Coco Snow !

Malgré le temps qui passe et les changements climatiques, on associe la période de Noël à la neige. Et pourtant, depuis combien d’années n’a-t-on pas vu un Noël blanc en France ? Loin des images d’Epinal entretenues par le marketing, c’est tout au plus un temps froid et pluvieux qui nous est imposé en cette période festive…rien de féérique !

Alors pour contre-balancer cette triste réalité, voici un petit dessert à l’esprit neigeux qui saura apporter douceur et réconfort dès la première bouchée. En plus, comme c’est la période des cadeaux, sous son manteau blanc, se cache la petite surprise inattendue : quelques pépites de chocolat. Comme nous ne sommes pas avares, pour le même prix nous vous invitons à un voyage qui a le goût du paradis. Oui, nous pouvons l’avouer, ce mélange de noix de coco et de chocolat nous a largement été inspiré par le souvenir des célébrissimes « Bounty ».

Pour 4 Personnes

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de pause : – de 2 heures
Coût total : – de 4€

Ingrédients pour les fonds biscuités :

Préparation :
Mixer les biscuits à l’aide d’un mixeur plongeant ou bien dans un Blender afin de les réduire en poudre et réserver dans un récipient.
Ajouter la margarine à température ambiante et bien mélanger avec les mains.
Sur une assiette munie d’une feuille de papier sulfurisé, déposer les quatres petits nonnettes rondes (H45, Ø 7.5 mm), à l’aide d’une cuillère à soupe, les remplir à parts égales du mélange de biscuits. Bien tasser au maximum pour avoir une fine couche (+/-5 mm d’épaisseur). Petite astuce, utiliser les doigts ou bien le dos d’une cuillère à café ! Si vous avez un poussoir en inox de la taille de vos nonnettes, c’est encore mieux.
Réserver au réfrigérateur afin que les fonds durcissent (+/- 1 heure).

Surprise à l’intérieur des bavarois :

Avant de mettre les fonds biscuités au frais, déposer sur ces derniers quelques pépites de chocolat ainsi qu’un peu de noix de coco râpée. C’est toujours agréable de trouver des surprises dans les desserts ! 😉

Ingrédients mousse coco :

  • 200 gr de lait de coco ou crème de coco
  • 30 gr de coco râpée
  • 45 gr de sucre en poudre (de préférence blanc)
  • 2 gr d’agar-agar
  • 85 gr de crème soja du Chef (Bonneterre)

Préparation :
Dans le bol du robot ménager (genre kitchenaid), mixer la soja du chef de Bonneterre sur la puissance maximale et ce jusqu’à obtention d’une crème fouettée, aérée et ayant visiblement doublé de volume ! Elle doit être comme une chantilly. (Voir photo)

Si vous n’avez pas de robot ménager, ce n’est pas dramatique, utiliser un petit fouet électrique, ça fera amplement l’affaire.
Pendant que la soja du chef fait son boulot, dans une casserole, verser le lait ou la crème de coco, ajouter la coco râpée, le sucre, l’agar-agar et mélanger le tout avec un fouet. Chauffer à feu moyen et dès les premiers frémissements, laisser encore 1 à 2 minutes en pleine ébullition sans cesser de mélanger.

Verser la préparation chaude dans un bol de taille adaptée, laisser refroidir quelques minutes et verser la soja du chef fouettée par-dessus. Incorporer le tout délicatement avec une cuillère à soupe (surtout pas avec le fouet) et toujours dans le même sens. Bien brasser car il pourrait rester de la préparation à la coco dans le fond. Vous obtiendrez donc une mousse un peu chaude que vous verserez à parts égales sur les fonds biscuités en prenant soin de laisser quelques millimètres pour le glaçage final.

Laisser ensuite figer le tout au frais durant une heure.

Glaçage au chocolat :

  • 85 gr de crème soja
  • 55 gr de chocolat noir vegan
  • 1 cuillère à soupe de cacao en poudre (Van Houten)
  • 2 cuillères à soupe de sucre de canne en poudre
  • 25 cl de lait de soja
  • 3 pincées d’agar-agar en poudre

Préparation :
Faire fondre au bain_marie le chocolat. Chauffer la crème de soja. Combiner le chocolat chaud et la crème de soja chaude, bien mélanger. Vous obtiendrez une sorte de ganache.

Dans une casserole, verser cette ganache, ajouter le lait de soja, le sucre et le cacao en poudre. Mélanger le tout sur feu moyen afin d’avoir une crème liquide et très chocolatée. Ajouter ensuite l’agar-agar et mélanger à nouveau. Laisser bouillir et dès les premiers frémissements, laisser encore 1 à 2 minutes sur le feu sans cesser de mélanger pour ne pas que la crème accroche au fond.

Verser à l’aide d’une cuillère à soupe le mélange sur la mousse coco et laisser figer au frais durant moins d’une heure.

