Cyber Blue Light

Et non… ce n’est pas un bavarois à la viande de schtroumpfs, ni une mousse au bleu d’Auvergne. Il s’agit plutôt d’un pur délire personnel afin de fêter dignement la première année de VG-Zone ! Et oui…un an déjà !

Alors pour la peine, autant marquer le coup avec quelque chose qui sort de l’ordinaire.
Vous en connaissez beaucoup, vous, des pâtisseries Bleues ? Nous, pas du tout et c’était donc le défi à relever. C’est vrai que, quand on y pense, le bleu n’est pas une couleur qu’on peut associer facilement à l’alimentaire, cela n’évoque rien de naturel. Enjoy, allons-y carrément…

Le bleu évoquant d’avantage le bonbon, ou encore le Viagra, nous avons tranché en faveur du premier, puisque plus doux gustativement. Et puis de toute façon l’arôme viagra, on ne connaît pas ! En revanche, on se souvient parfaitement du Chamallow et de son parfum si gourmand !

Pour 2 Personnes

Temps de préparation : 20/30 minutes
Temps de pause du Biscuit : +/- 20 minutes
Temps de pause de la mousse : 1 à 2 heures
Coût total : – de 5€

Ingrédients du fond biscuité :

  • 70 gr de P’tit Nature de Bjorg
  • 30 gr de margarine Végétale Bonneterre
  • 2 cuillères à café d’arôme de fleur d’oranger
  • Bleu de méthylène en poudre
  • Préparation :
    Mixer les biscuits au Blender. Ajouter ensuite la margarine légèrement fondue et mélanger le tout afin que la margarine s’incorpore bien aux biscuits moulus.

    Dans un ramequin, verser les 2 cuillères à café d’arôme de fleur d’oranger. A l’aide de la pointe d’un couteau, prendre une petite partie de poudre de bleu de méthylène et l’ajouter à l’arôme.

    Vous obtiendrez donc un liquide bleu très sombre. Bien mélanger pour que les micros grains de bleu de méthylène fondent dans le liquide.
    Ajouter ce liquide bleu aux biscuits et mélanger le tout avec les mains (ne pas oublier de les laver tout de suite avec du savon).

    Poser les 2 emporte-pièces carrés sur 2 assiettes et remplir les fonds avec la préparation de biscuits bleus.
    Bien tasser et laisser prendre au congélateur durant +/- 20 minutes (ça ira plus vite).

    Ingrédients mousse bleue :

  • 240 gr de crème soja à la vanille (Provamel ou Bjorg)
  • 80 gr de fructose en poudre (Bio)
  • 30 gr  de sucre à la Vanille de Bourbon (Béghin Say)
  • 25 cl de Soja du Chef (Bonneterre) bien froide
  • 4 gr d’agar-agar en poudre
  • 3 cuillères à soupe d’arôme de fleur d’oranger
  • Bleu de Méthylène en poudre
  • Préparation :
    Avant de préparer la crème, verser la Soja du Chef dans un saladier et le mettre au congélateur afin qu’elle soit bien froide.

    Dans une casserole, verser la crème soja dessert à la vanille, ajouter le fructose, le sucre à la vanille de Bourbon et mélanger le tout sur feu moyen.
    Dans un ramequin, verser les 3 cuillères à soupe d’arôme de fleur d’oranger et ajouter une pointe de couteau de bleu de méthylène. Laisser bien fondre la poudre bleue afin d’obtenir un liquide bleu foncé. Ajouter ce dernier à la crème chaude. Vous obtiendrez une crème bleu schtroumpf. (Voir Photo).

    Ajouter l’agar-agar en poudre préalablement diluée dans de l’eau à la crème bleue. Bien mélanger et laisser frémir durant 1 à 3 minutes.
    Réserver durant 10 minutes.
    Ensuite, à l’aide d’un fouet électrique, battre la soja du chef durant 5 minutes afin d’obtenir une belle mousse bien aérée. (Voir Photo).

    Verser la crème bleue (sans oublier de re-mélanger un peu), sur la soja du chef mousseuse et incorporer le tout délicatement et toujours dans le même sens (avec une cuillère à soupe et surtout pas avec le fouet, ça casserait la mousse).
    Vous allez obtenir une mousse bleue qu’il faudra verser dans chaque emporte-pièce, sur le biscuit et réserver au frais durant 1 à 3 heures.
    Et si vous êtes impatients/tes, le congélateur sera plus rapide pour refroidir la mousse !

    Ingrédients glaçage :

  • 7 cl de lait de soja + crème soja
  • 1 cuillère à soupe bombée de sucre glace
  • 1 gr d’agar-agar en poudre
  • Bleu de méthylène en poudre dilué dans de l’eau
  • Préparation :
    Chauffer le lait de soja et la crème de soja avec le sucre. Ajouter l’agar-agar en poudre préalablement diluée dans un peu d’eau et bien mélanger. Laisser frémir 1 à 2 minutes et verser à l’aide d’une cuillère à soupe sur la mousse bleue.

    Ensuite, laissez aller votre imagination pour faire un dessin sur le glaçage avec le liquide bleu. Sans tarder car le glaçage durcit relativement vite.

    Laisser encore au frais quelques temps.
    Démouler délicatement et déguster !

    Note : Il faut impérativement utiliser du fructose ou du sucre blanc, car le sucre de canne teint la crème dessert en beige, ce qui au contact du bleu donnera une couleur pas très glamour !

