Opéra Garnier

L’Opéra…Bien qu’habitant à Paris, je n’ai encore jamais eu l’opportunité d’y aller ! Mais par contre, la pâtisserie qui porte le même nom, j’ai eu l’occasion d’en manger et pas qu’une fois !
Inutile d’encore vous rabâcher que ce genre de pâtisserie n’est pas végétalienne, ni de près, ni de loin !
Vive la frustration ! Et bien non, pourquoi encore se priver alors, qu’il suffit de faire fonctionner ses p’tites mimines pour réaliser ses péchés mignons ?!
Malgré les apparences, ce n’est pas un dessert compliqué à réaliser, mais la patience et la précision sont deux qualités qui seront nécessaires.
Voici donc un Opéra digne de ce nom version 100% Végétal ! 😉

Ce gâteau est de taille moyenne en apparence mais sera satisfaire un grand nombre de convives, car il se sert en petite part.

Pour 10 Personnes

Temps de préparation : 1 heure
Temps de cuisson : 35 minutes
Temps de pause finale : une nuit

Ingrédients :

  • 325 gr de farine T65
  • 200 gr de sucre de canne roux non raffiné
  • 11 gr de levure chimique
  • 3 gr de bicarbonate de soude
  • 3 grosses pincées de sel
  • 50 gr d’huile neutre
  • 30 cl de lait de soja
  • 15 cl d’eau
  • 15 ml de jus de citron
  • 15 ml de vanille liquide
  • 5 ml d’arome d’amandes amer

Préparation :

Préchauffer le four à 180°
Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients secs ensemble (farine(s), sucre, levure, bicarbonate et sel).
Ensuite, dans un autre saladier, verser le lait de soja, l’eau, les arômes (vanille et amande), le jus de citron et l’huile.
Mélanger le tout et verser ce liquide sur les ingrédients secs. Mélanger vigoureusement le tout afin d’obtenir un mélange similaire à une pâte à crêpes.
Il se peut que la préparation contienne encore des grumeaux, dans ce cas, utiliser un mixeur plongeant ou un fouet électrique afin que la préparation soit bien homogène.
Dans un moule à génoise (35×25 cm), chemiser le moule avec une feuille de papier sulfurisée, verser toute la préparation et enfourner durant 30 minutes.
Après le temps de cuisson, laisser refroidir la génoise dans son moule. Ensuite, soulever la génoise à l’aide du papier sulfurisé.

Note : Si votre moule à génoise est plus petit, vous obtiendrez une génoise très épaisse et dans ce cas, la cuisson sera différente, peut-être 5 minutes en plus. Si votre moule est plus grand que le mien, vous obtiendrez une génoise plus fine, qui ne devra peut-être pas demander une découpe horizontale.

Note : Découper la génoise le lendemain, dans le sens de l’épaisseur à l’aide d’une lyre à génoise pour obtenir des tranches fines et régulières. Ce temps de pause est nécessaire afin que la génoise ai eu le temps de légèrement sécher (à l’air libre).

Ingrédients structure du bas :

  • 50 gr de chocolat noir (61%)
  • 1 petit café fort (qui servira à imbiber les deux génoises)

Préparation:

Faire fondre le chocolat au bain-marie.
Déposer une des génoises sur une plaque munie d’une feuille de papier sulfurisé.
A l’aide d’un pinceau enduire généreusement la surface de la génoise d’une couche de chocolat fondu. Laisser durcir au réfrigérateur.
Une fois que le chocolat a durci (+/- 25 min.) retourner délicatement la génoise et la placer sur la feuille de papier sulfurisé (côté chocolat).
A l’aide d’un pinceau, imbiber la génoise de café fort (n’utiliser que la moitié). Réserver au frais.

Ingrédients ganache chocolat :

Préparation :

Faire fondre le chocolat avec  la crème soja liquide.
Bien mélanger et incorporer la margarine. Réserver au frais durant 2 heures le temps que la ganache soit plus ferme. (Idéal pour étaler sur la génoise)

Ingrédients crème au café :

  • 160 gr de margarine végétale Bio (ici, j’ai utilisé la Soma. Mais Vitaquelle ou Bonneterre c’est aussi bien)
  • 350 gr de sucre glace
  • 10 gr de café soluble (bio) dilué dans un café très fort (1 petite tasse)
  • 70 gr de poudre custard

Préparation :

Dans un récipient, à l’aide d’un fouet, travailler la margarine en pommade. Ajouter la poudre custard, le mélange café soluble/café fort, bien mélanger et ensuite finir par incorporer le sucre glace et mélanger à nouveau. Réserver au frais pour raffermir la crème au café.

