Blesotto

L’art de faire pareil, mais autrement… Ou encore comment faire un risotto avec du blé ? Oui, je le concède aisément c’est une idée saugrenue, surtout que nous avions de l’Arborio dans le placard.  C’est donc bien un acte délibéré et pleinement assumé que cette expérience culinaire. Et puis, quand on a la chance de pouvoir travailler avec de la truffe noire française et fraîche de surcroît, cela mérite au moins un peu d’audace. L’avantage indéniable, c’est que le blé est nettement plus rapide à cuire, même avec ce mode de cuisson. En revanche, il ne gonflera pas comme à l’habitude, c’est donc à prendre en compte pour ne pas vous retrouver avec des portions mesquines. Quant à la truffe, et bien c’est un arôme unique en son genre qu’il est bien difficile de décrire tant cela ne ressemble à rien d’autre. Mais prenez garde, ce rare et très onéreux champignon n’est pas du goût de tout le monde, donc renseignez-vous auprès de vos convives avant de vous lancer. Ce serait dommage de gâcher !

Pour 2 personnes

Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : +/- 15 minutes
Coût Total : +/-16€

Ingrédients :

  • 200 gr de blé
  • 20 gr d’échalotes hachées
  • 1 truffe noire (7/8 gr)
  • 2 Cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à café de coriandre en poudre
  • 1 cuillère à soupe de bouillon de légumes (A.Vogel)
  • Crème de soja
  • Poivre noir

Préparation :

Avant tout, délayer le bouillon de légumes dans 50Cl d’eau bouillante.

Dans un faitout, faire revenir dans un fond d’huile d’olive, les échalotes avec le poivre et la coriandre. Une fois les échalotes légèrement colorées, ajouter le blé sec et mélanger vivement.

Puis couvrir avec le bouillon, juste au niveau des grains de blé (environs 30 Cl) et laisser cuire jusqu’à évaporation, en remuant régulièrement afin d’éviter que cela n’attache au fond du faitout.

Arroser avec 10Cl de bouillon, laisser évaporer et répéter l’opération avec les 10cl de bouillon restant. La cuisson du blé dure environ 10 minutes, il faut que le grain reste ferme, mais pas croquant pour autant.

Couper la truffe en deux par le centre et faire des fines lamelles à l’aide d’un épluche-légume. On compte environ quatre à cinq tranches par personne. Il restera les « culs » de la truffe dont il n’est pas possible de faire de lamelles présentables. Emincer ces chutes en tout petits cubes et les ajouter directement dans le blé quelques minutes avant la fin de la cuisson ainsi qu’un trait de crème de soja.

Juste avant de servir, dans une poêle, faire chauffer un tout petit peu d’huile d’olive et y passer rapidement les lamelles de truffe, en aller-retour. Il s’agit juste de saisir l’extérieur de la truffe et d’en exhaler les arômes avec un « coup de chaud », rien de plus.

Servir le blésotto et y planter les lamelles de truffe. Déguster immédiatement.

6 réponses à Blesotto

  • mamapasta dit :

    16 euros truffe entière comprise??
    ça se trouve ou la truffe à ce prix?

    • VeganPower dit :

      La truffe pèse 7 à 8 gr, les 100 gr sont entre 150 et 200€
      Ca se trouve sur le net ou dans les magasins spécialisés. Mais ce n’est pas une bonne année à truffes, car elles sont tout de même petites 🙁

  • sandrine dit :

    Mmmm, ça fait rêver…

  • Encore du grand art qui transcende une si banale céréale… Oui, les vegans ont aussi le droit au luxe et au raffinement !

  • Löu dit :

    Tiens du blé, voilà une chose que je n’ai pas encore chez moi ! Il faudra que je pense à en acheter la prochaine fois !
    Bon par contre pour la truffe, je ne sais pas si je me risquerai à en acheter à la vue du prix aux 100 gr … enfin bon partie comme ça je ne goûterai jamais, mais peut-être que si l’occasion se présente un jour je tenterai la truffe !
    Comme m’avait dit VGP il faudrait déjà que je puisse sentir de l’huile de truffe, ça me donnerait un petit aperçu sensitif de ce que ça goûte !
    En tout cas la photo est très belle, et la truffe ça a l’ait très beau aussi une fois carpacciotiser, avec ces nervures et ondulations dans la chair 🙂

  • Yari dit :

    Avec du blé, c’est bien original, bonne idée! Oui, cette année n’a pas été exceptionnelle pour les truffes, elles sont vraiment minuscules, en Italie aussi. Mais le parfum qu’elles donnent dans les plats, ça heureusement c’est toujours le même 🙂

Laisser un commentaire

FacebookTwitterHelloCotton Instagram