Verrine nommée Désir

 

Traditionnellement, c’est Madame qui élabore les desserts. Mais cette fois-ci, j’ai décidé d’empiéter quelque peu sur ces plates-bandes et sucrer le palais de nos convives. Vous vous souvenez sans doute de la vielle publicité pour le chocolat noir Suchard qui coule pornographiquement sur une poire ? J’ai eu envie de ça ! Et comme c’est Top Hype Mega Fashion, je me suis dit qu’une verrine serait une bonne idée pour finir notre repas de Noël… Ca change radicalement de l’immonde Bûche tant redouté par bon nombre de personnes !  Donc, voici une douceur légère, délicate et parfumée, qui ne fera pas exploser les robes de ces dames, sans pour autant être un désert de régime expiatoire !

Pour six personnes.

Ingrédients :

  • 2 boîtes de poires William au sirop léger
  • 1/2 gousse de vanille
  • 6 gr d’agar-agar en poudre
  • 50 cl de Lait de soja à la vanille bio
  • 35 gr de Custard Cream (Bird)
  • 30 gr de Sucre de canne en poudre
  • 30 gr de Poudre de cacao (Van Houten)
  • 20 Pistaches décortiquées
  • 20 Amandes émondées
  • 6 Biscuits Spéculoos (Lotus)
  • 1 Café espresso (Ristretto de Nespresso)

Préparation :
Comme il s’agit d’un dessert par superposition de couches, il va falloir être un peu patient car il y a des temps de pause. Je recommande de s’y prendre la veille du repas où vous comptez le servir.

Dans un Blender, réduire en purée les poires avec leur sirop et une demi-gousse de vanille préalablement découpée en petit morceaux, plus une cuillère à soupe de sucre. Verser la moitié de la purée de poires dans une casserole et chauffer jusqu’à ébullition (on garde l’autre moitié pour plus tard). Ajouter trois grammes d’agar-agar délayé dans un fond d’eau froide et remuer sur feu vif durant 30 secondes. Puis verser encore chaud dans le fond de chaque verrines (Ne pas remplir au-delà du tiers) et laisser refroidir durant une heure.

Dans une casserole, mélanger 35 grammes de custard, 30 grammes de sucre de canne et 30 grammes de cacao noir. Délayer au fouet  avec  50 centilitres de lait de soja à la vanille sur un feu moyen. Ne pas cesser de tourner durant 3 ou 4 minutes. Une fois la crème épaissie, la diviser en deux (là aussi, on réserve l’autre moitié pour plus tard) et répartir également dans les verrines, par dessus la couche de purée de poires qui, entre temps, doit s’être solidifiée. Laisser 30 minutes refroidir.

Réduire en miettes 6 Spéculoos et mouiller avec un espresso serré. Hacher ensemble 20 amandes et 20 pistaches et les poêler sans matière grasse pour les faire légèrement griller. Ajouter deux cuillères du sucre brun plus un demi-verre d’eau pour caraméliser. Ne pas arrêter de mélanger jusqu’à évaporation complète de l’eau.  Mêler ensemble ce mélange avec la bouillie de Spéculoos. Séparer la préparation en deux. Dans chaque verrine, déposer une couche de ce mélange sur la crème au chocolat sur environs 5mm d’épaisseur. Laisser figer au réfrigérateur 15 minutes.

Et on recommence avec les autres moitiés préalablement conservées…  en respectant les temps de pause. Au final, c’est simple, un peu long, mais tellement bon !

2 réponses à Verrine nommée Désir

Laisser un commentaire

FacebookTwitterHelloCotton Instagram