Assemblage :

-Verser la moitié de la ganache au chocolat sur la génoise imbibée de café, étaler uniformément  et laisser poser au frais durant 1 petite heure.

-Une fois le temps écoulé, verser la moitié de la crème au café, bien étaler par dessus la ganache et laisser durcir au réfrigérateur +/- 30 minutes.

-Déposer délicatement la deuxième génoise sur l’ensemble et l’imbiber du reste du café à l’aide d’un pinceau.

-A nouveau, verser le reste de la ganache au chocolat sur la génoise imbibée, bien étaler, laisser durcir un peu au réfrigérateur (+/- 1 heure.).

-Pour finir, verser le reste de la crème au café, bien étaler et laisser durcir au frais.

-Avant d’étaler le glaçage finale, laisser poser l’opéra toute une nuit au réfrigérateur afin que les structures soient toutes bien fermes.

Ingrédients Glaçage final :

  • 190 gr de chocolat noir
  • 20 gr de margarine végétale Bio
  • 100 gr de sucre de canne en poudre
  • 10 cl d’eau
  • 1 gr d’agar-agar en poudre

Préparation :

Dans une casserole, faire bouillir, à feu moyen, le sucre et l’eau pour former un sirop léger. Saupoudrer avec l’agar-agar et laisser encore frémir 1 minutes. Couper le feu, ajouter le chocolat (soit des pépites soit coupé en morceaux), mélanger et pour laisser fondre le chocolat dans le sirop. Ajouter la margarine et mélanger une dernière fois.

Passer le glaçage dans une fine passoire pour éliminer les éventuels petits grumeaux. Laisser tiédir quelques minutes avant de l’utiliser. (mélanger une dernière fois juste avant de couler le glaçage, car le dessus risquera d’avoir légèrement figé).

Poser l’opéra sur une grille et verser la totalité du glaçage sur le dessus. Naturellement le glaçage va recouvrir toute la surface et couler partout. Laisser figer au frais plusieurs heures.

Note : Cette façon de faire est idéale pour obtenir un glaçage parfait sans avoir eu besoin de lisser avec une spatule.

A l’aide d’un couteau bien aiguisé, découper soigneusement les côtés de l’opéra afin d’obtenir un beau carré parfait.

Garder toujours au frais.

Découper l’opéra en deux et ensuite, couper les 2 parties en 5 que vous servirez à l’aide d’une spatule.

Bonne dégustation 🙂

Note : Pour la crème au café, une idée de remplacement de la margarine : Du beurre de cacahuète ou de la purée de noix de cajou. Il suffira de mettre moins de sucre glace et de laisser poser au frais pour que la crème soit bien ferme au moment de l’étalage.

48 réponses à Opéra Garnier

  • pimette dit :

    Vgpow arrête de me torturer !
    Les bavarois et autres gateaux de ce genre, sont mes préférés (Sadique)

    Hein? j’ai qu’à les faire ? Ha c’est pas bête ça, j’y avais pas pensé ! 😉

  • barbux dit :

    J’en ferais bien un aussi, mais je sais pas chanter. 😀

  • N. dit :

    Parfois, la nuit, je me réveille avec une sensation de manque et je cherche d’où elle peut bien venir…. et là soudain je comprends… l’Opéra Garnier et son goût si merveilleux !!!!

    Merci encore pour cette fabuleuse recette que tu as réussi à merveille !!

  • arnaud dit :

    « brown soft sugar  » : qu’est-ce ?

  • VGpower dit :

    C’est un sucre brun genre mélasse c’est anglais, il a un goût particulier mais dans la génoise c’est pas mal puis ça lui donne une couleur plus sombre ! 😉

  • francoise 77 dit :

    Qu’il est beau cet opéra !

    En effet, je suis sûre qu’il doit être bien meilleur que le not-vegan, car non écoeurant celui-là…

    Je te proposes de te chanter une ‘tite chanson contre une part…. ça marche ?