Démouler les emporte-pièces et déguster. Les nonnettes se retirent facilement, une simple pression délicate sur le glaçage suffit à faire descendre les bavarois.

 

Edit 20 Janvier 2009 :

Voici la réalisation du Coco Snow par Christelle. Une copie digne de ce nom, merci à elle pour ce fabuleux retour 🙂

24 réponses à Coco Snow !

  • vegetarianzoe dit :

    La présentation est bluffante! Félicitations

  • VGpower dit :

    Merci 🙂

  • tsouca dit :

    Testé ce Noel 2008^^ avec d’autres biscuits du meme genre et pas de margarine. J’ai mis du temps pour donné mon avis: c’était EXQUIS.
    Les erreurs à ne pas faire que j’ai commis: C’est à consommer rapidement parce-ce que passé 3 jours, ca devient trop lourd. Et surtout à faire dans un emporte pièce comme précisé ici car sinon tout s’écroule dans un grand moule à cake.

    • VeganPower dit :

      Merci pour le retour 🙂
      Oui, toujours avec l’ustensile prévu dans la recette, sinon je ne garanti pas le résultat 😉
      Mais merci de le préciser, c’est toujours bien aussi venant de testeurs 🙂

  • Marion dit :

    Coucou! Je viens de tester le Coco Snow, c’était royal! J’ai encore le coup de main à prendre pour réaliser des mousses: j’ai mit trop d’agar-agar et c’était dur au lieu d’être onctueux 🙁
    Mais au niveau du goût, l’association coco et chocolat était vraiment très bonne! Demain je dois réaliser un dessert pour une soirée, je vais tenter le belle-hélène cylindrique… Il faudra que je poste les photos sur mon blog pour que tu voies mes résultats. C’est avec la pratique qu’on progresse!!
    Merci pour tout ce savoir faire que tu partages avec nous veganpower^^

    • VeganPower dit :

      Ohlalalalalala merci tout plein <3
      Voui, j’aimerais bien voir ce que tu fais, non pas pour critiquer car ce n’est pas mon genre mais pour être fière de voir mes recettes réalisées 🙂

  • Magalie dit :

    Bonjour,
    Merci mille fois de partager cette recette. Je l’ai testée hier : avec mon chéri on s’est bien régalés! L’association coco-chocolat est excellente.
    Je ferais cette recette pour le dessert de Noël, je pense que ma famille et mes amis vont aimer 🙂 .
    Bravo pour votre inventivité !

  • Didie dit :

    Bonjour,
    Recette testée hier ! ET LARGEMENT approuvée par les gens chez qui je les avais emmenées ! :-)))
    Merci !
    Juste une petite question sur le glaçage chocolat… Le mien ressemblait plus à celui de Christelle qu’au tien Laura… Quand tu écris « Mélanger le tout sur feu moyen afin d’avoir une crème liquide », sous entends tu qu’il faille faire réduire la préparation (ce que je n’ai pas fait et qui pourrait expliquer la différence) ?
    Merci encore,

    Didie

  • Didie dit :

    J’ai oublié deux questions !
    – J’ai juste un regret par rapport à la recette : l’absence de croquant de la base qui aurait apporter un jeu de textures intéressant… aurais tu une idée pour y remédier ?
    – J’aimerais tenter des recettes personnelles maintenant en utilisant de l’agar agar… mais en comparant tes différentes recettes, je me rends compte qu’il n’existe pas un ratio constant agar-agar/liquide (j’ai regardé pour cela le coco snow donc, le fraisier, le Jack O Mango et les myrtilles en fleurs). Peux tu me donner quelques pistes (si bien sûr cela ne pose pas de problème de diffuser ton savoir faire !) sur la façon dont on doit doser l’agar agar ? (J’ai un souvenir très désagréable d’une pana cotta faite par ma sœur à l’agar agar et surdosée qui était exécrable ! lol)
    Merci par avance et quoi qu’il en soit,

    Didie

  • Hello Didie,

    Quel problème tu as rencontré avec le glaçage ?

    Il faut mélanger sur le feu pour que tout soit incorporé, sinon j’aurais précisé la réduction. Il y a l’ajout d’agar-agar ensuite et c’est ça qui va faire tenir le glaçage.
    Forcément si tu ne le rajoute pas le résultat ne sera pas pareil 😉 rien est au hasard dans la pâtisserie 😉

    Pour le fond du gâteau, personnellement il a toujours été croquant, justement en laissant posé au frais avec la margarine le tout durcit ce qui donne une aspect crunchy.
    Tu as sans doute utilisé la margarine st-hubert ? Car elle n’est pas très adapté, elle ne durcit pas et reste toujours molle, normal elle est faite pour être tartinée. Qu’une margarine comme Bonneterre, Vitaquell ou soma, sont toujours très dur au frais. Du coup c’est certainement pour ça que ton biscuit était mou.

