Spéculation Cerisière

Toujours en quête de réaliser de supers gâteaux comme dans les grandes pâtisseries, j’ai tenté cette fois-ci de concevoir une pâtisserie digne de celle qu’on apporte chez belle-maman pour le repas dominical. Vous savez, celle du genre où la maîtresse de maison s’exclame « Oh mais vous n’auriez pas dû, vous avez fait une folie ! » (Juste en lisant le nom sur la boîte).
Il me restait un bocal de cerises au fond de mon réfrigérateur, c’était l’occasion de les recycler.
J’ai choisi des spéculoos car ils ont un goût légèrement salé avec une petite note de cannelle bien particulier chez ces biscuits !
Possédant déjà les bases du bavarois of love, cela m’a bien entendu facilité la tâche ! C’est un gâteau qui se prépare à froid et qui, en soi n’est pas très long à réaliser.
Léger, raffiné, mousseux, croustillant ce gâteau fera se pâmer d’aise vos convives.

Pour 8 à 10 Personnes

Temps de préparation : +/- 20 minutes
Temps de pause : +/- 3 heures
Préparation à froid
Coût total : 7.50 €

Ingrédients fond biscuité :

  • 250 gr de spéculoos (Lotus, cette marque-là est la seule qui est Végétalienne)
  • 100 gr de margarine végétale (Bonneterre)
  • Préparation :
    Mixer dans le blender les biscuits afin de les réduire en poudre. Faire fondre la margarine pour la rendre plus molle mais pas liquide.
    Dans un récipient, ajouter la poudre de spéculoos ainsi que la margarine fondue et mélanger grossièrement à l’aide d’une fourchette. Afin de bien incorporer la margarine, mélanger avec les mains.
    Sur une plaque de cuisson ou une planche à découper (bien droite et bien plate), disposer une feuille de papier sulfurisé, le moule carré (20 cm/20 cm, H 4.5 cm) et étaler le mélange de biscuits, bien répartir et avec le dos d’une cuillère tasser au maximum. Ne pas hésiter à le faire avec les mains et pourquoi pas à l’aide d’un écrase purée plat (c’est ce que j’ai fait). 😉
    Placer la plaque ou la planche au réfrigérateur durant quelques heures pour que le fond durcisse. Le mieux est de le faire la veille, ça évite d’avoir un biscuit à peine dur.

    Ingrédients mousse cerise :

  • 400 gr de cerises au sirop dénoyautées
  • 40 cl de crème soja liquide bien froide
  • 6 gr d’agar-agar en poudre
  • 150 gr de sucre de canne
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • Préparation :
    Dans le blender, mixer les cerises sans le jus.
    Mettre la purée de cerises dans une casserole avec le sucre et le jus de citron.
    Chauffer le mélange, ajouter ensuite la poudre d’agar-agar préalablement diluée dans un peu d’eau, porter à petite ébullition et réserver.

    Pendant que la purée de cerises refroidi, dans un saladier verser les deux briques de crème soja liquide. A l’aide d’un fouet électrique (plus pratique, plus rapide et meilleur résultat qu’à la main), battre la crème durant 5 minutes afin de la rendre bien mousseuse et aérée. Le résultat devrait être comme une crème liquide épaissie et très mousseuse.
    Ajouter ensuite la purée de fruits et, délicatement, à l’aide d’une cuillère à soupe ou d’une grande cuillère en plastique mélanger pour rendre la préparation bien homogène. Attention, toujours mélanger dans un sens pour ne pas casser la mousse de crème soja.

    Une fois que le mélange est prêt, sortir la plaque de cuisson ou la planche du réfrigérateur et verser le mélange dans le moule sur le biscuit et laisser figer durant quelques heures. L’idéal serait de faire la préparation le matin pour servir le soir, comme ce que j’ai fais… 🙂

    Ingrédients glaçage final :

  • 20 cl de jus de cerise (le jus du bocal)
  • 1 cuillère à café pas trop bombée de poudre d’agar-agar
  • Préparation :
    Dans une casserole, chauffer le jus à feu doux, ajouter ensuite la poudre d’agar-agar, porter à ébullition et bien mélanger.
    Sortir le gâteau du réfrigérateur et verser le liquide sur la mousse cerise et replacer le gâteau au froid pour que le glaçage durcisse. Ensuite, à l’aide de la pointe d’un fin couteau, retirer délicatement le moule carré.

