Le Parfum

le-parfum

Il me semble que ça faisait bien longtemps que je n’avais pas publié un dessert design et raffiné !

Il aura fallu un invité spécial pour que je daigne m’activer et concocter ce superbe dessert doux, sophistiqué et très aromatisé… Voici donc Le Parfum ! Délicate pâtisserie qui, je l’espère, mettra tout vos sens en éveil.

En ce moment, sur nos étals de fruits, les melons sont en nombres. Passant par là, j’ai eu l’audace d’en acheter un juste pour le plaisir. Mais l’ouvrir en deux pour le déguster aurait été trop simple. J’ai préféré en exhaler les arômes en l’associant avec du sirop de violette qu’il me restait, cadeau de ma chère Dragon Girl (VeggieBulle) offert il y a quelque temps déjà !

Mariage parfait, mais je voulais encore plus de saveurs et plus de couleurs ! Sans hésiter, la fraise s’est imposée d’elle-même.

Ensuite pour décaler tout ça, la plate-forme de chocolat noir, afin d’ajouter un peu de force à toute cette douceur !

Au final, pour la frime, je me suis fais plaisir en garnissant l’ensemble d’une improvisation caramélisée et rougeoyante. Bon pas forcément utile, mais tellement élégante !

Pour 4 Personnes

Temps de préparation total : – d’une heure
Temps de pause mousse : 3 heures voir plus
Temps de pause palets au chocolat : 30 minutes
Temps de pause déco sucre rose : – de 20 minutes
Coût total : +/- 7.15€

Ingrédients fond :

Préparation :

Mixer les biscuits au blender afin de les réduire en poudre. Verser la poudre dans un récipient et ajouter la margarine. Malaxer le tout avec les mains afin d’obtenir un genre de crumble de biscuits.

Disposer  4 emportes-pièces (H45, Ø 80 mm) sur 4 assiettes. Garnir les fonds de la préparation, bien aplatir avec les doigts et réserver au frais le temps de préparer le reste. (Voir Photo)

Ingrédients Déco :

  • 50 gr de chocolat noir Vegan
  • 2 cuillères à soupe d’isomalt
  • 1 cuillère à soupe de jus de betterave (récupération du sachet sous-vide)

Préparation des 4 palets au chocolat :

Faire fondre le chocolat au bain-marie. Ensuite, sur une planche à découper, poser une feuille de papier sulfurisé, étaler le chocolat et couvrir d’une seconde feuille de papier sulfurisé. A l’aide d’un rouleau à pâtissier, étaler le chocolat afin d’avoir une fine couche. Réserver au frais durant +/- 30 minutes.

Ensuite, à l’aide d’emportes pièces ronds (H45, Ø 80 mm), former 4 cercles de chocolat et réserver encore au frais +/- 15 minutes.

Quand ils sont bien durs, les décoller délicatement de la feuille de papier sulfurisé et réserver.

Préparation de la décoration rose :

Dans une casserole, sur feu moyen, faire fondre l’isomalt avec le jus de betterave et obtenir un caramel.

Sur une feuille de cuisson, à l’aide d’une cuillère à soupe ou à café, former des motifs (selon votre inspiration) avec le caramel rose obtenu et laisser durcir à température ambiante. Réserver.

Ingrédients déco :

  • 12 fraises lavées et équeutées
  • 4 billes de melon Charentais

Ingrédients mousse melon :

  • La chair d’un melon charentais (+/- 450 gr) Réduire en purée vous obtiendrez +/- 45 cl de purée de melon.Prélever 25 cl de purée et réserver le reste au réfrigérateur pour une autre préparation.
  • 6 cuillères à soupe de sirop de violette
  • 2 cuillères à soupe bombées de sucre à la vanille de Bourbon (Béghin Say)
  • 1 cuillère à soupe bombée de sucre de canne en poudre
  • 20 cl de Soja du Chef (Bonneterre)
  • 5 gr d’agar-agar en poudre

Préparation de la mousse :

Verser la Soja du Chef dans un grand saladier et réserver au réfrigérateur.