  • Löu dit :

    Nan mais VeganPower Power là !

    (Forcément j’ai pas été pile poil au tacquet de la publication je m’étais absentée).
    C’est trop sublime ! Je suis franchement ébahie devant une si belle chose. Je crois que ta boutique de pâtisserie si tu en avais une serait dévalisée.
    Si seulement les gens pouvaient comprendre que non pour faire des beaux et bons desserts il n’y a ni besoin d’oeufs, ni besoin de produits laitiers, si seulement…

    Bref, vraiment Wahou. Moi qui ai faim je te raconte pas dans quel état ça me met 😀

    • VeganPower dit :

      ♥♥♥ Merci toi ♥♥♥
      Je suis contente de la photo car celle d’avant était bien, mais rustique, pas raffinée 🙁
      Je suis contente que ça te plaise, et ton commentaire me fais drôlement plaisir (mode joues rouges).
      J’ai trainé aussi avant de re-publier car j’étais en même temps en cuisine à faire ma tarte 🙂

  • Löu dit :

    Pas la peine de rougir c’est tout mérité comme commentaire :). Tu peux vraiment être fière/satisfaite du résultat.
    Je ne me souviens plus de la photo précédente en fait :-S Mais de toutes façons celle là est tellement parfaite

  • Virtuelle dit :

    Non mais attends là !
    Je suis passée devant une pâtisserie en faisant mes courses cet après-midi et il y avait justement un « Opéra » en vitrine et, après y avoir jeté un regard partagé entre l’intérêt et le mépris (ben oui normal quand même c’est bourré de choses inutiles), j’ai passé mon chemin et là que vois-je ?
    Un opéra plus beau que nature : THE OPERA !
    Z’ont qu’à bien se tenir les autres là… 😉

  • Layne dit :

    Haaaaaaaaaaaaaan lala!!! j’ai failli agresser mon écran d’ordi avec les dents en voulant croquer dans ce magnifique gâteau!
    J’ai jamais aimé les Opéra à cause de la crème au beurre, tu me réconcilies avec ces jolis gâteaux, là 😉

    Lou a raison! tu devrais trop ouvrir une pâtisserie vegan!

    • VeganPower dit :

      Merciiiiiiiiiiii toi ♥
      Pareil, les crèmes au beurre, bouhou j’avais une sainte horreur de ça, les gâteaux du dimanche bourré de crème au beurre et fruit dégueulasse que je mangeais chez ma tante, glauquissime !
      La margarine est tout de même moins burp je trouve.

      Pour la pâtisserie, bah vu qu’on me le demande souvent, cotisez-vous tous que j’vous fasse un truc de dingue 🙂 Moi pas de sousous pour ça, mais aimerais le faire aussi ♥

  • Layne dit :

    De rien 😉

    Ouais la margarine c’est carrément moins dégueu que le beurre tout mou mélangé à du sucre… Toi aussi tu as connu le gâteau aux fruits à la crème-berk? (j’enlevais toute la crème et je mangeais les fruits, moi! lol)

    Et si on faisait une pétition pour t’ouvrir une boutique?… 😀

  • Layne dit :

    Bah quoi 😉 on pourra faire une pétition ou se cotiser! ça vaudrait le coup ^^

  • Layne dit :

    Oui, je me doute 🙁 mais peut-être qu’un jour… dans 10 ou 15 ans… (on ne sait jamais!)

  • azalaïs dit :

    ça pourrait se faire tu crois en remplaçant la crème par du yaourt et la margarine par du tofu soyeux?

    • Kardinal dit :

      Euh non, je ne pense pas… Tu ne peux pas remplacer les corps gras par des ingrédients ne présentant pas les mêmes caractéristiques. La végétalisation de recette traditionnelle nécessite de se rapprocher le plus possible des ingrédients d’origine animale pour retrouver la tenue, le crémeux, la texture etc…
      Et dans le cas de cette recette, je pense que tout changement d’ingrédient mets en péril l’équilibre de l’ensemble.

  • Marie dit :

    Bonjour!
    Je me demandais quelle était l’utilité de la poudre custard dans la crème au café, et si on ne sentait pas la texture de la farine de maïs dans la crème, puisque ce n’est pas cuit. Aussi, peut-on remplacer par de la poudre Impérial?
    Merci merci!