    Alors pour l’agar-agar, je n’ai pas de secret là dessus ni de dosages prédéfinis, tout dépends de la préparation dans laquelle je vais l’utiliser, le rendu que je veux avoir, ferme, jelly ou bien pour fixer un glaçage au chocolat comme ici par exemple.
    Je livre déjà mon savoir faire au travers de mes recettes.
    Voici peut être un lien qui devrait t’aider au sujet des dosages : http://fr.gastronomie.kalys.com/agar-agar.html
    Je ne sais pas si ça te sera utile mais en tout cas tu en sauras un peu plus.

  • Didie dit :

    Bonjour Laura,

    Et merci pour ta réponse !

    Alors pour le glaçage :
    Je n’ai pas rencontré de problème a proprement parlé. Mais quand je vois ta photo, ton glaçage semble vraiment très ferme ! Le mien était à mi chemin entre une crème mont blanc et un flamby disons ! Il se tenait, ne coulait pas, mais quand tu indiques « une simple pression délicate sur le glaçage suffit à faire descendre les bavarois », cela aurait amené à une grosse marque de doigts sur mon dessert ! lol (Cela étant il s’est démoulé parfaitement sans pression ! :-D)… je ne sais pas si tu vois l’idée ? Mais bien sûr j’ai mis l’agar agar, pas de soucis !

    Pour le biscuit… ARG ! Satanée Saint Hubert ! Je ne pensais pas que c’était sa faute ! Bon c’est sûr, je vais la réserver à mes tartines maintenant ! Désolée de t’avoir embêtée pour un problème que tu avais déjà soulevé ! Désolée désolée ! 🙁

    Pour ton savoir faire… c’est sûr que ton partage de recettes est un manne énorme pour les débutants pâtissiers végétaliens que nous sommes ! Je crois que l’on ne saura jamais assez te dire merci pour cet altruisme ! 🙂 Et je regarde le lien très vite du coup !

    Merci encore de nous avoir régalés hier soir ! 🙂

    Didie

    • Ah mais le glaçage n’est pas ultra ferme. Le tiens doit être un peu plus mou mais tu as peut être eu 1 gr en moins et ça change tout, car 1 gr de + ou de moins et ça peut changer une préparation. Mais un glaçage tendre c’est parfait 🙂

      Mais non tu ne m’embête pas voyons, quelle idée ahahahaha, je suis là pour ça et heureusement que tu pose des questions, car tu aurais eu une déception de ne pas avoir compris pourquoi 😉

      N’hésites pas si tu as envie d’astuces selon ce que tu veux donner à ta préparation, j’y répondrai 😉

      Bonne journée à toi et merci d’avoir réalisé ma recette :*

  • Didie dit :

    Merci beaucoup pour ta gentille proposition d’aide ! 🙂
    J’ai une petite question du coup ! Tu précises (et j’ai suivi l’indication) dans cette recette d’utiliser de la crème de soja du chef de Bonneterre…
    Faut il absolument toujours prendre cette crème de soja ci pour ce type de préparation ? Si oui, pour quelle raison ? Si non, mis à part éviter une forme allégée (j’imagine), peut on tout prendre comme marque ?

    • Car c’est la seule à ce jour qui réalise des mousses digne de ce nom. J’ai utilisé toutes les crème de soja qui existent sur le marché et seule la Bonneterre épaissis quand on la monte et forme presque la même texture que des blancs en neiges.
      Ah non c’est pas du tout une question d’allégé, nous n’utilisons que des produits végétaux donc logique que ça soit ça et pas autre chose 🙂

  • Didie dit :

    Ok Laura, merci beaucoup pour cette précision ! 🙂
    (Quand je parlais d’allégés, je parlais bien de crèmes de soja. Gerblé je crois fait de la 5% de MG… Je suis végétalienne aussi ;-))

    • Ah oki, j’ignorais qu’il existait des crème de soja allégées, bon bah tu vois, j’en apprends encore 😉
      Là, la Bonneterre est légèrement sucrée et moins fluide, elle est magique quand on la fouette, elle m’impressionne encore même après quelques années ♥

  • Didie dit :

    Je monopolise les commentaires…
    Du coup, tu l’as testée en siphon ?

  • Didie dit :

    Mince j’ai de la gomme guar pas de xanthane ! Un truc de plus dans mes placards en perspective ! lol

  • Didie dit :

    Ah chouette…. ! Merci ! 🙂

  • Camille dit :

    Je réalise très souvent vos recettes de desserts. Pensez-vous qu’on puisse réaliser vos recettes avec des mousses type bavarois avec du jus de pois chiche à la place (ou en plus?) de la crème Soja du Chef? Merci ! 🙂

Laisser un commentaire

FacebookTwitterHelloCotton Instagram