    Ensuite, le bleu de méthylène a un fort pouvoir de teinte, il faut donc l’utiliser avec parcimonie. Et faire très attention aux vêtements car ça tâche très fort ! Vous trouverez de la poudre de bleu de méthylène en pharmacie.
    Petite précision également, il ne donne aucun goût aux aliments…enjoy !

    19 réponses à Cyber Blue Light

    • barbux dit :

      Ouah, une patisserie extra-terrestre ! 😉

    • pimette dit :

      En voilà une space mousse incroyablement originale ! J’adore ! Oui tout simplement : J’a-do-re !

      J’avais connus les crèpes bleues (avec ajout de curacao ou colorant bleu comme on veut), néanmoins ce petit carré de ciel bleue me donne très envie de le laisser fondre en bouche…

      Vous êtes des artistes, que dis-je… des génies, Kardinal et Vgpo ! Merci de tout ce que vous nous avez partagé en un an d’existence de VG-Zone.

      Et moi quand je vois ce dessert, je n’ai qu’une envie signer de nouveau !

    • 1air2rien dit :

      Whaou, la classe!

      Et bon anniv’ à Vg-zone donc !

    • Lringot dit :

      Bon anniversaire a Vg zone !

      PEtit question subsidiaire, on fait pipi bleu avec ce gateau alors …???

    • Lily dit :

      J’adore c’est tellement original !
      Après ça, on ne pourra plus qu’on ne peut pas se régaler et être épaté avec de la cuisine vegan !
      Joyeux anniversaire 🙂

    • Louve dit :

      Mais au final, je me demande quel gout ça a ? c’est trop space, j’adorerais gouter, mais là j’ai pas le temps de me mettre à la cuisine snif… faudrait vraiment que vous fassiez un livre de recettes, sans rire.

    • Alex dit :

      Re-coucou 😉

      Super mon nouveau code, c’est une idée géniale, je ne risque plus de le perdre, MERCI !
      Il me plaît ton gâteau, c’est diiiiingue !!!! Ce bleu …. c’est trop cool !
      Si je ne pars pas, RDV en Septembre, c’est juste à côté de chez moi :-):-)

      BISOUS BISOUS

    • VGpower dit :

      Yeah super, comme ça j’te verrai enfin 🙂
      Merci pour les compliements 😉

      Bisous à toi aussi !

    • Vegan25 dit :

      Hmmm Veganpower, ça donne vraiment envie! Bravo! C’est un sacré travail que tu as abattu là ! 😉

    • Lableue dit :

      Bleu avec un gout de chamalow c’est le rêve !!
      Bon, j’ai défiée un ami qui veut bien le tenter ce week-end !

    • Claire dit :

      Bonjour, ça m’intéresse, un colorant bleu qui ne soit pas un colorant chimique vendu pour les aliments, et pas non plus une invention rigolote du genre fève de seva. Mais, sérieusement, il n’y a aucun risque à manger du bleu de méthylène ? Parce que j’ai entendu dire que ça n’est pas un truc dont il faut abuser … Alors les doses ? Comment on étudie ça ? A la pharmacie en tout cas ils n’en vendent que par très petite quantité !
      Shtroumphons-nous !

      • VeganPower dit :

        Il en faut à peine la pointe d’un couteau, car ça colore trèèèèès bien ! Le seul truc qu’il peut arriver si on en met trop c’est de faire pipi légèrement bleu 🙂
        En pharmacie, ils en vendent un peu et c’est très bien, pas besoin d’une tonne, je n’ai qu’un gramme et j’ai de quoi tenir longtemps…
        Donc, concrètement, pas d’inquiétudes à avoir c’est clean, sinon ça ne serait pas sur vg-zone 😉 Mais ce n’est pas mauvais…pour la santé 🙂

    • Claire dit :

      Ah et encore une question ; ça peut se cuire, le bleu de méthylène, du genre dans un gâteau, un cheesecake ou encore un biscuit ? Ca ne risque pas de perdre sa couleur comme les colorant alimentaires ?
      Enfin je vous demande ça mais je sais pas si vous avez expérimenté ou si vous êtes au courant !
      En espérant que vous rassasierez ma curiosité qui se régale sur votre site à chaque visite ! Merci.

    • ‘lut!J’ai fait une recherche et j’ai trouvé un COLORANT NATUREL BLEU: la PHYCOCYANINE (principal pigment de la microalgue Spirulina platensis)
      aller voir ici: http://www.bio-n-co.com/product.php?id_product=154

    • VeganPower dit :

      Oh merci miss 😉
      Ca fait un peu cher le colorant mais si un jour je n’ai plus de bleu de méthyl…
      Bien vu pour la recherche, c’est top !
      Biz

    • Nicart dit :

      Fait pour une soirée, impossible de trouver du bleu de méthylène dans 5 pharmacies :'( J’ai du prendre du colorant alimentaire, et même en doublant les doses, je n’ai eu qu’une mousse turquoise…
      Sinon super bon rien a redire 🙂

      • VeganPower dit :

        Pas facile à trouver ce bleu… Mais, Boulevard Voltaire, en arrivant de Nation, sur le coin, il y a une pharmacie qui en vend 🙂 si ça peut vous aider 😉
        Merci d’avoir réalisé la recette et d’être venu le dire, ça fait super plaisir ♥

    Laisser un commentaire

    FacebookTwitterHelloCotton Instagram