    Pour la décoration (facultatif):

  • 50 gr de chocolat végétalien
  • Préparation :
    Faire fondre le chocolat soit au micro-ondes durant 2 minutes soit au bain-marie. Quand il est fondu, remplir une petite poche à douille (j’en ai acheté une au magasin 13 à table dans le Marais pour la somme d’1.25€) et former des dessins sur une feuille de papier sulfurisé, placer la feuille de papier sulfurisé dans le réfrigérateur le temps que le chocolat durcisse.
    Quand le chocolat est prêt, décoller le délicatement de la feuille de papier sulfurisé et décorer le dessus de votre gâteau.
    Vous voyez c’est pas difficile…

    Déguster ! (c’est un ordre !)  😉

    23 réponses à Spéculation Cerisière

    • N. dit :

      Bon je l’avoue… je suis prosternée devant mon écran !!!

    • Marmotte dit :

      Hooo ! Ca à l’air très bon tu es douée en gâteau !
      Il a l’air délicieu, mais je ne pense pas pouvoir réaliser une tel oeuvre…

    • KaTt` dit :

      Tu donnes pas des cours de cuisine végé madame ?

    • 1air2rien dit :

      J’pense surtout qu’il va falloir commencer à inviter du monde… ou bien ouvrir un resto… Parce que vous pouvez pas manger tout ça à 2 ??

    • barbux dit :

      On signe où ?

    • DUB_Jack dit :

      Ca y est cette vision de ton gateau m’a donné faim de bon matin ^^ Merki pour la recette

    • arnaud dit :

      Flûte ! j’ai utilisé mon dernier bocal de cerises pour faire un clafoutis (recette approximative – j’aurais dû me méfier ! piquée sur Végémiam ), clafoutis lamentablement raté !
      J’ai hâte de tenter celui-ci !

    • VGpower dit :

      Et c’est pas fini, je remet ça aujourd’hui, je suis sur un autre bavarois, recette poster ce soir ou demain 🙂

    • Olga dit :

      Bonjour et Joyeux Noel!
      J’ai justement fait ce gâteau pour les fêtes, et ça a été un vrai plaisir à réaliser. Je dois dire en effet qu’il n’y a rien de difficle et c’est une jolie présentation, et il est très bon et léger, mais malheureusement il commence à couler dangereusement 🙁 Je l’ai commencé hier et fini ce matin, et depuis que je l’ai coupé (ce midi) la mousse a commencé à s’affaisser et maintenant ya même de l’eau qui bave 🙁 Il reste bon quand même mais je me demande quel est le problème. Au cas où je veuille le faire à des invités un jour, j’aimerais bien éviter ces gargotteries 🙂
      En tout cas je garde le concept, et j’essaierai le bavarois à la crème de coco.

    • Nous rencontrons de temps a autre ce problème de « suintage » quand nous utilisons des fruits surgelés. Mais pas avec de fruits en bocaux pourtant.

    • CALISTA dit :

      comment tu fais pour démouler sans que ça fasse crado, le mien à collé impossible de démouler

      • Si ta mousse est bien solide normalement ça se démoule facilement. Après est-ce que tu as aussi un cadre en inox ? Ça glisse mieux. Sinon du rhodoïd sur les côté avant de couler la mousse.

    • CALISTA dit :

      oui mais en rond

    • CALISTA dit :

      je peux le préparer au maximum combien de temps à l avance

    • CALISTA dit :

      c est le bocal qui fait 400 g ou les cerises égoutées

    • CALISTA dit :

      enfin je voulais dire égoutée, sans compter le jus va
      remarque des petits bouts de verres ça doit pas etre mauvais
      j viens de faire un cupcake j t envoi la photo

    • Karine dit :

      Coucou,
      J’ai testé cette recette pendant le week-end de Pâques. Toute ma famille était invitée à fêter le départ en retraite de mon père. Parmi d’autres spécialités végétaliennes appréciées par tous, ce dessert qui a fait l’unanimité !
      Bref un franc succès. J’imagine déjà décliner cette recette avec des nombreux autres fruits, notamment le prunneau d’ante ou prunneau d’Agen ;o)

    • lili vegan dit :

      coucou tout le monde,
      J’ai déjà testé cette recette avec grand succès mais j’aurais voulu savoir si quelqu’un a déjà tester de le faire avec des fraises fraîches ?
      Je suis tentée de le faire pour mon anniversaire mais si c’est un grand flop je serai déçue
      merci
      bonne journée

    Laisser un commentaire

    FacebookTwitterHelloCotton Instagram