    • En fait c’est pour éviter de mettre trop de sucre glace, c’est mon astuce pour solidifier la crème sans trop sucrer. La fécule ne se sent pas du tout, c’est masqué avec le goût du café. La poudre Impérial fait tout aussi bien l’affaire, d’ailleurs pour ma part je n’en trouve jamais, mais c’est exactement la même chose 🙂
      Je compte faire un autre genre d’Opéra, d’autres saveurs et textures, mais toujours dans la lignée « Opéra ». Je vais tâcher de reprendre la pâtisserie dans la semaine qui vient…

  • Marie dit :

    Ok, je note! Merci beaucoup pour l’info.

  • ondine dit :

    J’ai passé les deux dernier jours à faire ce gateau de ouf. Le resultat est au dela de mes esperances. En devenant vegane je pensais devoir abandonner manger mon dessert préféré et aujourd’hui j’ai pu retrouver le même plaisir. Et aucune poule ni vache n’a souffert dans l’histoire.

    Pour la creme au café j’ai du faire differement, j’ai fait chauffé deux cuilleres de maizena avec du lait de soja vanille et du café fort jusqu’a ce que ca epaississe, puis j’ai rajouté la moitier de la margarine, et quand ca a refroidit au frigo j’ai battu le reste de la margarine en pomade et j’ai rajouté la creme au café petit a petit. La texture était top et tenait bien.

    Je vais refaire ce dessert la semaine prochaine pour ma famille pour Noel. Jvais les bluffer, comme la fois ou je les ai ammené a Tien hiang 😉

    • Ohlalalalallal trop niiice je suis aux anges de lire ça ♥ Contente que tu l’ai testée, vraiment vraiment ultra contente ♥

      • ondine dit :

        Rooo merci de ta réponse pleine de coeurs! Je testerai d’autre recettes, et je te donnerai des retours 🙂 Pour une fois j’ai hate d’être au repas de Noel, comme avant quoi 🙂

        • C’est juste trop top quand on a des retours et que du coup la recette est réussie, ok elle est élaborée en fonction mais ça fait vraiment plaisir ♥
          (tu veux des coeurs ? Encore ? ♥♥♥♥ tadaaam ♥♥♥♥♥)

  • Didie dit :

    Bonjour,

    Je voudrais faire ce gâteau pour Pâques pour montrer à ma famille la richesse de la cuisine vegan (ils sont tout à fait ouverts à mon véganisme mais peu enclin à imaginer que les saveurs puissent être conservées malgré tout ;-))… Et puis j’aime bien cuisiner ET ramener un truc quand je suis invitée… CQFD 😉
    Pourriez vous du coup m’indiquer ce que vous entendez en quantité de liquide par « un café très fort » ? dans la crème au café ? Ne faisant jamais de café du coup je me pose la question de la contenance d’un café lambda ! :-/
    Merci par avance,

    Didie

    • Bonjour,
      J’avoue que ce n’était pas très explicite, en fait c’est l’équivalent d’une petite tasse dans laquelle on sert un expresso, ça doit faire 10 cl à tout cassé.
      J’espère vus avoir aidée et merci de tester cette recette, elle est appréciée et vous verrez qu’elle n’est pas si compliqué, il faut bien suivre toute la recette et tout ira bien 🙂
      Bonne journée 🙂

  • Didie dit :

    Recette testée aussi ce WE ! 🙂
    Bon alors ce fut plus délicat niveau réalisation…
    Premier point… la génoise est sublimement bonne.
    La ganache choco RAS, top aussi !
    Par contre la crème au café m’a donné du filà retordre ! Après une première version totalement grainée que même un mixeur plongeant n’a pas su rattraper, la seconde version a été meilleure mais pas parfaite pour autant… y’aurait il un « truc » à modifier dans le modus operandi ? Je pose la question car avant (mais ça c’était avant ;-)) mes fraisiers « tradis » je ne les grainais jamais d’où ma question…
    Bref bref, la crème café fut bonne mais un peu trop liquide du coup, ce qui induit qu’elle a un peu bavé et la juste alchimie des proportions s’en est retrouvée affectée… donc un opéra un peu trop chocolaté… Mais qui a largement régalé tout de même ! Ouf ! 😉