Dans une casserole, à feu moyen, chauffer la purée de melon, ajouter le sucre à la vanille Bourbon, le sucre de canne et le sirop de violette. Bien mélanger et dès les premier frémissements, ajouter la poudre d’agar-agar préalablement diluée dans un peu d’eau froide, bien mélanger et laisser encore frémir durant quelques minutes.

Réserver à température ambiante afin de refroidir la préparation (+/- 15 minutes). Tourner de temps à autre pour ne pas avoir de grumeaux.

Quand la préparation est moins bouillante, sortir la Soja du chef du réfrigérateur et à l’aide d’un fouet électrique,  la battre durant 5 minutes afin d’obtenir une crème très aérée et très mousseuse.

Verser doucement la purée de melon sur la mousse de crème soja et incorporer le tout délicatement et toujours dans le même sens avec une cuillère à soupe et surtout pas avec le fouet électrique.

Verser la mousse obtenue à parts égales dans chaque emporte-pièce sur le biscuit et réserver au réfrigérateur durant 2 à 3 heures (plus c’est toujours mieux).

Montage final :

Démouler délicatement les emportes-pièces et déposer 3 fraises sur chaque mousse.

Poser sur les fraises les palets de chocolat et déposer ensuite sur ces palets une bille de melon.

Décoller délicatement les décorations de sucre de la feuille de papier sulfurisé,  les poser sur chaque bille de melon et servir. (Suggestion de présentation : quelques traits de coulis de framboises sur le bord des assiettes).

13 réponses à Le Parfum

  • 1air2rien dit :

    Whaouuuu !

  • barbux dit :

    On peut le voir dans quel musée ?

  • SaLi-LarAkNé dit :

    C’est magnifique ce que tu fait VeganPower, tu assures vraiment en cuisine, ce sont tes proches qui doivent ètre content …
    je reste sans voix…

  • michka dit :

    j’adore comparer tes desserts aux miens (cf blog)… c’est absolument magnifique ! Je suis sure que ce sont les mille couleurs de certains bijoux qui t’ont inspiré le orange du melon et les fraises hein allez avoue ! 😀

  • francoise77 dit :

    Il en a de la chance l’invité « spécial » !
    bravo, ce dessert est digne d’être servi à la Tour d’Argent !

  • VGpower dit :

    Waouw, la tour d’argent…merci françoise pour le compliment ! Merci beaucoup 🙂

    J’en serais si fière…qui sait, je peux toujours leur montrer ! mouhahahahaha j’oserais jamais !

  • blanchette dit :

    Mais ca va pas VGP !
    Il est même pas midi et tu me fais deja souffrir ! 😉
    Une fois de plus c’est MAGNIFIQUE.

  • hope dit :

    Ils cherchent du staff au parti pâtisserie dans mon resto (trois * au guide michelin). Tu ferais pâlir de jalousie le chef-patissier…

    Je déconne pas!

  • Siska dit :

    Mais TU DEVRAIS OUVRIR TA PROPRE PATISSERIE.

    MIAM SLURP MACHE MACHE

  • blanchette dit :

    Ca serait génial ca, tu cartonneras, les VG du monde entier viendronnt te voir, tu seras récompensée et deviendras l’ambassadrice du VG*sme :
    O grande maitresse, sauveuse de l’humanité!
    Je t’y vois deja!

  • KaTt` dit :

    Wahhhh! je l’avais raté ce post !

    Ma pwii tu gères carrément avec tes recettes: tu en inventes sans cesse, tu les adaptes au végétalisme, tu nous en fait profiter, la recette circule sur le net… et c’est du grand art!!

    miam! miam! miam!

  • Brunito dit :

    ahhhhhhh Veganpower tu me fais détester le virtuel là !!!! tu me tortures les papilles et incendies mon regard !!! priez pour nous pauvre pêcheur !!! c’est moi le poisson là !!! tu peux faxer ton dessert ???

  • Solène dit :

    Bonjour,
    C’est effectivement un trèèès beau dessert ! Mais petite curiosité : pourquoi de l’isomalt et pas du sucre ? Merci !

Laisser un commentaire

FacebookTwitterHelloCotton Instagram