Nos livres

PST Ma petite cremerie vegan Aquafaba Ma petite boucherie vegan A la française Je conçois un superbe plateau de fromages vegans Les blogueuses cuisinent vegan Certains l'aiment cru Street food culture Des cupcakes... Pas comme les autres !

Archives mensuelles : mai 2008

The Onion’s Quouiche

Voici un plat d’Automne en cette jolie fin de mois de Mai. Le ciel gris, plombé de nuages lourds et pluvieux, a réveillé en nous l’envie de quelque chose aux antipodes de la légère salade estivale.
Oui, une bonne grosse quiche, bien chaude, qui tient au corps, voilà ce qu’il nous fallait !
Simple, rapide, roboratif, cette recette fait tout ce qu’on lui demande.
J’en vois déjà au fond qui s’exclament « Hé bah ils ne se sont pas foulés cette fois-ci ! » Certes, il est vrai que ce n’est pas débordant de créativité. Mais que voulez-vous, certains lecteurs ont demandé des recettes basiques et facile à réaliser, donc on peut bien leur faire plaisir de temps en temps (et nous ça nous repose).

Pour 4 Personnes
Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 40 minutes
Coût total : +/- 7€

Ingrédients :

  • 1 pâte brisée Bio (Monoprix)
  • 600 gr d’oignons blanc émincés surgelés (Picard)
  • 200 gr de Tofumé (Soy)
  • 2 cuillères à café bien bombées de Sapori
  • 2 grosses pincées de poudre de clou de girofle
  • 1/4 de noix de muscade râpée
  • 15 cl de vin blanc (bio)
  • 2 gr de mélange de 5 baies pilées
  • 25 cl de crème soja liquide au choix (ici Bonneterre)
  • Huile d’olive pour la cuisson
  • Préparation :

    Préchauffer le four à 190°.

    Faire revenir les oignons dans un fond d’huile d’olive. Dès qu’ils sont un peu dorés, ajouter le Sapori, bien mélanger, arroser des 15 cl de vin blanc et laisser réduire.

    Ajouter les épices (muscade, clou de girofle et mélange de 5 baies), bien mélanger et réserver.

    Dans une poêle bien chaude, ajouté un peu d’huile d’olive et faire dorer le Tofumé préalablement coupé en dés.

    Ajouter le tofu aux oignons, ajouter la crème de soja et mélanger le tout.

    Dérouler la pâte brisée et l’étaler dans un moule à tarte. (Laisser le papier sulfurisé).

    Piquer le fond de la pâte, verser toute la préparation et enfourner durant 40 minutes.

    Koto

    Ce restaurant est fermé.

    Vous ne le savez peut-être pas, mais les restaurants japonais sont généralement de bons points de chute pour nous-autres, végétariens de tout poil… En effet au-delà du sushi au thon et de la mini brochette de poulet, il est parfaitement possible de bien y manger en mode strictement végétal. D’ailleurs, la majorité des restaurants nippons en France, ont intégré à leur carte un menu végétarien.

    Alors pourquoi vous parler de ce restaurant en particulier, plutôt que d’un autre ? Simplement parce que, chez Koto, il n’ est pas proposé un menu, mais deux ! L’un très classique, est constitué d’une salade de choux, d’une soupe de miso avec des dés de tofu et un assortiment de 24 pièces de sushi maki : concombre, radis mariné et avocat… A tremper délicatement dans de la sauce de soja, rehaussée de wasabi, c’est un régal.  Frais, savoureux et à seulement 12€ ! Le second menu est plus original puisqu’il s’agit de yakitori ! Encore une fois, on commence par la salade de choux, plus la soupe de miso puis on enchaîne sur quatre brochettes de simili-carné marinés, accompagnées d’un bol de riz blanc.  Les yakitoris « Poulet » ont un goût assez fumé et ce petit côté un peu sucré si typique dû à la marinade. Il y a aussi les brochettes arôme  « saumon ». Là, le parfum est plus marin grâce aux feuilles d’algues utilisées en guise de « peau » et la note est clairement plus iodée, c’est très réussi  mais rassurez-vous ça ne ressemble pas pour autant à un morceau de poisson. Il faudra compter 10€ pour ce menu.

    Nous sommes devenus des clients réguliers de cet établissement situé au centre de Paris car, non seulement on y mange bien pour un prix très raisonnable, mais en plus l’accueil y est toujours bon, le sourire franc et les petites attentions comme offrir des nougats chinois à la fin du repas, ça fait la différence !  Donc, pour les amateurs ou pour ceux qui ne connaissent toujours pas la cuisine japonaise, nous vous recommandons chaudement cette adresse.

    • Adresse : Koto : 35, rue Saint Honoré – 75001 [Voir le plan]
    • Métro : Châtelet / Les Halles / Pont-Neuf
    • Téléphone : 01.40.13.91.41.
    • Ouverture : Du lundi au samedi de 12h00 à 14h30 et de19h00 à 22h30.