    Ah si juste un truc… Je l’ai trouvé un peu trop sucré globalement… tu es très bouche sucrée ? Que je sache pour mes prochains tests s’il faut que je systématise une petite baisse du taux de sucre 😉

    Merci en tous cas pour cette très belle recette ! 🙂

    • J’aime les recettes sucrées mais en général pas trop sucrées non plus.
      La partie café est plus sucrée que le reste mais je trouve que ça contre-balance bien.
      Pour la crème au café, la margarine joue beaucoup. Si tu prends une margarine molle à la base, type à tartiner, le rendu sera plus mou. Celle que je trouve idéal c’est la Bonneterre ou Vitaquell voir Soma. Elle se solidifie bien. Il ne faut pas que la margarine soit fondu, elle doit restée dur et c’est en la battant au fouet qu’elle va se ramollir doucement et forcer une crème.
      Je lis que tu as utilisé un mixeur plongeant ? C’est peut être la cause de la texture plus molle. Il faut battre et non mixer, ça change tout, mais on y pense pas forcément. Le mixeur est avec une lame et donc il va casser les molécules qui structure la margarine, d’autant plus qu’il y a un ajout de liquide.
      La prochaine fois, bat au fouet à la main, tu verras que ta crème sera épaisse et non coulante, comme sur la photo.
      J’ai réalisé cette recette plusieurs fois et je n’ai jamais eu de soucis 🙂
      Le sucre glace dans cette crème joue aussi un rôle d’épaississant, tu peux alors diminuer un peu et combler avec la custard, il ne faut pas que la dose de poudre soit moindre, sinon la texture sera moins épaissie une fois au frais.

      Je ne sais pas si c’est très clair tout ce que je raconte ? 🙂

      Merci pour ton retour en tout cas.

  • Didie dit :

    Oh et j’oubliais !
    On peut aisément gagner du temps en montant « en parallèle » les deux génoises (i.e. mettre la ganache puis la crème café) et en les assemblant la veille avant mise au frigo pour la nuit 😉 On gagne quelques heures d’attente ainsi ! 🙂

  • Didie dit :

    Je me doute que tu le fais souvent le montage en parallèle, t’es une pro ! C’est pour les débutants que je dis ça, ça peut aider ! lol

    Alors quand je parle du mixeur plongeant, ça a été juste pour essayer de rattraper ma première crème au café ratée. Sinon j’ai tout fait au fouet à l’ancienne, pas de soucis 😉 Par contre la piste de la margarine est sans doute à creuser… je l’ai fait avec la St H. bio, peut être n’est ce pas celle qui convenait le mieux ! :-/
    Il faudra que je retente du coup pour savoir si ça vient de là… (rhoooooo la belle excuse que voilà ;-)) Et j’enlèverais un peu de sucre au profit de la custard, c’est noté !

    Merci de tes réponses si rapides et détaillées ! Ça fait très plaisir ! 🙂

    P.S : je viens d’être invitée à une soirée foot… une idée de quelle recette de dessert/gâteau piocher, qui demande des ingrédients à peu près courants et à faire et à cuire en 1 heure 1/2 au total ?
    Je sais j’abuse ! 😀

    Merci encore 😉

    • Tu fais bien de le rappeler car les gens ont besoin aussi des avis donc merci 🙂

      Ah okii je pensais que tu avais tout mixé. Oh bah tu as pris celle qui est molle naturellement et intravaillable (mot inventé bonjour), elle ne tient pas du tout.

      Pars sur un cake, facile à faire, à transporter et toujours un succès 🙂

  • Didie dit :

    Ah bah tu me rassures, mes « talents » de pâtissière ne sont pas en cause alors 😉
    Je note ce détail (qui n’en est pas un !) pour mes prochaines fois du coup !
    Cake j’y avais pensé mais je voulais un peu plus de technicité dans le dessert… mais bon en 1 heure1/2, j’en demande peut être trop…
    Ce qu’il y a c’est que je n’aime pas apporter un truc que « tout le monde aurait pu faire » ! lol
    Enfin nos hôtes ne savent pas faire des pâtes bolognaises (et tant mieux… ;-))… un cake ça le fera du coup ! :-p
    Merci encore !

