’eau à la bouche et l’envie de cuisiner.

  • Melle Pigut dit :

    Je suis tellement fan de tempeh frais que je préfère le faire maison, mais j’avoue que pour ceux du commerce, je trouve celui de la marque Soy bien plus sympa. 😉

  • triles dit :

    Bonjour,

    Je trouve dommage que le tempeh ne soit pas encore très répandu en France. Cela fait des années que je cherche, à moins d’en acheter aux Pays-Bas… Je suis bien contente qu’il soit dispo plus facilement maintenant.
    Pour les personnes réticentes au tempeh, pourquoi ne pas tester des recettes typiquement indonésiennes qui se prêtent mieux au goût et à la texture du tempeh ?
    Sofi dans le commentaire précédent l’a très bien suggéré.
    J’ai trouvé cette recette indonésienne « Tempeh Rendang » (en anglais) qui m’a l’air bien appétissante et riche en saveurs.
    J’espère que cela pourrait vous aider à mieux apprécier le tempeh.
    http://www.soydivision.co.uk/2014/05/15/tempeh-rendang/

Laisser un commentaire

FacebookTwitterHelloCotton Instagram