Panisse à la Méditerranéenne

 

Certes, pour une fois, on pourra dire que c’est une recette basique que je propose ! Mais personnellement je ne suis pas encore rodé aux arts de manier la panisse au point d’être pris d’un moment de folie créative.
Bah oui, ce n’est pas un ingrédient très usité, ni très connu… Pourtant ça fait des années que j’en vois au rayon frais dans les boutiques Bio.
Il était donc temps de se frotter à cette grosse saucisse faite à base de farine de pois-chiche… Alors, l’idée est venue comme ça : pois-chiche = fallafel = traiteur libanais = haricots à la tomate…  Ah oui, le cerveau est un instrument surprenant et merveilleux. Dont acte ! Voici donc une simple manière d’accommoder la panisse, histoire de découvrir ce mets délicieux.

Pour 2 personnes

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes
Coût total : 4.75€

Ingrédients :

Préparation :
Dans un fait-tout, faire chauffer un fond d’huile d’olive et faire revenir : l’ail, les oignons, et les tomates encore congelées…
Durant ce temps, faire décongeler les haricots plats 5 minutes au micro-onde, puis verser dans le fait-tout, bien mélanger ensemble et saler selon votre goût.
Hacher un petit piment vert, piller 10 graines de coriandre, les ajouter aux haricots avec 10cl d’eau en plus.
Laisser mijoter 10 minutes en remuant de temps en temps. Hors du feu ajouter deux cuillères à soupes de persil  haché.
Découper la panisse en tranches d’une épaisseur d’un centimètre, saupoudrer avec un peu de cumin en poudre sur chaque face.
Dans une autre poelle, faire chauffer un fond d’huile d’olive et faire frire les tranches de panisse environs 3 minutes de chaque côté.  Saler, parsemer d’un peu de persil et servir aux côtés des haricots à la tomate.

5 réponses à Panisse à la Méditerranéenne

  • jujube dit :

    j’adore ça la panisse (tout comme la soca) et on peut aussi la faire soi-même, en ajoutant des légumes dedans par exemple.
    et cette façon de l’accomoder à l’air fameuse

  • Jo dit :

    La farine de pois chiche, c’est vraiment la providence pour les étourdis qui oublient régulièrement que le midi (et le soir), on mange ou qui réussissent à calciner une préparation simple 😉
    Ici, le trio magique eau + huile d’olive + farine de pois chiches a sauvé bien des situations sous forme de socca et (on y vient) de panisse. Et comme il y a toujours en réserve un bocal de ratatouille, aubergines grillées ou autres poivrons à l’huile, le miracle s’accomplit régulièrement.
    N’ayant ni Picard ni congélateur, nous notons scrupuleusement la recette du jour en attendant la saison idoine.
    Bon week-end à vous deux.

  • VGpower dit :

    Oh bah je serais bien intéressée d’avoir ta recette notée scrupuleusement 😉
    J’avais tenter d’en faire il y a un an, mais c’était daubé, tout mou 🙁

    Merci et Bon week-end à toi aussi 🙂

  • Jo dit :

    Panisse : la recette que nous suivons scrupuleusement est tirée du livre de Valérie Cupillard « Céréales & légumineuses », p. 114. (Éditions la plage)
    Socca :
    • 2 tasses de farine de pois chiches
    • 2 tasses d’eau
    • 2 cuillers à soupe d’huile d’olive pour la pâte
    • sel, poivre, huile d’olive pour la poêle

    Dans un saladier, verser eau, sel et poivre, tamiser la farine au dessus, battre au fouet pour obtenir une pâte lisse.
    Répartir la pâte dans des moules à tarte huilés, mettre au four (en haut), au bout de deux minutes, mettre en position grill pour 5 à 7 minutes.
    Variante : chauffer la crêpière à feu vif, huiler, ajouter une louche de pâte, étaler et faire dorer des deux côtés.

  • VGpower dit :

    Ah merci, bah alors c’est celle que j’avais réalisée et que j’avais foirée ! 🙁
    C’était mou, pourtant j’avais suivi la recette à la lettre, mais malheureusement les mesures sont approximative…
    Pas grâve 🙁
    Merci quand même 😉

Laisser un commentaire

FacebookTwitterHelloCotton Instagram