    Didie

    P.S : A moins que je ne me lance dans le Red American… 😀

  • Vegewin dit :

    Une patisserie que j’ai toujours voulu realiser, mais jamais le temps ou pas l’envie 🙁 Si on me le fait, je saute de joie (mais faut pas rever ^^ »)
    Vraiment une tres belle recette et la photo donne vraiment envie 😮 (bave)
    J’ai tous les ingredients chez moi sauf le chocolat noir vegan 🙁
    Tu ne sais pas si dans les grandes surfaces, il y a des marques qui en propose ?
    Encore merci pour cette recette 🙂

    • Moi je veux bien te le faire hein 😉
      Non je ne sais pas du tout car je l’achète soit en grosse quantité dans les magasins pro soit en magasin bio.
      Merci pour ton tout gentil compliment en tout cas ♥

  • talie veg dit :

    je suis bien tentée de réaliser ce gateau pour mon anniv!! simplement vu que nous allons être nombreux, je suis obligée de m y prendre a l avance, aussi je me demandais, crois tu que je puisse faire la génoise un jour, le montage le lendemain, pour servir du coup le surlendemain de la cuisson de la génoise? dans tous les cas , merci pour toutes ces délicieuses et appétissantes recettes !!
    ps : je suis tres contente de m etre offert ton livre repas vegan entre amis dont plusieurs recettes figureront en bonne place a mon repas de dimanche prochain !!

    • Hello,

      Oui oui pas de soucis, fait par étape ya pas de soucis, il sera toujours aussi bon. Le tout c’est de faire à ton rythme donc bonne idée 🙂
      Merci pour ton retour sur Repas Vegan Entre Amis ♥ ça fait très plaisir.
      J’attends ton retour pour l’opéra 😉 bonne nuité 🙂

  • talie veg dit :

    super! merci pour cette réponse rapide !! oui, je te dirais comment s est passé ma confection de se gateau ( je doute qu il soit aussi joli que le tien, mais bon, au moins que je me rate pas et qu il soit bon ! )

  • Aviel dit :

    Merci pour la recette!!
    mais il y a certains ingrédients qui manquent dans la liste des ingrédients, par exemple, il levure ou les amandes isnt dans la liste, mais il montre la saction de perparation.

    Pouvez-vous me aider?

    Merci!
    Désolé pour mon français, je parle l’anglais 🙂

    • Laura VGP dit :

      Bonjour,
      Mais non, il ne manque pas d’ingrédients, il y a bien de la levure, mais de la levure chimique 🙂
      Pas de soucis, votre français est très clair 😉 sinon n’hésitez pas à l’écrire en anglais 🙂 Bonne soirée

  • Aviel dit :

    Merci pour votre réponse rapide.
    malheureusement je ne comprends toujours pas.

    la liste des ingrédients est:
    325 gr de farine T65
    200 gr de sucre de canne roux non raffiné
    11 gr de levure chimique
    3 gr de bicarbonate de soude
    3 grosses pincées de sel
    50 gr d’huile neutre
    30 cl de lait de soja
    15 cl d’eau
    15 ml de jus de citron
    15 ml de vanille liquide

    et l’information de préparation dit:
    Ensuite, dans un autre saladier, verser le lait de soja, l’eau, les arômes (vanille et amande), le jus de citron et l’huile.

    où est la levure? sont-ils de farine est une farine de self-raising?
    et vous avez écrit la vanille et amandes dans les ingrédients humides. où est les amandes dans la liste des ingridients?

    aussi pouvez-vous s’il vous plaît expliquer à quel point gramme ou ml est:
    30 cl de lait de soja
    15 cl d’eau

    je vous remercie beaucoup et désolé de vous déranger!

    • Laura VGP dit :

      Bonjour,
      Tout est pourtant clair dans la recette et le déroulé, la levure est bien dans les ingrédients et la préparation : Dans un grand saladier, mélanger tous les ingrédients secs ensemble (farine(s), sucre, levure, bicarbonate et sel).
      Pour l’arome d’amandes, c’est un oubli dans la liste des ingrédients, mais qui ne joue pas du tout sur la recette, donc avec ou sans, c’est pas bien grave.
      30cl de lait de soja = 300 ml
      15cl d’eau = 150 ml

Laisser un commentaire

FacebookTwitterHelloCotton Instagram